Vers une ouverture aux étrangers du capital des grandes banques russes

Alors qu'elle négocie son entrée à l'OMC (Organisation mondiale du commerce), la Russie se dit prête à ouvrir le capital de ses grandes banques aux investisseurs européens et américains. Le pays a annoncé fin juillet un vaste programme de privatisations de plusieurs de ses établissements.
(Crédits : David Crawshaw)

C'est Vladimir Poutine, Premier ministre de Russie, qui l'a dit ce vendredi lors d'un forum économique à Sotchi : "nous n'avons rien contre (l'idée) que des institutions financières solides américaines et (...) européennes entrent dans le capital de nos principales institutions bancaires".

Les autorités russes avaient annoncé fin juillet avoir établi une liste de onze sociétés publiques ou semi-publiques dont le capital sera partiellement ouvert aux investisseurs de 2011 à 2013.

La Russie conservera le contrôle de grands groupes et banques qui seront partiellement mis en vente, a de son côté précisé le 15 septembre le ministre des Finances, Alexeï Koudrine. Parmi eux figurent la plus grande banque du pays, Sberbank, et la banque publique russe VTB, deuxième du pays en terme d'actifs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.