ING se sépare de sa filiale d'assurance en Amérique du Sud

 |   |  285  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour 2,6 milliards d'euros, le bancassureur néerlandais ING vend sa branche assurance latino-américaine au colombien GrupoSura.

ING poursuit son désengagement de certaines de ses activités pour rembourser l?Etat néerlandais. Lors de la crise financière le groupe avait reçu une aide publique sous la forme d?une injection de capital de 10 milliards d?euros. La Commission européenne avait, plus tard, exigé la restructuration des activités du bancassureur en l?incitant à se séparer de ses actifs non stratégiques. ING espère rembourser intégralement sa dette d?ici à mai 2012.

Après la mise en vente, la semaine dernière, de ses activités d?assurance en Belgique, le groupe de services financiers a donc annoncé lundi avoir vendu l?essentiel de sa division assurance en Amérique Latine. Pour 2,6 milliards d?euros, le colombien Grupo Sura récupère donc les activités d'assurance, de retraite, d'épargne et de gestion de portefeuille d?ING. Présent au Chili, en Colombie, au Mexique, en Uruguay et au Pérou, sa division touche plus de 10 millions de clients. En 2010, ING y a réalisé un bénéfice net de 192 millions d?euros.

Dans un communiqué, ING indique s?attendre à ce que la transaction, qui doit encore faire l?objet des approbations réglementaires avant d?être scellée d?ici à la fin de l?année, lui rapporte « un bénéfice net d?un milliard d?euros ». La bancassureur néerlandais précise que sa participation de 36% dans l?assureur brésilien Sul America n?est pas concernée par la transaction mais qu?il souhaite également s?en défaire. ING indique toutefois que cette cession n?affectera pas ses activités bancaires au MErxique, au Brésil et en Argentine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :