LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 15 janvier 2016

La polémique

Affaire Renault: pourquoi le temps joue contre la marque...

Après avoir démenti les rumeurs de tricheries sur ses motorisations diesel, Renault a réussi à éteindre une partie de l'incendie. Sa seule parole ne pourrait toutefois pas suffire à rassurer les consommateurs et les investisseurs, surtout si la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) ne diffuse aucune communication sur ses investigations. Une rupture de la confiance pourrait sérieusement entacher la réputation du groupe engagé dans une ambitieuse stratégie de reconquête commerciale...
Des perquisitions chez renault en lien avec l'enquete sur les emissions polluantes
Les perquisitions chez Renault pourraient porter un rude coup à la stratégie de reconquête de la marque. (Crédits : VINCENT KESSLER)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion