LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 22 décembre 2016

Le décryptage

Quand l’intelligence artificielle révolutionne la traduction automatique

L’éditeur Systran, dont les équipes de recherche sont installées en France, vient de lancer un moteur de traduction automatique fondé sur un « réseau neuronal » d’intelligence artificielle. Microsoft et Google sont aussi dans les starting-blocks. L’objectif ? Doter la machine de capacités de compréhension et de restitution digne de l’homme. Jusqu’à le remplacer ?
Google lance allo et mise sur l'intelligence artificielle
Certes Systran s'est bien placé dans la course au marché des entreprises, mais ses concurrents sont également dans les starting blocks, notamment SDL, ainsi que Google et Microsoft. Les deux géants du net américains ont aussi annoncé cet automne le lancement de moteurs neuronaux pour la traduction. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion