LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 15 septembre 2015

Le décryptage

Pourquoi les "frondeurs" de Syriza ne profitent-ils pas de la déception des Grecs?

Le parti des "frondeurs" de Syriza ne recueillerait que 3 à 4 % des suffrages dimanche lors des élections anticipées grecques. Pourquoi un score si faible ?
Panagiotis Lafazanis
L'ancien ministre de l'énergie grec, Panayiotis Lafazanis, a créé Unité Populaire à partir des frondeurs de Syriza (Crédits : REUTERS/Alkis Konstantinidis)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion