Commerzbank : l'Etat veut se retirer au plus vite du capital

 |  | 150 mots
Le ministre des Finances allemand n'a pas l'intention de rester propriétaire de la deuxième banque du pays. L'Etat fédéral a acquis une participation importante pour aider Commerzbank lors de la crise financière.

L'Allemagne veut vendre dès que possible sa participation dans Commerzbank, a déclaré le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble. Après avoir acquis une participation de 25% dans celle qui est la deuxième banque du pays pour 1,8 milliard d'euros durant la crise financière, l'Etat allemand a acheté pour 16,4 milliards d'euros de titres sans droits de vote de la banque afin de stabiliser les fonds propres de l'établissement.

"Nous n'avons pas l'intention de rester propriétaire de Commerzbank pendant longtemps", a dit Wolfgang Schäuble dans une interview au journal allemand Rheinische Post publié ce week-end. "Le plus vite nous serons sortis, le mieux ce sera", a affirmé le ministre en ajoutant que la banque avait affichait récemment une "évolution plaisante".

L'établissement espère commencer à rembourser au plus tard en 2012 les fonds injectés par le Fonds de stabilisation des marchés financiers (SoFFin).
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :