LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 21 mai 2020

Le décryptage

Comment Renault en est arrivé là ?

Le groupe automobile français vient d’obtenir un prêt garanti par l’État de 5 milliards d’euros. Pour autant, le groupe pourrait annoncer des fermetures d’usines en France suscitant des réactions politiques, dont celle du Premier ministre. Si la crise du coronavirus a accéléré les problèmes de Renault, en réalité, le groupe automobile a vu ses principaux fondamentaux s’affaiblir bien avant cette crise...
Des ouvriers travaillent sur la ligne d'assemblage de la Renault Zoe dans l'usine de Flins
Selon Le Canard enchaîné, l'usine de Flins (en photo) fait partie des sites menacés de fermeture. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion