LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 21 avril 2018

Opinions

L’émotion : talon d’Achille de l’intelligence artificielle

« Au vu des performances de l’intelligence artificielle faible, l’intelligence artificielle forte ne saurait tarder ». L’assertion est courante y compris dans les milieux avertis. Est-elle fondée ? Par Jacques Baudron, Chargé de cours technologies virtuelles licence MRT, Université Paris Sud – Université Paris-Saclay
Intelligence artificielle, IA, cerveau, processeur, puce, Intel,
(Crédits : Pixabay)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion