LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 14 avril 2015

Entreprises

Pourquoi le rachat d'Arianespace par Airbus n'est pas vraiment urgent

La vente de la participation du CNES dans Arianespace au profit de la société commune entre Airbus et Safran, Airbus Safran Launchers, pose toute une série de problèmes. Il parait urgent de prendre son temps pour décider ou pas de poursuivre cette opération.
Arianespace Airbus Safran Launchers
La vente de la participation du CNES dans Arianespace pourrait logiquement attendre 2016, année de la prochaine conférence ministérielle de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui prendra la décision de sécuriser définitivement Ariane 6 et donc de lancer le programme (Crédits : Arianespace)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion