LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 30 décembre 2015

L'opinion

Quand la COP21 impacte la finance

La finance doit se préoccuper du réchauffement climatique. Très concrètement, les entreprises du secteur des énergies fossiles pourraient perdre une grande partie de leur valeur, faisant courir un risque systémique. Par Per Bolund, ministre suédois des marchés financiers et de la consommation et Reinhard Bütikofer co-président du parti vert européen et membre du Parlement européen.
Per Bolund
Per Bolund, Ministre des Marchés financiers et de la Consommation en Suède. (Crédits : DR)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion