Banque Populaire-Ecureuil devient BPCE : notre dossier sur la naissance d'une nouvelle banque

 |   |  196  mots
La nouvelle entité dispose désormais d'un nom - qui ne brille pas par son originalité - et d'un logo. retrouvez ci-dessous nos articles sur cette naissance mouvementée.

Si elle doit devenir officielle le 1er juillet, la naissance de la banque BPCE, fruit du mariage entre les Banques Populaires et les Caisses d'Epargne, a déjà été annoncée.

La nouvelle entité dispose en effet d'un nouveau nom - qui ne brille pas par son originalité - et d'un nouveau logo (voir l'illustration ci-contre).

A charge maintenant à son patron, François Pérol, l'ex secrétaire général adjoint de l'Elysée et premier conseiller économique de Nicolas Sarkozy, de faire fonctionner cet ensemble et de trouver une solution pour leur filiale commune à problème, la banque de financement et d'investissement Natixis.

Retrouvez tout notre dossier sur la difficile naissande de BPCE avec :

- nouveau nom et nouveau logo pour le mariage Banque Populaire - Caisse d'Epargne

- le feu vert de l'autorité de la concurrence au mariage malgré les problèmes de concentration à la Réunion

- l'accord à cette union donné par le régulateur bancaire, le CECEI

- le feu vert du Parlement à cette fusion

- les premières décisions du nouveau patron François Pérol

- sa réponse à la polémique sur sa nomination, finalement validée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :