LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 29 juin 2018

L'analyse

Financement du terrorisme : nouvelle mise en examen pour Lafarge

Le cimentier Lafarge, accusé d'avoir financé des organisations terroristes en Syrie, a été mis en examen, ce jeudi 28 juin, pour « complicités de crimes contre l'humanité », « financement d'une entreprise terroriste », « mise en danger de la vie d'autrui » et « violation d'un embargo ». L'entreprise du BTP a annoncé qu'elle ferait appel.
Des bouteilles de gasoil sous des camions lafarge a paris
Le cimentier reste soumis à un contrôle judiciaire comportant une caution fixée de 30 millions d'euros. (Crédits : Jacky Naegelen)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion