LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 16 septembre 2020

Le décryptage

Comment PSA et Fiat ont consolidé leur futur mariage

Les deux groupes automobiles ont modifié les termes de leur contrat de fusion. Il s'agit surtout de revoir à la baisse les compensations financières des actionnaires. Le principe d'une fusion d'égal à égal est maintenu, malgré les critiques sur un déséquilibre très favorable aux actionnaires de Fiat Chrysler. Faurecia, filiale de PSA, victime collatérale de ce nouveau pacte, plonge en Bourse.
Le groupe issu de la fusion psa-fiat s'appellera stellantis
(Crédits : Regis Duvignau)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion