LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 15 octobre 2015

Entreprises

Uber recevra quelques chauffeurs mécontents de la baisse de tarifs

Certains chauffeurs ont décidé de créer un syndicat professionnel afin de protéger leurs intérêts, notamment depuis la baisse des prix décidée unilatéralement par Uber. Mais il n'est pour l'instant ni constitué ni existant.
Une habitante de new delhi retire sa plainte pour viol contre un chauffeur d'uber
Chez Uber il ne s'agit pas a priori de "négocier" quoi que ce soit pour l'instant, alors que certains chauffeurs comptent bien créer un syndicat professionnel afin de défendre leurs intérêts. (Crédits : © Anindito Mukherjee / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion