BNP : "Les États-Unis ne peuvent pas traiter comme ça leurs alliés" (Le Guen)

Le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen a affirmé dimanche que la France agit "fortement" vis-à-vis de Washington à propos de l'enquête qui menace BNP Paribas.
Le montant de l'amende pourrait atteindre 10 milliards de dollars, selon des sources du Wall Street Journal. (Photo : Reuters)
Le montant de l'amende pourrait atteindre 10 milliards de dollars, selon des sources du Wall Street Journal. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

 " Les États-Unis ne peuvent pas traiter comme ça leurs alliés et les subordonner à leurs intérêts géostratégiques."

 C'est ainsi que Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, a commenté dimanche sur BFM TV, l'enquête américaine sur plusieurs banques, dont BNP Paribas. La justice du pays tente de déterminer si la banque française a tenté de contourner les sanctions imposées par les États-Unis contre le Soudan, l'Iran et Cuba, entre 2002 et 2009.

Sur ce dossier: "ça bouge, ça travaille beaucoup", a affimé Jean-Marie Le Guen, "ce type de diplomatie avec les États-Unis ne passe pas par la diplomatie de la grosse caisse, mais c'est très clair qu'il y a une action forte de l'État." Et d'ajouter: "je n'ai pas l'impression qu'on ait l'intention de se laisser faire.

Jusqu'à 10 milliards de dollars d'amende? 

Le montant de l'amende n'est pas fixé. Mais, selon des sources du Wall Street Journal, il pourrait atteindre 10 milliards de dollars. En plus de cette amende, BNP Paribas pourrait se voir interdire pendant un certain temps de régler des transactions en dollars. La durée d'une telle suspension n'est pas précisée, ni les activités concernées.

Matignon et Banque de France sur le pont

 Les services du Premier ministre français ont quant à eux fait savoir que "le ministre des Finances et les autorités de supervision du secteur bancaire se tiennent régulièrement informés de l'évolution de la situation". De son côté, la Banque de France a indiqué vendredi suivre ce dossier avec la plus "extrême" attention. Enfin, comme le pointe l'agence Bloomberg, ce litige risque fort de s'inviter aux commémoration des 70 ans du débarquement, vendredi 6 juin. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 04/06/2014 à 10:06
Signaler
Avez vous entendu le silence assourdissant de la CE. Voila comment on défend les entreprises européennes. La négociation sur le traité transatlantique est une farce, les américains négocient avec les collabos de Bruxelle, non élue par le peuple , ma...

à écrit le 03/06/2014 à 20:38
Signaler
Leur Alliés? L’Europe se fait piller par les us: ALCATEL ALSTHOM , BNP ,Euronext, ..... Et ce sont nos alliés ? on se moque de qui ici ?

à écrit le 03/06/2014 à 9:33
Signaler
C' est avec ce meme ' allie' que l' Europe s' apprete a signer le TAFTA. Cela en dit deja long sur qui va manger qui ...

à écrit le 02/06/2014 à 23:36
Signaler
Ah zut, j'ai oublié dans mon commentaire précédent: US GO HOME.

à écrit le 02/06/2014 à 23:30
Signaler
Les US notre allié? Certainement pas, ils sont devenus pour nous et pour le Monde notre plus grand ennemi. Souvenons nous, à l'heure de commémorations de 1944 que si on peut honorer le sacrifice les Américains morts sur notre territoire, on peut auss...

à écrit le 02/06/2014 à 20:15
Signaler
Juste pour clarifier des choses et un peu de clarté: 1. Le trading a été effectué pas la filiale Suisse de la BNP qui est spécialisé dans les transactions matière premier. 2. Toutes les transactions ont été effectué selon la loi Français, Europée...

à écrit le 02/06/2014 à 19:46
Signaler
C'est clair et net . Obama et Kerry font payer à la France sa rebuffade concernant la livraison de Mistral à la Russie Les States aiment la France quand elle est docile et bien subordonné d'ailleurs Obama avait dit à propos de l'alliance de US av...

à écrit le 02/06/2014 à 18:32
Signaler
Quand on voit la soumission volontaire de Scooterman 1er aux banksters de wall street, on ne peut pas parler d'alliance mais de haute trahison (idem pour l'ex d'ailleurs)

à écrit le 02/06/2014 à 16:49
Signaler
Tout simplement ne plus utiliser le USD pour toutes les entreprises dans lesquelles l'état est actionnaire. De toute façon, ça vaudra de moins en moins...

à écrit le 02/06/2014 à 16:28
Signaler
Le problem est qu'en faisant ces transactions financieres, les dirigeants de BNP Parisbas n'a pas traite les Etats Unis en Allies en respectant les lois dans le pays ou ils fond leurs transactions. Il est donc normal que les dirigreants de BNP Paris...

le 02/06/2014 à 17:41
Signaler
"soient punis pour leurs crimes". Faut se détendre USA85. Le monde n'est pas fait de gentils américains avec une loi superbe, et de méchants "autres" qui sont soit des voyous soit des sous-développés. Enfin sauf peut-être pour les américains ?

à écrit le 02/06/2014 à 16:14
Signaler
Les USA n'ont aucun respect de leurs amis et quand on pense qu'on va leur livrer sur un plateau Althom qu'ls ont bien l'intention de ne pas payer en nous sortant encore une loi américaine qui le leur permettra

le 02/06/2014 à 23:35
Signaler
@Honteux Les Américains n'ont JAMAIS été nos amis. Leur seul ami est le dollar et sa suprématie.

le 03/06/2014 à 20:54
Signaler
US GO HOME, ils détruisent le monde, se torche le C... avec l'écologie, ils sont nos ennemis, les ennemis du monde...

à écrit le 02/06/2014 à 16:00
Signaler
Pendant le blocus Iran, les constructeurs autos américains en ont profité pour s'installer et refaire leur retard sur les autres constructeurs. C'est donc à sens unique

à écrit le 02/06/2014 à 14:34
Signaler
La seule question : les pays du monde entier peuvent-ils, sans abdiquer leur souveraineté, continuer à faire dépendre les 2/3 de leur commerce du dollar qui les fait alors tomber sous les lois des seuls USA ? Que les gouvernements ne soulèvent pas ce...

à écrit le 02/06/2014 à 13:56
Signaler
Nous sommes leurs vassaux, pas leurs alliés. Et ils vont bientôt nous faire signer un traité qui nous livrera définitivement pieds et poings liés à leurs prétendues "multinationales".

à écrit le 02/06/2014 à 13:41
Signaler
C’est la crise avec les US ? tu parles, rien du tout ! Mieux, pour remercier ces malfrats, on va signer un accord de coopération, le traité transatlantique, qui va finir d’asservir d'une fois pour toutes nos économies. Demain, nos « ministres » ex...

à écrit le 02/06/2014 à 13:05
Signaler
Des embargos parfaitement justifiés que la France est incapable de faire respecter par nos banquiers (porosité public-privé je suppose ?) qui s'imaginent au dessus des lois. Voir le peu d'empressement de la BNP à répondre aux autorités américaines....

à écrit le 02/06/2014 à 12:25
Signaler
Il faut arreter definitivement de parler du traite euro US et sortir bien sur de l'OTAN

à écrit le 02/06/2014 à 12:08
Signaler
Il y a une volonté claire de nuire aux banques françaises et européennes.

le 02/06/2014 à 13:47
Signaler
Ben voyons; et les 13 milliards de dollar d'amende infliges a JP l'annee derniere hein? Et Citi? Les francais s'indignent du comportement des banquiers-voyous, mais crient au complot quand enfin de vraies sanctions tombent...

à écrit le 02/06/2014 à 12:05
Signaler
allié ? Mais c'est chacun pour soi !!!!!! les allemands font pour eux, les américains pour eux, les russes pour eux, les chinois pour eux ! Il faut acheter français le plus possible pour faire dans notre intérêt !

à écrit le 02/06/2014 à 12:05
Signaler
allié ? Mais c'est chacun pour soi !!!!!! les allemands font pour eux, les américains pour eux, les russes pour eux, les chinois pour eux ! Il faut acheter français le plus possible pour faire dans notre intérêt !

le 02/06/2014 à 13:06
Signaler
A vous lire on exporte rien ! L'allemagne est notre 1er partenaire à l'export. Iformez-vous !

à écrit le 02/06/2014 à 11:59
Signaler
il ne reste plus qu'à attaquer les banques américaine sur leur responsabilité dans la crise des surprimes!! 50 milliards devraient effacer le préjudice subi!!!

à écrit le 02/06/2014 à 11:52
Signaler
qand on se fait atrappez les doigts dans le pot a confiture on en subit les consecances LES BANQUES AU DESSUS DES LOIS INTRENATIONNALES CELA SUFFIT ?CAR ELLES FONT BEAUCOUP DE DEGATS ???

le 02/06/2014 à 12:50
Signaler
Enfin un commentaire realiste sur une banque qui verse un boni de 12000 euros au conseiller ayant enfume un petit vieux

le 02/06/2014 à 21:13
Signaler
encore un qui ne connais rien à la banque, si les bonus des agents était aussi haut, cela se saurait. les subprimes ont quand même été inventés aux states...

le 04/06/2014 à 14:05
Signaler
Arrêtez le French Bashing , on est meilleur que vous , ne soyez pas agressif

à écrit le 02/06/2014 à 11:40
Signaler
La France n'a qu'à, pour plus de sécurité, encourager les grands groupes à facturer uniquement en Euros, et à encourager l'usage de l'Euro dans toutes les transactions. Au lieu de pleurer sur le Dollar, abandonnons le, de toute façon, cette monnaie ...

à écrit le 02/06/2014 à 11:31
Signaler
On s'intéressera aux malversations financières des grands dirigeants, des subprimes, du litige de la BNP avec les USA, de la crise en Ukraine...et aussi du débarquement il y a 70 ans. Ca se terminera par des remises de médailles, des belles poignées...

à écrit le 02/06/2014 à 11:16
Signaler
Quel sera l'heureux bénéficiaire des amendes. je propose qu'une partie soit reversée à l'Ukraine. Qui indemnisera les pays victimes des subprimes dont la responsabilité est à 100% US.

à écrit le 02/06/2014 à 11:08
Signaler
la bnp a quand meme du sang sur les mains

le 02/06/2014 à 23:41
Signaler
@ELUPS D'un point de vue strictement comptable en volume de sang, les US ont plusieurs longueurs d'avance.

à écrit le 02/06/2014 à 10:11
Signaler
Il faut être inconscient pour traiter avec l'Iran, Cuba en USD alors même que l'on bénéficie d'une licence US. La sanction est logique. Certains banquiers sont vraiment naïf et peu regardant dès qu'il y a quelques commissions à prendre.

à écrit le 02/06/2014 à 10:10
Signaler
Leurs alliés ou leurs vassal ...? faut bien payé le prix du tapis rouge ...qu'Obama a déroulé pour F.Hollande ...c'était d'ailleurs tellement inattendu ... autant de sollicitude... que ca paraissait suspect...!

à écrit le 02/06/2014 à 9:54
Signaler
Si bien sûr qu'ils le peuvent. Mais ce ne sont pas des alliés, mais des assujettis auxquels on rappelle de faire ce qu'on a dit et comment on l'a dit. La quasi totalité du personnel politique français et européen est sous influence. Pas étonnant que...

le 02/06/2014 à 10:31
Signaler
On ne peut mieux dire...Une chose est certaine : ça va mal finir!

à écrit le 02/06/2014 à 9:28
Signaler
Pour de multiples raisons c est à l état Français de s emparer de cette affaire , il se pourrait bien que BNP est agit avec l assentiment de la BF du temps de Sarkozy : ceci pour la polémique qui va se développer .

à écrit le 02/06/2014 à 9:17
Signaler
On peut aussi faire du 50/50 dollars-euro,ce qui permettrait d'éviter ce genre de désagrément,sans pénaliser le dollars.Que diable nous sommes alliés.

à écrit le 02/06/2014 à 9:13
Signaler
La BNP peut bien payer une amende de 10 milliards de dollars, je ne vois pas en quoi ça me concerne et en quoi ça concerne mon pays. Après, si cette banque veut éviter ce genre de petits désagréments, elle peut par exemple cesser de travailler avec l...

le 02/06/2014 à 9:32
Signaler
Oh que si ça vous concerne sauf si vous n'habitez plus France. En effet, si BNP paye tout ces milliards d'amende, ce seront presque autant de milliards qui n'iront pas dans les caisses de l'état français en rentrées fiscales ! De plus BNP est une ban...

le 02/06/2014 à 11:51
Signaler
Tant que l'on continuera a accepter de travailler avec cette monnaie virus sans valeur, on se fera toujours prendre a leur piège...

à écrit le 02/06/2014 à 9:11
Signaler
Il parle trop pour être crédible !

à écrit le 02/06/2014 à 8:33
Signaler
me LE GUEN doit balayer devant sa porte QU'a FAIT MONTEBOURG AVEC GE ,,??????

le 02/06/2014 à 18:37
Signaler
il a très bien fait et j’espère qu'il va les virer

à écrit le 02/06/2014 à 8:12
Signaler
états voyous vive la france

à écrit le 02/06/2014 à 7:50
Signaler
Nous devrions faire payer aux banques Américaines le montant du désastre économique 2008-2012 soit 600 milliard d'Euros.

le 02/06/2014 à 8:11
Signaler
@Jean: même si le gouvernement US a été un des éléments de la crise car il a encouragé l'endettement des ricains et le gonflement de la bulle, ce ne sont pas les seuls responsables. Souvenez vous que justement, à BNP Paribas, la crise, ils l'ont fêté...

le 02/06/2014 à 8:15
Signaler
complètement d accord !!!

le 02/06/2014 à 9:55
Signaler
Sauf que les banques françaises étaient très contentes d'acheter des supprimes US notées "A" qui rapportaient jusqu'à 20%. Alors qu'elles même avait des limites de prêts plus drastiques (33% d'endettement maxi par exemple). Tout le monde connaissait ...

le 03/06/2014 à 10:23
Signaler
D'autant plus que Goldman et JPMorgan etait les plus importants short seller sur les obligations d'Etat Grecques et Italiennes au moment de la crise de la zone Euro. Qui a paye la facture le contribuable europeen! c'est un scandale!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.