LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 16 juillet 2020

Les coulisses

Les grandes banques américaines mettent des milliards de côté pour se préparer aux impayés

Au deuxième trimestre, les réserves mises de côté par JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo, pour se préparer à une vague d'impayés et de faillites atteignent 28 milliards de dollars. Si les revenus des activités de banque de détail des trois banques ont reculé sur la période, JPMorgan Chase et Citigroup ont pu compter sur leurs activités de banque d'investissement et de courtage et ont vu leur chiffre d'affaires s'envoler. Wells Fargo, elle, a enregistré une perte nette de 2,4 milliards de dollars.
Jpmorgan chase profite d'un effet fiscal au deuxieme trimestre
JPMorgan Chase a gonflé ses provisions de 8,9 milliards de dollars au deuxième trimestre car l'établissement s'attend à une reprise économique au second semestre "plus longue que prévu" initialement. La banque a néanmoins enregistré un chiffre d'affaires record en hausse de 15% à 33,8 milliards de dollars, grâce à ses activités en banque d'investissement et en courtage. (Crédits : Mike Segar)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion