La Société Générale demande à Rothschild de réguler son cours de Bourse

 |   |  241  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La banque française a demandé à Rothschild & Cie banque la mise en place d'un contrat de liquidité sur ses actions à partir du 22 août pour une durée d'un an. Ce mécanisme devrait lui permettre d'éviter une trop forte variation de son cours de Bourse.

Conséquence de la volatilité extrême qui a secoué son titre ces dernières semaines, la Société Générale a confié à la banque Rothschild la mise en ouvre d'un contrat de liquidités sur son action. L'objectif de l'opération :limiter les fortes fluctuations de son cours de Bourse. La banque a ainsi affecté une enveloppe de 170 millions d'euros à cette opération.

Selon la définition de l'Autorité des marchés financiers, un contrat de liquidité permet de "favoriser la liquidité des transactions et la régularité des cotations des titres de l'émetteur ou éviter des décalages de cours non justifiés par la tendance du marché".

Cette mesure est effective à partir du « 22 août 2011 et pour une durée d'un an renouvelable par tacite reconduction », indique la banque dans un communiqué sur son site Internet.

Une mesure qui ne suffit pas à soutenir le titre en Bourse, qui cède 0,28%, alors que Crédit Agricole avance de 1,08% et BNP Paribas 1,45%.

Sérieusement chahuté au cours des dernières semaines, le titre Société Générale a chuté de près de 50 % depuis début juillet, perdant jusqu'à 14% à l'issue de la seule séance du 10 août, sur fond de rumeurs de recapitalisation massive. Le PDG de l'établissement, Frédéric Oudéa, avait pris la parole personnellement pour démentir cette rumeur et rassurer les investisseurs sur la santé financière de la banque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/08/2011 à 8:48 :
Combien faudra-t-il de mois à l'AMF pour engager des poursuites contre ceux qui ont diffusé des informations mensongères...? La bourse de Paris est pire, plus volatile, que n'importe quelle bourse d'un Pays émergent!
Réponse de le 23/08/2011 à 15:39 :
le probleme est quand l'amf elle meme donne l'accord de vendre ce type de produit ...
elle va pas se retourner contre elle mmee


a écrit le 23/08/2011 à 6:36 :
Ce sont les fondamentaux de gouvernance de la SG et la multiplication des affaires douteuses qui lui font perdre tout son crédit auprès des marchés. Les clients de la SG devraient en tirer les conséquences, moins ils prendront de risques avec leurs avoirs dans cette bad banque, mieux ce sera pour eux.
a écrit le 23/08/2011 à 5:19 :
apprend a ecrire! je sais que c'est le matin mais la tribune devrait acheter un correcteur à la rotchild!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :