LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 23 avril 2015

Entreprises

Un trader à haute fréquence arrêté, accusé d'avoir provoqué un mini krach en 2010

Un spécialiste britannique du trading à haute fréquence est accusé de manipulation sur le marchés des contrats à terme électroniques, ayant contribué au mini krach du 6 mai 2010 aux Etats-Unis. L'ampleur de la fraude porte sur 37 millions d'euros.
trading dow jones
Le 6 mai 2010, l'indice Dow Jones s'est écroulé de 600 points en l'espace de cinq minutes après une chute des prix des e-minis. Ces contrats à terme électroniques sont basés sur l'indice Standard and Poors 500. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion