La Banque de France rassure sur la solidité des banques françaises

 |   |  241  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a présenté ce vendredi le rapport annuel de la Commission bancaire. Il souligne que de récents tests de résistance ont été menées avec succès chez les banques françaises.

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a présenté ce vendredi le rapport annuel de la Commission bancaire. Il a souligné à cette occasion que plusieurs tests de résistance ("stress tests") avaient été menés ces derniers mois sur les banques françaises. Selon lui, ces exercices ont permis de démontrer la solidité financière des banques françaises.


Il ajoute que "cet exercice doit être utilisé régulièrement", et "nous devons en mener des différents", soit en utilisant différentes hypothèses macroéconomiques.

Dans le débat sur la tenue de stress tests bancaires en Europe comme cela s'est fait aux Etats-Unis, le gouverneur de la Banque de France est favorable à la publication de résultats aggrégés par pays sans les préciser banque par banque. Il prévient toutefois que le résultat des tests européens "serait totalement impossible à comparer avec ceux des banques américaines", en raison des grandes différences en matière de référentiels comptable et prudentiel.

C'est pour la même raison qu'il conteste les estimations du Fonds monétaire international (FMI), qui prévoit que les banques européennes vont devoir encore rassembler 600 milliards de dollars de capitaux nouveaux d'ici à fin 2010.  : "le raisonnement est fait comme si il y avait de façon latente du +subprime+ en France. Il n'y en a pas en France. le modèle est faux, faux, faux".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On se demande comment M. Noyer peut être aussi affirmatif au sujet des subprimes quand on sait qu'une fois la titrisation passée par là, pas même les banquiers ne savent de quoi est constitué un titre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Donc, Il faut en déduire que les 440 milliards que leur a fourguée la BCE, c'était pour les augmentations de salaires, les primes, les bonus et pour pouvoir continuer à jouer au casino. J'ai tout bon là ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Avec les echeances sur les produits financier arrivant a terme (he oui 440 mds c'est pas de trop),je serai curieux de voir ce que M .Noyer nous declarera d'ici 2 ou 3 mois!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
De la fumisterie Et mensonge à voir la société générale et les manips banque populaire et caisse d épargne !!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
vu la qualité de la Commission Bancaire, la police des banques, qui dit bleu aux uns, vert aux autres puis rouge aux copains, puis piégée qui devient désagréable, on se demande quelle image le pauvre Noyer peut avoir. Ce qui est sur, c'est que jamais les banques françaises n'ont été aussi contrôlées. Le coût des contrôles va bientôt peser sur le coût des crédits.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr Noyer qui porte bien son nom fait partie de la cohorte de ces hauts fonctionnaires spécialistes de la cooptation et autres systèmes qui font qu'il ne peut désavouer ses pairs; la société française est malade de ce genre de comportements trop confraternels et qui paralysent notre vieille société
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ayez un peu confiance dans votre pays au lieu de lorgner ailleurs.
lA FRANCE s'en tire mieux que les autres pays et vous ne voulez pas l'admettre et ce manque de confiance entraine et entrainera un retard certain dans la sortie de crise. Bon Dieu même pas la main sur le coeur mais seulement des coups de gueule sans cesse. Bon courage partez et allez voir ailleurs si les avantages sont aussi bons et les controles et les garanties qui sécurisent notre société
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le passé montre à quel point la parole de cette institution n'a aucune valeur. Arrêter de prendre les citoyens pour des demeurés !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
depuis aout 2007, les banques et les assureurs ont créé autour d'eux un véritable rideau de fumée..on s'est rendu compte, peu à peu que les provisions, les augmentations de capital se sont succédées...et aujourd'hui tout va bien ...la baguette magique a fonctionné..dormez tranquilles...regardez la montée en flèche des défauts de crédit...lbo, etc ...le bout du tunnel est encore loin...investissons ailleurs, le chemin de croix des banques n'est pas fini..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
bonjour et alove the worde acorde moi svp20milion de euros dieu me donne 100bonneurs adresse lotissmen mazarie n 242 arriers heliff algerie n*iele agres mes salution disstingue je ous remeri iniment

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :