LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 25 juillet 2018

L'analyse

Opel : autopsie d’un spectaculaire sauvetage industriel

Personne n'attendait un redressement aussi rapide d'Opel. Une marque qui a fait perdre près de 15 milliards d'euros à son précédent propriétaire, General Motors. Carlos Tavares revendique le succès de sa méthode qui avait déjà permis le redressement de PSA. Le groupe estime pourtant qu'il reste encore beaucoup à faire, laissant espérer de nouvelles marges de progression.
Carlos Tavares et Michael Lohscheller
Carlos Tavares (PDG de PSA à gauche) et Michael Lohscheller (PDG d'Opel) sont parvenus à redresser Opel en un temps record... "Il reste beaucoup à faire", nuance toutefois Carlos Tavares. (Crédits : Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion