DIRECT BNP : une amende record de 16 milliards de dollars un temps évoquée ?

Des menaces brandies sur la négociations sur le traité de libre-échange entre la France et l'Union européenne, des directeurs sur la sellette... le sort de BNP Paribas continue de miner les relations entre Paris et Washington. Les dernières évolutions du dossier en direct.
Les autorités américaines auraient envisagé une amende de 16 milliards de dollars à l'encontre de BNP Paribas.
Les autorités américaines auraient envisagé une amende de 16 milliards de dollars à l'encontre de BNP Paribas. (Crédits : reuters.com)

 D-Day pour la BNP? L'amende de 10 milliards de dollars qui plane sur la banque française s'est invitée au menu des discussions entre François Hollande et Barack Obama, reçu pour célébrer les 70 ans du débarquement de Normandie. Si le dîner a bien eu lieu, jeudi soir, le sujet, lui est loin d'être clos ce vendredi. 

  • Une amende encore plus salée? 

Le montant des sanctions évoquées par les autorités américaines a grimpé jusqu'à... 16 milliards de dollars, selon l'agence Reuters qui évoque des sources proches du dossier. C'est encore plus que le record historique atteint avec l'amende infligée l'an dernier à JPMorgan qui atteignait déjà 13 milliards de dollars. 

Pour rappel, les procureurs de New York enquêtent sur les activités de la banque française, soupçonnée d'avoir contourné des sanctions contre plusieurs pays (dont le Soudan et l'Iran) entre 2002 et 2009. 

  • Fabius inquiet pour les négociations transatlantiques

Le ministre des Affaires étrangères, qui s'est déjà exprimé sur le sujet quelques jours plus tôt, hausse le ton ce vendredi. Interrogé sur RTL, Laurent Fabius a déclaré à ce propos: 

"Ce traité (transatlantique) ne peut exister que sur une base de réciprocité (...) Évidemment, si dans le cas d'une banque européenne, c'était de l'unilatéralisme qu'il s'agissait, et non pas de réciprocité, ça risque d'avoir des conséquences négatives."

  •  Georges Chodron de Courcel sur la sellette? 

Le régulateur bancaire de New York, Benjamin Lawski, demanderait le départ du directeur général délégué de BNP Paribas, Georges Chodron de Courcel, révèle jeudi l'agence Reuters citant "une source au fait du dossier". Celui-ci figurerait parmi plus d'une dizaine de collaborateurs que le régulateur souhaiterait voir quitter l'établissement de crédit, dans le cadre du réglèment du contentieux qui oppose la banque française et les autorités américaines, ajoute Reuters.

Selon cette même source, le départ de Chodron de Courcel, qui est directeur général délégué de BNP Paribas depuis juin 2003, en charge de la banque de financement et d'investissement, serait probable. Toutefois, tant une porte-parole de la banque que le régulateur bancaire ont refusé de commenter ces informations, précise l'agence.

Les administrateurs de la banque feraient toutefois "bloc" et soutiendraient "à l'unanimité" la direction et sa stratégie, selon une autre source citée par Reuters. Cette dernière ajoute que la BNP n'envisageait pas le départ de hauts dirigeants dans le cadre des négociations avec les autorités américaines.

Ce n'est pas ce qu'affirmait jeudi le Wall Street Journal, qui selon des sources anonymes, indiquait que le président du groupe, Baudouin Prot lui-même, serait sur la sellette. 

(Article créé le 06/06/2014 à 07:15, dernière mise à jour: 09:37)

Revivez la 1ère journée du Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 82
à écrit le 08/06/2014 à 15:54
Signaler
La solution ne pas voter l'accord commercial Europe USA, demander dédommagement financier aux banques américaines qui ont coulées la Gréce

à écrit le 08/06/2014 à 0:41
Signaler
C bien TREIZE, Vendredi Prochain ?!!

à écrit le 07/06/2014 à 23:41
Signaler
attendez le chantage n'est pas fini, on va monter plus haut. Mais dommage on les vendra les Mistral, et on leur en facturera le double pour la fraude des multinationales à la TVA; Non mais on est pas des moutons , nous!

le 08/06/2014 à 16:26
Signaler
Votre commentaire ici t'es quoi alors ..? une de ces trimbales nouvelles ?

à écrit le 07/06/2014 à 23:38
Signaler
il faut identifier les banquiers qui ont sciemment enfreint les lois, et les mettre en prison ! on l'a bien fait pour kerviel non ? Je pense que ca serait un bon signal pour la justice americaine qui pourrait alors revoir tres nettement l'amende a ...

le 08/06/2014 à 4:06
Signaler
Bien sur baissons acceptons la sanction et l'ingérence que dis je? le Diktat de l'Oncle Sam. Mais quel cullot et dire que ce sont eux qui ont vendu à travers le monde leur emprunt toxiques " subprimes" à toutes les banques,.emprunts dont la qualité a...

à écrit le 07/06/2014 à 18:29
Signaler
Il est grave qu'une Agence de Presse délire sur des ragots. Le secret s'impose au Juge. Comment vouloir d'une procédure convenable, il s'agit ici d'une seule négociation avant un éventuel procès, s'il trahit sa propre justice ? Il est tout aussi grav...

à écrit le 07/06/2014 à 14:51
Signaler
Oui, c'est du chantage . La France se retrouve bien seule, ou sont les fonctionnaires atlantistes, ou est Baroso le liquidateur, a quoi elle sert l’Europe...........

à écrit le 07/06/2014 à 11:00
Signaler
La BNP va servir d'exemple au reste du monde .... on dirait !... et botter les fesses de François ?

à écrit le 07/06/2014 à 10:10
Signaler
Nous sommes en guerre avec les US, une guerre idéologique et économique dont les composantes auront dans le futur des conséquences sur notre façon de vivre. Les américains veulent nous imposer leur mode de vie, de pensée, bref, nous coloniser. Ils s...

à écrit le 07/06/2014 à 7:32
Signaler
Une tactique pour faire accepter le dossier transatlantique...à ecouter Fabius dejà acté

à écrit le 07/06/2014 à 7:29
Signaler
a toujours nier l'ntervention des elus dans les affaires de justice nous avons une flagrande demonstration de leur implications a soutenir la finance au lieu de soccuper de l'emploi voir l'amande de bnp est egale a 20 pour cent de l'austerite q...

à écrit le 07/06/2014 à 7:17
Signaler
Quand on sait que Scooterman 1er et Montebourde sont deux anciens "young leaders" de la french american foundation, on comprend bien que leurs protestations et menaces au TAFTA sont factices et qu'en réalité ces soumis n'agiront jamais dans l'intérêt...

à écrit le 07/06/2014 à 7:12
Signaler
après la bnp a qui le tour ? sg?

à écrit le 07/06/2014 à 4:15
Signaler
Montebourg évoque une peine de mort pour la BNP en cas de maintien de la sanction. Faut-il penser dès maintenant et sérieusement à retirer ses économies de cette banque en sursis ?

le 07/06/2014 à 9:20
Signaler
oui je vous conseille car pour retrouver son rang i faudra au moins 15ans et au passage auront tondu a la fois les actionnaires et les clients et voila c'est tout

à écrit le 07/06/2014 à 0:50
Signaler
L'europe est la zone économique no 1 dans le monde . Si les USA continuent leur guerre économique sous couvert de leur justice , l'UE peut revoir ses partenariats avec les US et faire basculer une partie de ses accords commerciaux sur l'axe sino rus...

le 08/06/2014 à 0:34
Signaler
Votre commentaire ici Pauvre Français !

à écrit le 07/06/2014 à 0:37
Signaler
Quand on sait que les principaux donateurs de la campagne d'obama sont les banques américaines (données publiques : plusieurs centaine de millions de dollars ) , que le trésor américain dominé par des anciens de GS (voir le reportage d'arte) a liquid...

à écrit le 06/06/2014 à 23:22
Signaler
les américains avec les subprimes , les agences de notation et leurs juges élus sont l' ennemi N° 1 de l' Europe .

à écrit le 06/06/2014 à 22:48
Signaler
Si BNP Paribas doit couler, et bien qu’elle coule et cela définitivement !!! Hors de question que mes impôts servent une nouvelle fois à renflouer les banques ! La coupe est pleine : les banquiers connaissent parfaitement les lois mais croient pouvo...

le 08/06/2014 à 20:00
Signaler
(-YL74-) Malheureusement si elle coule ce seront nos impôts qui étancheront les pertes ! Il s'agit de la 1ère ou 2ème banque européenne selon les modes de classement. Croyez-vous que si ce Titanic coule ce sera sans douleur ?!

à écrit le 06/06/2014 à 21:59
Signaler
C'est pas grave, il faut taxer toutes leurs entreprises qui fraudent la TVA, et leur en prendre le double

le 08/06/2014 à 0:49
Signaler
Dans la pratique ce post est répréhensible partout

à écrit le 06/06/2014 à 21:56
Signaler
Allez savoir pourquoi ceci arrive maintenant , certainement lié aux alliances transatlantique. Par contre ne pas payer sera impossible pour BNP . Faute il y a c'est sure mais le cas extrême si la facture est élevé il suffit de ventre la banque Belg...

à écrit le 06/06/2014 à 20:47
Signaler
Et après ça, les Américains se demanderont encore pourquoi on ne les aime pas. Le monde est si cruel !

à écrit le 06/06/2014 à 20:46
Signaler
et ça va se répercuter sur QUI????? question à 10 eur..

à écrit le 06/06/2014 à 20:35
Signaler
Demande du Président français au Président américain qu’il intervienne ? Menace du ministre des Affaires étrangères sur le traité transatlantique ? Décidément, les politiques français ont du mal à comprendre le principe de la séparation des pouvoirs.

à écrit le 06/06/2014 à 19:42
Signaler
Une raison de plus pour cesser d'utiliser le Dollar US dans les transactions internationales...

à écrit le 06/06/2014 à 18:05
Signaler
les amendes des américains ne sont-elles pas basées sur un multiple des bénéfices ou par exemple les 2 ou 3 dernières années de bénef ?

à écrit le 06/06/2014 à 17:51
Signaler
Une amende à 1,5 Kerviel ça fait beaucoup... Il faut leur envoyer notre Don Quichotte national, Montebourg, assisté de notre pitbull Marine.

à écrit le 06/06/2014 à 17:37
Signaler
Il ne faut pas payer,pas céder au chantage et avoir recours a un tribunal international. Quel est le problème de réduire de taille de la banque sans les marché en Dollars. L'important c'est le bénéfice et de toute manière il faut réduire l'importan...

à écrit le 06/06/2014 à 16:47
Signaler
Coup dur pour celui qui n'aime pas les riches et dont le véritable adversaire est la Finance ! C'est tartuffesque !

à écrit le 06/06/2014 à 13:02
Signaler
Chaque pays devrait avoir sa propre monnaie nationale, l'euro ne va jamais s'imposer en tant que monnaie internationale et le dollar va disparaître dans quelque temps. L'idée d'une monnaie internationale s'est accrue après la 2ème Guerre et n'a fait ...

le 06/06/2014 à 15:48
Signaler
Enfin nous avons trouvé la Boule de Cristal qui manquait à la France et la plus belle nouvelle est que le dollar va disparaitre. Il faut absolument avertir Obama !! Hollande !!! il y a du travail pour toi et si tu ne reçois pas une claque en faisant ...

le 06/06/2014 à 19:16
Signaler
c'est pas si bête ce qu'il a dit, on parle déjà de la chute du dollar en amérique. pour en savoir un peu plus je recommende lire cet article pro.stansberryresearch.com/1404EOAJULY1/PPSIQ581/?h=true

le 07/06/2014 à 14:46
Signaler
Allez French bashing.....

à écrit le 06/06/2014 à 12:44
Signaler
cette afaire concerne une banque de l'Union mais d'autres Entreprise européennes pourraient être affectées sur des sujets considérés comme sensibles par les US. Cette affaire va bien au-delà de la BNP car elle doit montrer une Europe souder et prête...

à écrit le 06/06/2014 à 12:05
Signaler
La France socialiste est faible, même en Europe. Les rodomontades de Fabius sont sans effet. BNP paiera. Les ennemis de la finances ruinent ce pays, c'est la débâcle totale. Le socialisme c'est ça. Bravo les USA !

le 06/06/2014 à 13:14
Signaler
On voit immédiatement l'effet de l'entrée en scène du "gouvernement" : la facture augmente de 60 % !

le 06/06/2014 à 17:25
Signaler
Le "gouvernement" a commencé à s'en mêler et aussitôt la facture augmente de 60% !

le 07/06/2014 à 14:43
Signaler
Heureusement qu'on est pas tous comme vous, sinon la France n’existerez plus depuis longtemps ( mais je vais être censurer),

à écrit le 06/06/2014 à 12:02
Signaler
et on veut faire une négociation commerciale europe-us???? et pourquoi devrait on suivre les embargos américains ?que l'Europe (ou un de ces pays )prenne leur décision en toute indépendance et ne soit pas le toutou des us! et si on leur demandait, ...

à écrit le 06/06/2014 à 11:56
Signaler
Alors si je comprends bien. Quand JP Morgan ou Bank of America crée sciemment des subpimes et plongent le monde entier dans une crise financière sans précédent (obligeant l'état américain à soutenir tout le système à coup de centianes de milliards d...

à écrit le 06/06/2014 à 11:53
Signaler
Cet ennemi La Finance, spécule quotidiennement sur les monnaies. le niveau des deals quotidiens aujourd'hui est proche des 4'000 milliards de dollars! Alors 10 ou 15 milliards d'amende pour un fraudeur? on ne va pas pleurer.

à écrit le 06/06/2014 à 11:50
Signaler
les us traitent le monde et en particulier la france comme des paillassons ,il serait temps pour nous de revoir nos alliances et de cesser de dépendre d'eux.

le 06/06/2014 à 14:00
Signaler
Vous avez raison, allions nous à la Russie, la Chine, la Corée du Nord et la Syrie. Et imposons a ces gros remplis de coca une véritable démocratie populaire, mode franchouillard ou type baasiste, ou les robins sont aux ordres des curés... lapsus, au...

le 07/06/2014 à 14:55
Signaler
Un peu de respect pour la FRANCE, on ne se couche pas devant l’impérialisme américain nous monsieur!

le 07/06/2014 à 15:35
Signaler
J'ai vos post en-dessous. Effectivement, la 3ème guerre mondaile à commencer, ou cette mentalité particulière aussi bien à la source de l'inquisition que du fascisme ou du marxisme revient. Et il faudra bien que les humanistes, républicain et démocra...

à écrit le 06/06/2014 à 11:32
Signaler
Et n'oublions pas que tous ces parangons de vertu sont les mêmes qui ont failli faire exploser le système bancaire en 2008 avec leurs idées fumeuses !!!

à écrit le 06/06/2014 à 11:20
Signaler
Qui rigolait bien et encourageait les USA à taper fort sur les suisses... et en faisant de même ?

à écrit le 06/06/2014 à 11:03
Signaler
finalement Kerviel est un petit joueur à coté !

à écrit le 06/06/2014 à 11:02
Signaler
les grands acteurs de la 2ème guerre mondiale livrent déjà la 3ème, qui est économique et industrielle (voir in-Q-tel arme de la CIA). Le procureur de NY est un soldat en mission, parmi d'autres. Espérons que nos politiciens l'ont compris. On le verr...

le 06/06/2014 à 22:11
Signaler
Tout à fait d'accord, et nous Français , on se chamaille entre nous, et les autres en profite.

le 07/06/2014 à 14:58
Signaler
Enfin un français:10/10

à écrit le 06/06/2014 à 10:38
Signaler
Les français n'accepteront pas éternellement de se faire piétiner sur leur propre sol, hier c'étaient les femen qui souillent nos églises et nos musées, aujourd'hui c'est le racket des USA;

à écrit le 06/06/2014 à 10:09
Signaler
Est ce le top départ pour le bank run BNP ?

à écrit le 06/06/2014 à 10:06
Signaler
Vont ils aller en prison pour fraude comme Kerviel ?

le 06/06/2014 à 11:25
Signaler
Ah ben non, naïf que tu es...Là, on parle des patrons, pas des marmitons...

à écrit le 06/06/2014 à 10:06
Signaler
Très français, ça ! Jamais de sanction, on laisse tout faire, du Taubira dans le texte. Pas de pot au USA on respecte les lois.

le 06/06/2014 à 10:28
Signaler
Oui bravo voilà comment il faut traiter les banquiers Les grosses claques et pourquoi pas dd la prison C est de la délinquance et il fait arrêter de pleurnicher Bnp savait très bien ce qu elle fesait

à écrit le 06/06/2014 à 10:04
Signaler
Il s'agit clairement d'un chantage de l'administration américaine, un avertissement au pays européens de se coucher, signer le traité transatlantique, et peut-être même annuler la vente des mistrales.

le 06/06/2014 à 10:50
Signaler
Croyez-vous vraiment ce que vous écrivez ? Si vous vous étiez renseigné un tant soit peu sur les dessous de toute cette affaire (alertes multiples, fausses déclaraztions'etc.) vous n'écririez-pas cela.

à écrit le 06/06/2014 à 10:02
Signaler
Sur l'année 2009 la BNP a fait 7 milliards de dollars de bénéfice essentiellement dus à la division banque de financement et d'investissement (12 milliards). Il semble que l'amende soit de l'ordre de grandeur des bénéfices "illégaux" faits par la BNP...

à écrit le 06/06/2014 à 10:01
Signaler
vous dites autorite americaine alors que 'est l'etat de new yorck une grosse difference cet etat ne bas pas monnaie donc inffraction non recevable

à écrit le 06/06/2014 à 9:54
Signaler
Inutile de s'inquiéter, il s'agit de business dans des sphères ou tout vas très bien, filiale US de la BNP hors de France. Le tout est qu'il ne refilent pas la facture au contribuable Français.

à écrit le 06/06/2014 à 9:30
Signaler
Et allez donc ! 16 milliards, pourquoi pas 100 ou 200 milliards, 2.000 milliards ? Quand un État dominant la planète sans concurrence peut taper dans la bourse de n'importe qui, il n'a plus de limites, rien ne peut l'arrêter. Nous sommes les esclav...

le 06/06/2014 à 10:14
Signaler
+1 Bitcoins for ever

à écrit le 06/06/2014 à 9:28
Signaler
il vont arriver à froisser tout le monde: Merkel, Poutine, et maintenant Obama. La réputation d'arrogance française n'est pas prête de disparaitre .

à écrit le 06/06/2014 à 9:26
Signaler
Courage à vos hommes politiques. Se tenir droit devant les américains et faire le ménage de siècle à BNP Paribas

à écrit le 06/06/2014 à 9:21
Signaler
L'ennemi de la finance défend les banques ! Quel retournement en deux ans ...

le 06/06/2014 à 11:57
Signaler
il faut appendre à écouter... il n'a pas dit ennemi ..il a dit mon " adversaire" est le finance... il ne défend pas la banque, il trouve la sanction justifiée mais Disproportionnée ce qui empêchera la banque de prêter pour relancer la croissance......

le 06/06/2014 à 19:37
Signaler
La finance est tellement son ennemie qu'il a nommé Bruno Roger, (associé gérant de chez Lazard) Grand Croix de la Légion d'Honneur..

le 07/06/2014 à 15:02
Signaler
Arrêtez de tirer contre votre pays,La campagne électorale est terminée,vous êtes un républicain ou pas?

à écrit le 06/06/2014 à 9:15
Signaler
Vous êtes tombé dans le piège. Maintenant, l'amende va être négociée et vous serez forcé de voter le traité en contrepartie. Traité négocié en secret et, qui donne la possibilité à une boîte américaine de trainer un état en justice si les lois et règ...

le 06/06/2014 à 11:06
Signaler
Bravo M le diplomate vous avez bien resume le deal du siècle . Peut être ont ils aussi prévu un petit dédommagement moral pour les futures signataires de l'accord transatlantique histoire qu'ils puissent continuer a bien dormir la nuit ...

le 06/06/2014 à 11:32
Signaler
Je ne suis pas d'accord avec vous. du côté de Bruxelles, ils ont bien compris qu'il y avait une montée d'eurosepticisme. Faire passer le trainté de l'ibre-écange en force, c'est simplement, ouvrir un boulevard au nationalismes et précipiter la fin de...

le 07/06/2014 à 15:05
Signaler
Bravo, quel courage, vous avez déjà céder au chantage!

à écrit le 06/06/2014 à 9:13
Signaler
On se demandait déjà : Mais il est où Fabius ?? eh bien le voilà, toujours menaçant comme un crocodile en peluche.... "Quand le soleil de la culture est bas sur l’horizon, même les nains projettent de grandes ombres." (Karl Kraus)

à écrit le 06/06/2014 à 9:13
Signaler
au gouvernement français dans cette affaire: la Loi américaine, respectable, n'est pas la Loi du Monde. Tous vont y perdre. Mais il faut aussi balayer devant notre porte; notre comportement sur des dossiers récents (GE, les OGM..), n'a rien n'est pas...

à écrit le 06/06/2014 à 9:06
Signaler
Tiens, Mr Fabius découvre l'unilatéralisme américain. Faudrait peut être éviter de dormir....en réunion.

le 06/06/2014 à 14:11
Signaler
la finance les complices de notre president ayez confiance on nous prend pour des c....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.