LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 14 janvier 2016

France

Licenciements chez General Electric : l'Etat français subit un camouflet

Le géant américain prévoit de supprimer 6.500 postes en Europe dans les deux années à venir au sein des anciennes activités énergie d'Alstom. En France, 765 postes pourraient être concernés. Même si General Electric entend toujours créer 1.000 postes en France d'ici trois ans, cette décision est un coup dur pour l'exécutif.
Hausse pour general electric du benefice du pole industriel
En France, ce sont 765 postes, sur 9.000, qui pourraient être détruits d'ici deux ans . (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion