LaTribune.fr

Edition quotidienne
du 30 décembre 2016

Le reportage

Les fast-foods s'engagent tous à moins recourir aux antibiotiques, mais...

À l'instar des principales enseignes de fast-food, Burger King s'est engagé à ne plus utiliser de poulet traité avec des antibiotiques utilisés pour soigner des infections graves chez l'homme, dès 2017 aux États-Unis, une des causes de la résistance microbienne. Mais peu de fast-food s'engagent à moins recourir à ces produits thérapeutiques pour les autres viandes.
Burger King Quick
A l'instar de plusieurs de ses concurrents, Burger King a dû mal à enregistrer à trouver le chemin de la croissance. (Crédits : Jacky Naegelen/Reuters)
Mot de passe oublié

Merci de saisir l'adresse mail fournie lors de la création de votre compte, un email vous sera envoyé avec vos informations de connexion.

Si vous ne parvenez toujours pas à accéder à votre compte, n'hésitez pas à nous faire une demande par e-mail afin de modifier les paramètres de votre compte : diffusion@latribune.fr

Retour à la page de connexion
Mot de passe oublié

Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.

Retour à la page de connexion