Le Crédit Agricole débute sa migration informatique

 |   |  364  mots
(Crédits : Bloomberg)
La plus grande des Caisses régionales du groupe Crédit Agricole a basculé sur le nouveau système d'information unique. Ce projet informatique bancaire d'un coût total de 500 millions d'euros est le plus ambitieux d'Europe.

Le Crédit Agricole d?Ile-de-France est la première à avoir basculé vers le nouveau système d?Information commun à l?ensemble des Caisses régionales. Son choix n'est pas innocent puisqu'il s'agit aussi de la plus grosse Caisse du groupe. Débutées vendredi 11 mai après la fermeture des agences, les opérations de migration se sont terminées dimanche 13 mai au soir. La nouvelle banque sur internet dotée de services étendus et des nouvelles offres fonctionne depuis le lundi 14 mai. Dès le lendemain, "les agences ont pu recevoir les clients dans de bonnes conditions" précise le Crédit Agricole d'Ile-de-France.

Un projet de 500 millions

La création d'un système informatique unique à l'ensemble des Caisses régionales, baptisée programme NICE, a été lancée il y a juste deux ans.  Le budget global de ce projet est estimé à 500 millions d'euros. Il devrait permettre de réduire le budget informatique  de 750 millions d'euros par an à 500 millions par an à la fin du projet. Initialement les Caisses régionales comptaient 5 GIE informatiques différents gérant chacun un système d'information représentant en tout 2500 salariés. Pour gérer le nouveau système d'information unique, il ne reste plus que deux GIE : Crédit agricole Services assure la maîtrise d'ouvrage et Crédit agricole Technologies qui s'occupe de maîtrise d'oeuvre et de production.

La fin des migrations informatiques prévues fin 2013

L?ensemble du programme de migration (back office et aux infrastructures) se terminera fin 2013. Dans un mois, les Caisses régionales d?Ille-et-Vilaine et de Franche-Comté suivront le même chemin que l'Ile-de-France, puis en novembre sept autres Caisses. Le poste de traail unifié entre le client et le collaborateur sera déployé en parallèle et pourrait s'achever quelques mois plus tard.

Après une révision du clendrier initial et un changement de méthode de basculement, le Crédit Agricole semble en phase avec ses objectifs. Cette nouvelle informatique qui dissocie  le système de disitrubtion et le système de production doit donner une plus grande souplesse commerciale à la banque et lui conférer un avantage compétitif par rapport à ses concurrents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/06/2012 à 23:14 :
les valeurs en nombre de parts de mon contrat PREDISSIME 9 n?est pas exacte, je vous signale qu?il y a 4 chiffres après la virgule sur le nombre de parts des supports financiers et non 2.
a écrit le 21/05/2012 à 17:52 :
Nouveau système, nouveaux ennuis.
Impossible de mémoriser le n° de compte (pour soit disant raisons de confidentialité) mais les soldes des comptes sont affichés sur les comptes des mandataires.
Virements effectués sur internet non pris en compte.
Seule solution - changer de banque
a écrit le 21/05/2012 à 9:59 :
et on fait comment pour tout les prélèvements qui ont été rejeté?
a écrit le 21/05/2012 à 9:17 :
En tant qu'intervenant sur le projet NICE, je peux témoigner de la qualité du projet et surtout des hommes. Le système informatique qui va être propagé progressivement sur des Caisses du Crédit Agricole est en outre déjà en place sur sept d'entre elles, il est bien rodé.
a écrit le 18/05/2012 à 18:19 :
plusieur chose déjà le CA n'a pas prévenu juste une coupure qui se transforme en migration
en effet des chèques non crédités 8 jours après on attend toujours
les taux d'interets qui n'apparaissent plus lors des consultations des comptes
l'historique de nos releves pas repris ? c'est beau la dématerialisation !
des encours de CB qui sont passés et débités ou est l'interet !
Chercher les n° de telephone de votre agence ....
ou est le progres ? de faire un site fait pour faire connaitre les produits mais l'utilisation
ben cela fait reflechir de rester chez eux mais partir pour quelle autre banque ? en tout cas en colère car on subit mais ne rien dire ....
a écrit le 18/05/2012 à 8:05 :
à commencer par moi , chèque déposer ce vendredi 11mai et toujours pas arrivée et ainsi que des rib qui ont disparu et l'impossibilité d'en rajouter ....... c'est super les changements...
a écrit le 17/05/2012 à 13:09 :
Un avantage compétitif par rapport à ses concurrents
Les directions générales auraient-elles compris ceux que les US ont appliqués depuis 30ans.
a écrit le 17/05/2012 à 11:09 :
A chaque nouveau systeme informatique, Il faut s'attendre à beaucoup d'incident pendant 2 ou 3 ans lors de la mise en oeuvre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :