Sofinco : plan social suspendu par la justice

 |   |  194  mots
La justice a suspendu le plan social prévoyant la suppression de 199 emplois chez Sofinco. Ce plan de départs volontaires était prévu dans le cadre du projet de fusion avec Finaref.

La justice a décidé ce jeudi la suspension du plan social chez Sofinco, prévoyant 199 suppressions de postes. Ce plan social faisait suite à l'annonce du projet du Crédit Agricole de fusionner ses deux filiales de crédit à la consommation, Sofinco et Finaref.

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a décidé cette suspension "tant qu'un plan visant au reclassement des salariés (...) et des mesures pour les salariés non volontaires n'auront pas été mis en place", rapporte l'Agence France Presse (AFP).

Le spécialiste du crédit à la consommation, Sofinco, ne prévoit pas de faire appel de cette décision, qui "ne remet pas en cause le projet de fusion" avec Finaref.

Ce projet de fusion créerait une nouvelle entité baptisée Crédit Agricole Consumer Finance. Ce rapprochement ambitionne de devenir l'un des leaders "du crédit à la consommation à l'échelle internationale" et un nouveau leader en France.

Dans son communiqué du 27 mai, Sofinco déclarait: "ce projet, porteur de synergies à hauteur de 75 millions d'euros annuels, s'accompagnerait d'une réduction de 199 postes (sur un effectif total de 4.041 collaborateurs en France)".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :