Affaire Kerviel : décision « dans quelques semaines » sur les impôts de la Société Générale

 |   |  250  mots
Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget.
Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget. (Crédits : Reuters)
Le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a déclaré que le gouvernement statuerait sous peu sur le redressement ou non des 2,2 milliards d'euros de crédit d'impôt accordés à la banque pour compenser les pertes engendrées par l'ancien trader Jérôme Kerviel.

Près d'un mois après la décision de la cour d'appel dans l'affaire Kerviel contre la Société Générale, le gouvernement assure qu'il statuera « d'ici quelques semaines » sur le crédit d'impôt de 2,2 milliards d'euros dont a bénéficié la banque pour compenser les pertes générées par son ancien trader. Dans sa décision du 23 septembre, la Cour d'appel de Versailles avait estimé que Jérôme Kerviel n'était que « partiellement responsable » de ces pertes évaluées à 4,9 milliards d'euros en 2008, ramenant à un million d'euros les dommages et intérêts.

Sur France Inter ce lundi matin, le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert a déclaré :

 « Il existe une disposition du code des impôts qui laisse dix ans à l'administration pour récupérer l'impôt dû sur des pertes qui auraient été le fait de dirigeants ou [...] engendrées par une volonté manifeste d'échapper à l'impôt.

Le dernier jugement continue à laisser une responsabilité, notamment pénale, à Jérôme Kerviel, mais met en cause une responsabilité sur le plan civil de la banque. Je pense que d'ici quelques semaines au plus tard nous aurons l'occasion de nous exprimer Michel Sapin et moi sur le sujet ».

Cependant, le ministre n'a rien laissé transparaître de la décision à venir, notification de redressement ou non, voire consultation du Conseil d'Etat.

« Rien n'est exclu, il faut être juste. Nous prendrons nos responsabilités. Je le dis avec gravité ».

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2016 à 12:31 :
Pourquoi encombre t-on les journaux alors qu'il n'a rien dit?
J'aimerais comprendre ce magnifique métier de journaliste qui consiste à reprendre une communiqué de presse mettre une photo dessus et présenter cela comme une information.
Je croyais que le papier avait un valeur et qu'un journal économique en serait conscient.
a écrit le 17/10/2016 à 12:24 :
Parler pour ne rien dire... on verra quelle sera la demande de l'administration, et comment le cas échéant elle sera contestée en justice..
a écrit le 17/10/2016 à 11:36 :
"Il existe une disposition du code des impôts qui laisse dix ans à l'administration pour récupérer l'impôt"

Ils sont pas prêt de payer les banquiers on est tranquille, les politiciens nous parlent de plusieurs semaines encore à attendre, d'un délai de dix ans et ce n'est que le début.

Bref en France il vaut mieux voler des milliards qu'à manger pour ses gosses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :