LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 17 février 2015

Le décryptage

Les quatre raisons du succès du Rafale en Egypte

Après des années d’échecs commerciaux, le Rafale, qualifié de « meilleur avion de combat du monde » par son concepteur, le groupe Dassault, a enfin trouvé un premier débouché à l’export, en Egypte. Le contrat, qui porte sur 24 avions, une frégate multimissions et divers équipements associés, pour un montant global de 5,2 milliards d’euros, a été signé ce lundi au Caire en présence du ministre de la Défense et des dirigeants des groupes concernés, Eric Trappier (Dassault Aviation) et Hervé Guillou (DCNS). Est-ce enfin l’heure du succès pour le fleuron français de l’armement ?
Le contrat du rafale en egypte est signe
(Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion