LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 25 décembre 2015

Le reportage

Le tourisme jordanien, victime collatérale du terrorisme

Paris s’est alarmée de l’impact négatif des attentats sur son activité touristique, Amman se bat pour ne pas toucher le fond. Dans le mois qui a suivi les attentats du 13 novembre, les tours opérateurs français ont comptabilisé une chute d’environ 15% des réservations vers l’Hexagone. Une baisse de fréquentation comparable dans ce pays du Moyen Orient, mais qui s’installe depuis déjà un an. Victime collatérale des conflits meurtriers qui agitent ses voisins syriens, irakiens et égyptiens, le tourisme jordanien bât de l’aile alors qu’un pan entier de l’économie du royaume ne repose que sur lui.
Petra
Lieu clé pour le tourisme jordanien, classé parmi les sept merveilles du monde, Pétra est aujourd'hui en train de dépérir, entraînant toute une région dans la torpeur. (Crédits : L'amande via Flickr (Creative Commons))
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion