L'Europe de la finance enfin unie... contre Christine Lagarde

Les propos de la directrice du FMI sur la nécessaire recapitalisation des banques ont suscité de vives réactions. Établissements bancaires, gouvernements, et commission européenne font désormais bloc.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Les déclarations fusent pour tenter d'éteindre l'incendie déclenché par Christine Lagarde. La directrice du Fonds monétaire international estime que les banques européennes manquent de fonds propres et qu'il leur faudrait donc une recapitalisation "substantielle", ce qu'elle a affirmé samedi à Jackson Hole. Une proposition qui a amplifié les inquiétudes dans un secteur financier européen déjà malmené par la crise de la dette.

Pour tenter de calmer les marchés, la Commission européenne a réaffirmé ce jeudi que l'Union européenne n'avait pas besoin de recapitaliser ses banques au-delà de ce qui a été décidé en juillet à l'issue des résultats des "stress tests" menés par l'Autorité bancaire européenne (EBA). Une analyse qui "dans les faits partagée par les Etats membres", a déclaré un porte-parole de la Commission européenne. "Nous avons eu une discussion approfondie lors des résultats des tests de résistance des banques. C'est notre diagnostic et il n'y a pas lieu de le modifier." Bruxelles serait en outre en discussion avec le FMI à propos de son diagnostic sur les banques.

Les banques allemandes et françaises ripostent

Les banques allemandes et françaises ont assuré ce jeudi être suffisamment capitalisées en réaction à des informations selon lesquelles le Fonds monétaire international (FMI) juge que le secteur bancaire européen souffre d'un déficit de fonds propres. "Les banques françaises sont bien capitalisées", a également déclaré à l'agence Reuters une porte-parole de la FBF. "Elles ont augmenté leur capitalisation depuis la crise." a-t-elle précisé.

Plus tôt dans la matinée, les banques allemandes ont elles aussi considéré que les craintes du Fonds monétaire international (FMI) concernant un possible manque de fonds propres n'étaient pas justifiées. "Les banques sont bien capitalisées", a dit Michael Kemmer, directeur de la BdB, lors d'une interview au quotidien allemand Die Welt. La BdB représente quelque 210 banques privées dont Commerzbank et Deutsche Bank.

Selon une source européenne, le FMI estime que les banques européennes risquent d'être confrontées à un déficit de fonds propres de 200 milliards d'euros pour affronter la crise de la dette en zone euro et à un ralentissement de la croissance. Samedi dernier, lors des rencontres annuelles de la Réserve fédérale américaine, la directrice du FMI Christine Lagarde avait déjà plaidé pour une recapitalisation "substantielle" des établissements financiers européens.

Soutien du gouvernement

Et de leur côté, François Baroin et Valérie Pécresse, il n'y a pas d'inquiétude à avoir sur les banques françaises. Lors de l'Université d'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), la ministre du Budget Valérie Pécresse a aussi fait savoir que les banques françaises avaient suffisamment de fonds propres. "Je crois qu'il n'y a pas d'inquiétude à se faire pour les banques françaises", a indiqué la ministre, reprenant les propos du ministre de l'Economie, François Baroin, mercredi soir sur France 3.

Recul des valeurs bancaires

"Nous ne comprenons pas comment le FMI en arrive à ces conclusions", a de son côté réagi l'association des banques publiques allemandes VoeB. Les déclarations de Christine Lagarde du week-end dernier provoquent depuis le début de la semaine une levée de boucliers en Europe.

L'Autorité bancaire européenne (EBA) a notamment fait savoir que les banques de l'Union européenne n'avaient pas besoin d'être massivement recapitalisées. Mais, les inquiétudes autour de la crise de la dette publique au sein de la zone euro et de la dégradation du climat économique continuent néanmoins de peser sur les valeurs financières européennes.

L'indice bancaire européen recule jeudi de 0,55% vers 11h15. A Paris, Crédit agricole et BNP Paribas, très exposées aux dettes souveraines des pays périphériques de la zone euro, abandonnent respectivement 3,81% et 2,29%. La banque allemande Deutsche Bank cède 2,89%, l'italienne Unicredit -1,38%.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 04/09/2011 à 10:00
Signaler
La vérité n'est pas toujours acceptée, donc bonne à dire. Ne pas hurler avec les loups ne signifie pas avoir tort.

à écrit le 03/09/2011 à 12:54
Signaler
elle mérite toujours son surnom, gaffes sur gaffes, mensonges après mensonges. incohérence incompétence reine du principe de peters. (soit disant elle parle anglais!)

le 04/09/2011 à 19:25
Signaler
elle n'est plus près de Sarko et maintenant à la tête du FMI plus libre !! parle "autrement" je pense qu'elle a de bonnes raisons de penser que les BANQUES ne montrent pas tout sur laur situation de leurs comptes et état des dettes !

à écrit le 02/09/2011 à 10:00
Signaler
Gesticulations médiatiques! On ferait mieux d'aller voir banque par banque le rapport des prêts aux dépôts; il est généralement nettement supérieur à un. Mais comme disait ce gars qui tombait du dixième étage: "jusqu'ici çà va, jusqu'ici çà va".

à écrit le 02/09/2011 à 7:57
Signaler
Comment faire confiance tant au FMI, qu'à nos dirigeants alors que leur incompétence a amené le monde occidental à la faillite programmée? Incompétente oui toute cette aristocratie oligarchique composée de profession libérales, enseignants, haut fonc...

à écrit le 02/09/2011 à 7:17
Signaler
Quel camouflet pour cette pauvre dame qui se prenait pour le phare économique du monde!.

à écrit le 02/09/2011 à 7:16
Signaler
Je n'aime pas particulièrement Mme Lagarde mais elle a raison. Les dettes des Banques Françaises sont 2,8 fois le PIB Français soit 5645 Mlds d'euro,fondspropres de 210Mds deuros ce qui donne un Tier One de 3,7 %. Alors.? Il manqueaux Bnques Français...

à écrit le 02/09/2011 à 7:08
Signaler
Nos ministres ne sont que des bateleurs : com, com, com... tout ne peut qu'aller bien. Sinistre

à écrit le 02/09/2011 à 6:20
Signaler
je constate que christine lagarde " n'avale plus de couleuvres !" bizare cette nouvelle façon de voir l'économie apres avoir été ministre des finances ?

à écrit le 01/09/2011 à 19:06
Signaler
Quand la Grèce informera le monde qu'elle ne peut pas rembourser ses dettes malgré les plans de soutien, on reparlera du niveau de capitalisation "suffisant" des banques européennes. Et elle vient déjà de dire que la dette est hors de contrôle... Ce...

le 01/09/2011 à 23:55
Signaler
Exact, quand les banques françaises devront passer 70% de la dette grecque dans la catégorie pures pertes au lieu d'une timide décote de 20%, les besoins en capitaux durs font se faire sentir. Et le bidonnage des fameux stress-tests n'y fera rien!

le 02/09/2011 à 6:31
Signaler
A trop jouer avec les cachotteries, la mauvaise foi et le mensonge, la pauvre Lagarde finira par laisser un piètre souvenir de ses passages en politique. Et que dire de l'UMP qui nous a vendu cette personalité sans saveur, au cerveau vide de connaiss...

à écrit le 01/09/2011 à 18:54
Signaler
Et oui, la tourmente a la faculté de nous recentrer, ce n'est pas agréable, mais c'est après .....

à écrit le 01/09/2011 à 18:37
Signaler
c'est là que l'on voit" l'élite" politique française.c'est beau de voir que si quelqu'un se noie on l'enfonce.c'est la guerre économique.les us nous ont mis sur la paille avec les subprimes.tout le monde sait que les marché sont sensibles à toutes le...

à écrit le 01/09/2011 à 17:50
Signaler
elle n'a jamais fait quelque chose en france a par dire des c...

à écrit le 01/09/2011 à 16:37
Signaler
Bah oui ! Au FMI ils ont expliqué à Lagarde (qui n'était pas encore au courant) que le sauvetage de la Grèce allait échouer (mais il ne faut pas le dire sinon les bourses et les marchés vont encore criser).

à écrit le 01/09/2011 à 16:29
Signaler
Il est tout à fait normal que Madame Lagarde crache sur tout ce qu'elle a fait ou dit aupavant, parce qu'elle n'a jamais dit ou fait quoique ce soit qui mérite le mondre compliment.

à écrit le 01/09/2011 à 16:26
Signaler
Favoriser Tapie c'était encore à son niveau mais au FMI c'est une autre histoire. Elle pourrait rentrer avec DSK si ce dernier se tient correctement à bord.

à écrit le 01/09/2011 à 16:20
Signaler
IL y a un peu plus d'un MOIS alors qu'elle était MINISTRE DES FINANCES....elle soutenait exactement le CONTRAIRE !!! pas très sérieuse cette Dame.... ou alors quelques problèmes de MEMOIRE !!!

à écrit le 01/09/2011 à 16:12
Signaler
Tout le monde peut dire une c.. le tout est de le reconnaître. Et nous attendons toujours. Mais audelà de cet aspect, il devient lassant d'attaquer systématiquement les banques, les banquiers, leurs personnels, les traders,... qui seraient responsabl...

le 01/09/2011 à 17:30
Signaler
? Tiens on peu savoir qui sont les responsables des subprimes, de +100 % dans l'immobilier en - de 10 années, de la spéculations sur tout ce qui bouge, de la mort de la Grèce en jouant avec le feu dès le premier jour.... les politiques dont vous parl...

à écrit le 01/09/2011 à 15:52
Signaler
Voila "ca c'est fait" ELLE vient de lacher le morceau et clairement dire que le système VA s'écrouler mais normalement elle aurait du se taire et laisser la place aux mensonges diplomatiques, d'après les vrais experts le gros du morceau arriverait en...

à écrit le 01/09/2011 à 15:51
Signaler
Depuis que Christine Lagarde, avocate s'occupe d'économie, je n'ai eu de cesse de mettre en cause pratiquement tout ce qu'elle fait ou a fait car inopportun, contre-productif, voire aberrant. Elle est responsable du déficit courant de plus de 95 mill...

le 01/09/2011 à 20:38
Signaler
Oui mais faut il encore la trouver cette personne !!!!

le 02/09/2011 à 6:27
Signaler
Il y a pléthore de personnes en France où l'on forme des dizaines de milliers d'économistes par an mais qui ne peuvent accéder à ce poste comme à beaucoup d'autres car elles ne sont pas dans le cercle du pouvoir et n'ont pas pour relation des personn...

le 02/09/2011 à 6:37
Signaler
On peut toujours remplacer un âne par un autre âne

le 02/09/2011 à 7:28
Signaler
EIFFEl toujours aussi marrant à lire, toujours aussi haut perché que la tour du même nom, redescend sur Terre des fois...

à écrit le 01/09/2011 à 15:45
Signaler
Le Principe de Peter, vous connaissez ? Lagarde en est une magnifique illustration

à écrit le 01/09/2011 à 15:42
Signaler
L?Europe de la finance compte bien peu. Depuis le début de la crise elle n?a pas su prendre les décisions pertinentes. La voix toute fraîche qui nous vient du FMI est, hélas, la bonne parole. Bien sur ce n?est que mon point de vue.

à écrit le 01/09/2011 à 15:38
Signaler
Enfin une réaction contre la déinformation anglo-saxonne ..... Quand quelqu'un posera la question sur la capacité des banques américaines à supporter la dette souveraine des Etats Unis, de leurs Etats et de leurs collectivités locales ? Quand à La...

à écrit le 01/09/2011 à 15:34
Signaler
au vu des réactions, on peut se dire que notre chère marquise a certainement dit la vérité. ça lui fait du bien de passer au FMI :-)))

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.