Un Français sur deux doute de la solidité des banques françaises

 |   |  177  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les avertissements de Christine Lagarde semblent trouver un écho auprès de la population française.

Les avertissements de Christine Lagarde sur la nécessaire recapitalisation des banques françaises et le plongeon boursier des valeurs financières semblent inquiéter les Français.

Près d'un Français sur deux (48%) doute de la solidité des banques françaises pour faire face à la crise financière, selon un sondage Ifop publié mercredi sur le site internet du Journal du Dimanche.

Cinquante-deux pour cent des personnes interrogées affirment leur confiance dans les établissements bancaires (contre 53% lors d'une précédente enquête en janvier 2009), tandis que 48% (46% en 2009) portent un jugement négatif sur les banques.

Au cours des derniers jours, neuf pour cent ont songé à "retirer par précaution tout ou partie" de leurs économies de leur banque, 16% ont pensé à placer par précaution tout ou partie de leurs économies dans un autre établissement que le leur.

L'enquête a été réalisée du 31 août au 2 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.027 personnes selon la méthode des quotas.

Et vous, pensez-vous que les établissements français sont solides ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2011 à 14:28 :
Faut dire que le matraquage des médias sur le sujet n'est certainement pas pour rien dans la montée des angoisses vis à vis de la situation économique, que ce soit au sujet des banques ou autres ! ... de là à penser que l'angoisse générée auto-alimente la crise, et que quelques uns tirent avantage de ces rumeurs amplifiées, il n'y a pas loin !
a écrit le 11/09/2011 à 15:25 :
Nos banques sont bourrées de titres du Trésor Français, par la volonté des politiques. L'effondrement des banques interviendrait donc après celui de l'Etat surendetté. N'incriminons pas l'ombre, mais sa source !
a écrit le 11/09/2011 à 14:34 :
Le seul but de ce sondage est de faire parler tous les ignares qui n'ont pas lu les bilans des 3 grandes banques françaises et qui s'imaginent que du moment que les télés et journaux en parlent les rumeurs doivent être vraies.

Montrez aux gens les records de produit net bancaire et de bénéfice réalisées par nos banques hexagonales, ça c'est réel et concret et posez vous la question de savoir si ça vaut le coup de titrer sur l'avis de la population la plus pessimiste de la planète, qui déteste ses banques, ses politiciens et tous les dirigeants quels qu'ils soient.
Investi en bourse je vais profiter pleinement de cette folie inégalée où l'on peut voir des entreprises côtées moins de 3 fois leurs bénéfices dans l'automobile et des banques au 1/4 de leur valeur liquidative nette.
Petit détail pour ceux qui ne lisent pas les bilans le crédit agricole a 625 millions d'euros de dette souveraine grecque et réalise 120 millions d'euros de bénéfice par semaine. A sa place je ferais comme Bouygues et Peugeot qui commencent à racheter en masse leurs propres actions à prix cadeaux pour les annuler.
Réponse de le 11/09/2011 à 18:14 :
Les dettes sont hors bilan, planquées auprès de la BCE. Alors oui apprenez à ne pas lire les bilans comptables truqués qui ne veulent pas dire grand chose. Un bilan comptable n'est qu'une photo approximative d'une situation de société à un moment donné, ce n'est pas pour cela qu'ils ont des liquidités.
a écrit le 11/09/2011 à 13:23 :
Je ne panique pas pour ci peu, voyons. Tant que le serveur de la banque continue à fonctionner 24/24h, je n'ai que faire de cette crise financier. En cas du insurmontable de problèmes, la banque sera tout bonnement nationalisée comme il se doit.
a écrit le 08/09/2011 à 13:28 :
Un Français sur deux doute de la solidité de nos banques. Mais comment diable pourrait-il en être autrement autrement dès lors que les banques françaises ont provisionné à hauteur de 20 % seulement leurs créances avec la Crèce et que dans le même temps les marchés les estiment à 10 % de leurs valeurs. Il y donc un décalage de 70 % sur une masse globale estimée à environ 50 md d'euros autrement 35 md d'euros minimum de pertes supplémentaires à venir parce que plus personne n'en doute de cela. Voilà précisément pourquoi notre ex ministre des finances dont le discours à radicalement changé d'ailleurs depuis qu'elle est à la tête du FMI, dit qu'il faut d'urgence recapitaliser nos banques et pas seulement les nôtres d'ailleurs mais plus généralement les banques européennes. Comment dès lors être confiant envers ces banques et encore ne parlons-nous là que de la Grèce; le pire étant à venir avec le Portugal avec l'Espagne et bien entendu avec l'Italie. Les banques qui s'étaient faites piégées par les subprimes américains n'ont rien trouver de mieux pour les remplacer que de jouer au loto sur les dettes souveraines d'états et de préférences semble t-il sur celles qui présentaient un maximum de risque; sans doute parce que plus rémunératrices. Il n'est dès lors pas surprenant que les Français n'aient une confiance que très relatives dans ces banques. De plus, ne nous y trompons pas, en cas de défaut à grande échelles des banques françaises ce qui risque fort d'arriver, la prétendue garantie de l'état en ce qui concerne les comptes particuliers ne pourrait absolument pas jouer ! Ou l'état trouverait-il cet argent pour honorer cette garantie ? C'est aussi simple que ça mais là c'est encore une autre histoire que l'on a essayé de nous faire croire comme tant d'autres hélas
.Il ne va désormais rester qu'une seule solution: la nationalisation des banques concernées et ce pour un temps donné. Ce n'est pas réjouissant si on se souvient du Crédit Lyonnais de sinistre mémoire dont nous contribuables continuons encore à payer les frasques mais, nous n'aurons sans doute pas le choix. C'est ainsi ! Une constatation s'impose, depuis 2008 et le début de la crise, malgré les coups de mentons et les promesses de notre cher président, rien mais alors strictement rien n'aura été fait pour maîtriser les dérives irresponsables des banques. Nous ne sommes pas face à une nouvelle crise, c'est la même qui nous revient par la bande ou plutôt par les banques comme en 2008. Les économistes à peu près sérieux avait prédit une période de 10 à 15 ans de vaches maigres. Cela ce vérifie hélas !
Réponse de le 11/09/2011 à 17:40 :
Si à la base nos gouvernants n'avaient pas oublié qu'on ne dépense pas plus que ce qui rentre dans les caisses et que les emprunts doivent être réservés aux dépenses d'investissements structurels avec retour....nous n'en serionspas là.
les consommateurs veulent du 5% de rémunaration que les bnques vont chercher dans des emprunts d'état. Mais comme les rémunérations de ces derniers sont de plus en plus faibles, il a fallu trouver autre chose pour nous satisfaire. Soyons honnêtes, pourquoi vonlons nous tous des comptes à vue rémunérés si ce n'est pour l'appat du gain. Nous sommes donc tous coupables, tant en qualité d'électeur que de client
a écrit le 08/09/2011 à 7:46 :
il faudrait déja etre capable de lire le bilan des banques et le montant des provisions qui y sont inscrites.Par exemple le crédit agricole a 22 Millards d'actifs grecs. (ce qui vaut entre 10 et 20 % de sa valeur ! ) ça sent la nationalisation et non pas la recapitalisation.
Réponse de le 08/09/2011 à 12:56 :
Crédit Agricole a encore annoncé des bénéfices ! on n'y comprend plus rien - à vrai dire à qui faire confiance ?
Réponse de le 11/09/2011 à 17:43 :
BNP possède 10% de la dette grecque, SG, ensemble des dettes souverraines = 5mds provisionnées à plusde 70 % et avec des bénéfices au S1 2011. Idem CASA. La Poste provision à 21 % et augmentation de capital : chercher l'erreur
a écrit le 07/09/2011 à 19:19 :
S'il fallait que les banques recapitalisent je me demande ou elles iraient chercher les sous.Si vous savez soyez sympa dites le moi.Bonsoir.
a écrit le 07/09/2011 à 12:01 :
Ce type de sondage n'a aucun sens, il est même dangereux en créant de la rumeur et invitant insidieusement les gens à prendre peur. Qui dans la population peut émettre un avis sur la solidité d'une banque alors que devant la complexité d'une telle question même les experts ont du mal à se prononcer ? La Tribune devrait porter un regard critique sur un tel sondage plutôt que de particper à propager la peur.
Réponse de le 07/09/2011 à 14:23 :
vous avez raison ce sondage ne veut rien dire.Les Français n'aimment pas les banques et pourtant ils ne lisent que rarement les bilans publiés par celles-ci.
Réponse de le 07/09/2011 à 15:10 :
je trouve beaucoup de choses vont changer. s'il faut arrêter ce genre de titre, alors il faut le faire pour tous les titres et pas uniquement pour certains.
à défaut d'une meilleure solution, je suis pour....
a écrit le 07/09/2011 à 11:31 :
mais qui peuvent donc bien être ceux qui ont encore confiance ?????? ceux qui sont en découvert le 2 du mois ? il n'y a pas un individu sensé pour croire que la Grèce va rembourser ses dettes ce qui va faire exploser le système bancaire européen .
Réponse de le 07/09/2011 à 12:06 :
vous pensez que c est la Grèce qui va faire exploser le systeme bancaire européen?? vous rigolez?? ce n est ni la Grèce (meilleure éléve que le Bengladesh selon les inénarrables agences de notation) ou l'Espagne qui m inquiéte pas même le Portugal !! Parce que nos "amis" Granbetons si prompts a critiquer le systeme de l euro sont dans un état bien pire mais on en parle pas!:! leur dette comme celle du Japon et bien entendu des USA sont bien plus inquiétantes et dangereuses!! me faites pas dire ce que je n ai pas dit la France l'italie et l'Allemagne sont peut être pas en mesure de pavoiser mais c est comme pour la pretidigitation le but de la manoeuvre c est detourner le regard du spectateur avec la main droite pour qu il ne regarde pas ce que fait la main gauche! Les banques de la zone euro sont bien plus solide que leurs confréres US , anglaises ou japonnaises et ils est plus convenient pour eux de dire "oulala les banques européennes sont pas bien et devraient recapitaliser" Mais surtout qu on regarde pas les notre du genre Bank of America et ses 9 milliards de pertes au premier semestre !!!!!
Réponse de le 14/09/2011 à 12:23 :
pas tout a fait d'accord mordra...
si la grece fait effectivement faillite, leur dette non remboursee aura bien plus d'impact que la france ou l'allemagne si elles se retirent de l'ue ...
le non remboursement de ces dettes portent bien plus de prejudices car plus importantes
a écrit le 07/09/2011 à 11:31 :
Ce genre de question à 100 balles est stupide. Le bruit médiatique autour d'un sujet ne nous autorise pas automatiquement à rajouter notre couche d'ignorance. Le café du commerce fait florès.
a écrit le 07/09/2011 à 8:58 :
Que devraient dire les autres pays !? Nous disposons des banques les plus solides du monde. Que les recapitalisations nécessaires et d'ailleurs permanentes en cas d'expansion régulière doivent être engagées sans tarder ne suppose pas une situation dégradée mais une anticipation. Poser ce principe à tous en europe et dans le monde correspond au souhait que les pays adoptent une gestion aussi saine que l'exemple français. La demande n'est donc destinée à nos banques qu'à la marge mais concerne en premier chef beaucoup d'autres, y compris les établissements allemands.
a écrit le 07/09/2011 à 8:40 :
C'est une honte de la part d'une banque française de jouer en produits financier avec les dépôts de notre argent.
a écrit le 07/09/2011 à 8:12 :
Le jour est proche où les retraits seront limités comme jadis en Russie ou en Argentine.
Réponse de le 07/09/2011 à 13:35 :
ils le sont déjà.. avez vous déjà tenter de retirer 10 000 e en espèce sans prevenir?? de toute façon, si les banques françaises s'ecroulent, c'est que les autres aussi, donc, faut pas se faire de mourron avant l'heure, vivons cygales jusqu'à 2012.
Réponse de le 08/09/2011 à 15:19 :
Un retrait de 10 000 ? n'est pas faisable sans prévenir en effet car par mesure de sécurité pour les employés et pour les clients il n y a que très peu d argent stock. Tout cela pour éviter que des braqueurs débarquent dans l'agence et fassent parler la poudre. A votre avis pourquoi ils s'attaquent directement aux fourgons ou aux dépôts eux même ?

A tous les traumatisés de la banque, si une fois dans votre vie vous pouviez vous mettre de l'autre cote du miroir et comprendre ce qui s'y passe au lieu de râler gratuitement !
Réponse de le 14/09/2011 à 12:19 :
surtout que tous font l'amalgame, entre banquiers et employés de banque ... il n'y a pas de banquier dans les agences , que des employés de banque

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :