L’Etat veut des salaires moins élevés pour les PDG

 |   |  273  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Etat a fait savoir aux entreprises dont il est actionnaire minoritaire qu'il se prononcerait pour une baisse de 30% de la rémunération 2013 de leurs dirigeants.

Après avoir imposé l'an dernier un plafond de 450.000 euros annuels (brut) pour les mandataires sociaux des entreprises publiques (détenues à plus de 50%), l'Etat a fait savoir aux entreprises dont il est actionnaire minoritaire comme GDF Suez, Airbus Group (ex EADS), Air France ou encore Renault qu'il se prononcerait pour une baisse de 30% de la rémunération 2013 de leurs dirigeants. Une proportion qui correspond à la réduction de salaire que s'étaient imposés le président de la République et le gouvernement en 2012, explique-t-on à Bercy.

"On a fait savoir aux entreprises concernées quelle serait notre position" sur le vote qui doit, pour la première fois cette année, voir tous les actionnaires se prononcer sur la rémunération des mandataires sociaux, a expliqué Bercy à l'AFP, évoquant un "geste fort" qui permet de conserver des "rémunérations acceptables".

"Une baisse de leur rémunération fixe et variable de l'ordre de 30% serait bienvenue et nous encouragerait à voter favorablement", a précisé Bercy, évoquant "une politique générale en faveur de la modération salariale" plutôt que le ciblage de certaines entreprises.

Concernant l'impact d'une telle prise de position, Bercy se veut confiant. "On n'est pas inquiet sur le fait que d'autres actionnaires voteront comme l'Etat", a-t-on assuré.

En 2013, pour les entreprises non publiques, le gouvernement avait laissé le soin au Medef et à l'Association française des entreprises privées (Afep) de réviser leur code afin d'y introduire notamment la pratique du "say on pay" qui donne à l'assemblée générale des actionnaires un avis consultatif sur les rémunérations des principaux dirigeants.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2014 à 11:53 :
Bel exemple pour ce Président et gouvernement:
Diminuez de 50 % les émoluments de tous les élus voici l'exemple que devrait imposer ces irresponsables qui nous dirigent et s'engraissent
a écrit le 05/03/2014 à 8:15 :
Et le senat les deputes francais et europeens collectivites locales On parle de salaire + avantages + commissions occultes + lobbying + +
a écrit le 05/03/2014 à 5:32 :
Le gouvernement se trompe de cible, la première supprimer le Sénat inutile, la deuxième imposer aux élus de justifier leur dépense la troisième interdire de gonfler le patrimoine en achetant sur à partir d'ragent public les permanences. Interdire le cumul des mandats non éligibles. Interdire à vie la possibilité d'avoir un mandat pour tous les voyous politiciens condamnés pour abus de biens sociaux ou enrichissement personnel.... Reprendre le milliard qui est dans la caisse de retraite des inutiles sénateurs argent 100 pour cent public etc etc le gouvernement est un modèle de ce que la France ne veut plus une ribambelle d'inutile plus parasite pour les finances que personnage utile.Ils n'ont rien compris les coquins.
a écrit le 04/03/2014 à 20:20 :
on aimerait plutot voir les hauts fonctionnaires de bercy, des incompétents notoires incapables de faire un budget a l equilibre depuis 40 ans, baisser leurs remuneration ,souvent plus elevés que le président de la république
a écrit le 04/03/2014 à 19:52 :
Quand les contribuables auront ils le droit de s'exprimer au sujet des rémunérations de nos dirigeants ?
Réponse de le 04/03/2014 à 20:49 :
de quel droit vous mêleriez vous des rémunérations des EMPLOYEURS? la dictature socialiste n'est pas encore de mise, certes avec des hamon, valls et autres fascos ça vient mais nous n'y sommes pas encore.D E M O C R A T I E do you know?
Réponse de le 05/03/2014 à 11:43 :
Je parlais des dirigeants politiques vis à vis des contribuables... à un moment il est intéressant de réfléchir avant de réagir :-)
a écrit le 04/03/2014 à 19:40 :
L'état veut....., ouais, mais qu'est ce qu'il attend? c'est comme le cumul des mandats etc ! certains patrons sont des voyous mais s'en tirent avec des fortunes! et pour les gras émoluments des politiciens???? pendant ce temps là, les ouvriers se paupérisent grave, mais c'est normal, voyons!
a écrit le 04/03/2014 à 19:02 :
supprimons plutot des ministres qui ne savent pas que la competence se paye !
y en a pas un dans ce gouvernement qui a paaser ne serait ce qu une heurs comme salarie dans une entreprise ! affligeant ....!
Réponse de le 04/03/2014 à 19:39 :
La compétence de Ghosn n'est pas démontrée, bien au contraire, Renault fait des pertes alors que les meilleurs européens regorgent de profits
Réponse de le 05/03/2014 à 0:28 :
Apprenez donc à lire, car l'alliance Renault-Nissan est bénéficiaire, malgré les difficultés de l'industrie française ! Il est malhonnête de ne pas inclure Nissan puisque c'est ce même Ghosn qui a sauvé cette entreprise !
a écrit le 04/03/2014 à 18:13 :
Et moi, je veux des salaires moins élevés pour les politiciens!!!
D'autant que 90% au mieux ne servent à rien
a écrit le 04/03/2014 à 18:04 :
C'est la moindre des choses surtout quand on voit les résultats catastrophiques de certains!
a écrit le 04/03/2014 à 17:44 :
Et le PDG veulent des salaries au smic Espagnole ou portugais et pour 40h hebdomadaires...
a écrit le 04/03/2014 à 17:05 :
Mea culpa...Mea maxima culpa...
J'ai parfois des propos entâchés d'une vigueur juvénile...
Je demande pardon.
Je demande pardon à certains hommes politiques et journalistes que j'ai égratignés.
Les mots dépassèrent ma pensée.
Je me vautre à plat ventre pour montrer mon indignité manifeste et ... et incongrue.
Je ne recommencerai pas. Je ne déshonorerai plus ma famille et je ne ferai plus honte à la Chine.
Voilà qui devrait satisfaire ma Maman , à Shangai....:-)
a écrit le 04/03/2014 à 16:59 :
Je préfère des patrons dont le salaire ne baisse pas de 30 % mais qui fassent un meilleur job que notre (calamiteux ) gouvernement !
Réponse de le 04/03/2014 à 17:06 :
Je pense comme vous.
Bientôt , je dirigerai l'entreprise familiale. :-)
a écrit le 04/03/2014 à 16:41 :
Il est une règle de l'évidence, des Déficits récurrents et des salaires abusifs des dirigeants ont tous les attributs des Abus de Biens Sociaux

Depuis l'erreur industrielle du lancement de Dacia, Renault fait des pertes années après années,

en 2013 Renault group (avec Dacia, Lada, et samsung) fait des pertes à hauteur de 900 000 millions d'euro (hors dividendes Nissan de 1 400 millions euros)

alors que les meilleurs européens font plus de 10 milliards d'euros comme VW Group, mais aussi BMW etc Toyota.

Alors Ghosn et ses équipes subalternes ne méritent pas leur salaire, et devraient déjà tous avoir été débarqués, il serait même justifié de leurs demander de rembourser leurs salaires très abusifs depuis 10 ans.
Réponse de le 04/03/2014 à 18:28 :
N'importe quoi...
Réponse de le 04/03/2014 à 18:55 :
il s'agit des profits ...
"alors que les meilleurs européens font plus de 10 milliards d'euros DE PROFITS comme VW Group, mais aussi BMW etc Toyota.
a écrit le 04/03/2014 à 16:33 :
ainsi nous aurons un monde dirigeant RIDICULE,car les meilleurs exercerons à l'étranger et pour des firmes qui ne seront pas Made in France.
Le nivellement par le bas,voilà la stratégie de ce gouvernement qui Drague QUI???? et Quoi???
Réponse de le 04/03/2014 à 17:01 :
les meilleurs quand on voit les énormités qu'ils font comme Tchuruk et ce qu'ils gagnent...
Réponse de le 04/03/2014 à 17:50 :
argumentaire nul. Il y a cinquante ans, on a monté de toute pièce le nucléaire civil et militaire avec des patrons et des ingénieurs à statut étatique et rémunérés par l'état.
Je ne crois pas qu'à l'époque ils soient partis voir ailleurs si c'était mieux.
Et je crois qu'ils ont eu le sentiment d'être des dirigeants ridicules comme vous dites.
a écrit le 04/03/2014 à 15:36 :
jaloux!
a écrit le 04/03/2014 à 15:05 :
Désolé Carlos , j'y suis pour rien...
Réponse de le 04/03/2014 à 18:46 :
Sur la photo Carlos à l'air fatigué il vient de sortir d'une bringue.
a écrit le 04/03/2014 à 14:16 :
c'est une bonne idée. il faudrait moduler en fonction des résultats.
a écrit le 04/03/2014 à 14:10 :
La démagogie de l'état socialiste dans ses œuvres ....! Mais les travailleurs , veulent plutôt des salaires moins plombé par la multitude de charges et d'impôts...
a écrit le 04/03/2014 à 13:43 :
Qu'ils commencent par diminuer tous les salaires des gouvernants (ministres, chefs de cabinets, députés, sénateurs etc ...)
Réponse de le 04/03/2014 à 15:16 :
Mais le gouvernement comporte tellement d'incompétents que les salaires versés sont encore beaucoup trop élevés !
Réponse de le 04/03/2014 à 16:39 :
ce n'est plus un problème de salaire,mais de Création,d'envie d'entreprendre,de vivre son entreprise,donner et réaliser sa vie,
Cet objectif,n'est pas compris ni validé par le troupeau énarque,satisfait de son confort Rond de Cuir,sans autre but que paraître,et courtiser.
Les précieuses ridicules sont plus que jamais d'actualité;
a écrit le 04/03/2014 à 13:18 :
Comme pour le foot, pour attirer les grandes pointures, il faut en mettre le prix !
a écrit le 04/03/2014 à 13:06 :
Combien de sièges délocalisables sont concernés? Et combien seront transférés en... Hollande?
a écrit le 04/03/2014 à 13:03 :
Hollande et sa bande spécialiste de l'écran de fumée
et eux quand remettent ils en cause leur privilège : pétore de ministres incompétent ,idem sénateurs députés multi fonctions qu'ils ne font pas mais pour lesquelles ils touchent des multi salaires multi retraites : voit on un PDG gérer deux ou trois firmes non les politiques oui
élections sanction contre ces guignols
a écrit le 04/03/2014 à 12:41 :
Qu'on supprime déjà tous les ministres qui ne servent à rien, les députés qui ne viennent pratiquement pas à l'Assemblée Générale, qu'on supprime les divers privilèges dont nos députés, sénateurs bénéficient, les régimes spéciaux, bref, un grand ménage est à faire... Si l'on supprime les dividendes, il suffit que les actionnaires sortent leur argent de chez Renault (pour donner un exemple), on peut aller loin en suppression, même si l'on ne parle que des fonctionnaires, il y en a d'autres qui ont des avantages de toutes sortes et non pas seulement la sécurité de l'emploi !
a écrit le 04/03/2014 à 11:57 :
Rien évidemment à redire sur la possibilité pour les actionnaires de faire entendre leurs voix, y compris bien sûr sur les rémunérations et avantages divers (plus difficile de les comprendre) des dirigeants, et l'état est évidemment actionnaire..Se pose quand même la question des actions autodétenues (ouvriront-elles aussi droit de vote? Et qui les exercera? les dirigeants?). On verra donc ce que décideront les AG..
a écrit le 04/03/2014 à 11:54 :
l état veut ils ne sont pas capable de gouverner eux même , qu est ce qu ils viennent ramener leurs science
a écrit le 04/03/2014 à 11:44 :
Encore une fois la méthode socialiste: plutôt que cibler les mauvais, on généralise et on pénalise tout le monde, et surtout les bons!
Le nivellement par le bas... tout ça pour faire du populisme!
Mais derrière on continue de distribuer des postes à tous les copains (promo Voltaire), des appartements, etc.
Réponse de le 04/03/2014 à 12:16 :
Marrant de voir des clampins à 4000 euros par mois venir protéger des mecs à 1 ou 2 millions d'euros par mois, qui ont souvent plantés leur boite...
Réponse de le 04/03/2014 à 16:07 :
faut apprendre à lire, Huhu : personne ne protège les mecs qui ont planté leur boite: ceux-là ils méritent la porte, sans parachute.
Par contre un bon patron, ça ne me gène pas qu'il gagne 1 ou 2 M€.
Je pense qu'au regard de leurs résultats respectifs, les patrons d'Airbus, Air France, Renault, GDF ou EDF ne doivent pas être payés au même salaire, même si celui-ci doit être réduit de 30%, mais au regard de leurs résultats!
Mais la culture du résultat, c'est pas bien, c'est vilain c'est "libéral", en France.
a écrit le 04/03/2014 à 11:37 :
Faut bien trouver des boucs émissaires au marasme économique français. Il est évident que certains salaires sont indécents, mais c'est d'abord le système économique ultra-libérale qui est indécents. Mais personne ne remettra en cause ses excès. On agite donc des chiffons rouges pour détourner notre attention des vrai coupables.
a écrit le 04/03/2014 à 11:15 :
Le cas de Renault qui perd de l'argent (hors dividendes Nissan) justifie amplement le fait que Ghosn et ses subalternes réduisent leurs salaires de 30 % minimum,

il serait aussi justifié qu'il démissionne avec ses troupes de bons à rien et mauvais à tout.
Réponse de le 04/03/2014 à 11:25 :
C'est exactement le mauvais exemple qu'il ne fallait pas donner pour justifier ce souhait du pouvoir socialo-bolchevique: GHOSN s'il diminue sa rémunération chez RENAULT dont il n'a que faire en réalité, pourrait en demander la compensation chez NISSAN qui va très bien, merci, à bon entendeur......
Réponse de le 04/03/2014 à 11:29 :
dans salaire de CG la part de Renault ne représente que environ 10% donc le gouvernement peut toujours proposer ce qu il veut, il ne pourra pas faire baisser le salaire que lui verse NISSAN... de plus, je te rappelle que NISSAN + Mercedes possèdent plus de capital chez RENAULT que l'ETAT lui même, donc faut pas rêver
Réponse de le 04/03/2014 à 12:18 :
Ghosn qui touche 2 millions de Renault et 12 de Nissan ?
De toute manière, il va baisser sa rémunération à 990 000€ en France pour éviter de payer la fameuse taxe à 75% et il aura droit à des compensations du coté de Nissan.
Et d’ici quelques années, tout le directoire du groupe sera transféré au Japon, et puis le siège social…

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :