LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 18 octobre 2016

Numérique

L’application de rumeurs Gossip ne fait pas rire la Cnil

L'application polémique, qui avait inquiété jusqu'à Najat Vallaud-Belkacem, porte "des atteintes graves à la vie privée", estime la Commission nationale informatique et libertés (CNIL). Sa société éditrice risque jusqu'à 3 millions d'euros d'amende.
Isabelle Falque-Pierrotin
Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la Cnil, estime que l'application de rumeurs anonymes Gossip porte "des atteintes graves à la vie privée". (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion