LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 25 septembre 2015

Opinions

Les effets redistributifs du quantitative easing de la BCE

La politique expansionniste menée par la Banque centrale européenne amène une réduction des inégalités. Son arrêt conduira symétriquement à une hausse de ces inégalités. Une hausse certes faible, mais il serait justifié que la BCE en rende compte, tout comme elle rend des comptes aujourd'hui sur la stabilité des prix ou la croissance économique. Par Christophe Blot, Jérôme Creel, Paul Hubert, Fabien Labondance et Xavier Ragot, Observatoire Français des Conjonctures Economiques, OFCE
Draghi confirme sa position de fermete face a la grece
Mario Draghi, président de la BCE (Crédits : © Kai Pfaffenbach / Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion