LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 26 juin 2020

Les coulisses

"J'espère bien être en dessous de 1.000 licenciements" (Didier Kayat, DG de Daher)

Pour absorber les surcapacités industrielles liées à la crise du Covid-19, Daher est contraint de réduire la voilure sur le volet industriel et sur ses effectifs. Il y a bien un "scénario du pire", qui prévoit 1.300 licenciements, mais le directeur général de Daher Didier Kayat explique dans une interview accordée à La Tribune qu'il compte bien sauver le maximum d'emplois et passer sous la barre des 1.000 licenciements en France. Cette crise violente va faire perdre à Daher entre 300 et 400 millions d'euros de chiffre d'affaires et 80 à 100 millions d'EBITDA et d'EBIT en 2020.
Didier Kayat
"Il y a des sujets (de consolidation, ndlr) sur lesquels Daher peut jouer un rôle de consolidateur, notamment dans les aérostructures et les aéro-engines. Je suis prêt à le faire en bonne intelligence avec Airbus pour les aérostructures et avec Safran pour les aéro-engines" (Didier Kayat, dreicteur général de Daher) (Crédits : DR)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion