Les métiers de la finance ne font plus rêver...les jeunes

Les acteurs de l'industrie financière peinent à séduire les candidats issus de la Génération Y. Le constat est similaire avec les femmes. Pour y remédier, le recours aux nouvelles technologies semble se révéler efficace.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Séduire la génération Y ? Un exercice difficile pour les acteurs de l'industrie financière, si l'on en croit une étude réalisée par le site d'offres d'emploi en finance eFinancialCareers.fr.

La baisse des rémunérations n'est pas l'unique raison

Alors que les moins de 30 ans et les femmes ont représenté plus de la moitié des recrutements réalisés en 2011 par les banques françaises (selon une étude de l'Association Française des Banques), l'univers de la finance ne fait apparemment plus tant rêver les jeunes pousses... Tout d'abord parce que les banques, plutôt à la peine depuis 2008, se sont pliées à un léger régime... Plus de la moitié des professionnels de la finance (53%) ont vu leur bonus baisser en 2011 tandis que les augmentations salariales ont été gelées. Ceux qui ont les dents longues se feront donc une raison ou iront voir ailleurs.

Si la rémunération est un argument de taille, il n'est pas l'unique objet du détournement de ces jeunes talents envers les banques. La seconde tranche de la génération Y (âgée de 18 à 26 ans) privilégierait davantage l'autonomie et la flexibilité de leur profession à son seul avantage rémunérateur. Les nouveaux entrants attachent aussi beaucoup d'importance à l'aspect social du travail et considèrent l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle comme primordial. Des attributs qui, d'après cette étude, se font rares dans l'univers bancaire.

Pour charmer, prenez les jeunes par... la technologie !

Et pour couronner le tout, la planète finance a vu son image sérieusement dégradée ces dernières années. De quoi susciter la réticence et l'inquiétude de cette génération qui commence à faire son nid sur le marché du travail.

Néanmoins, il reste encore aux banques une arme de séduction... la technologie !
« Les industries de la finance [...] doivent redoubler d'efforts pour fidéliser leurs meilleurs salariés et séduire les jeunes diplômés. [...] La technologie pourrait être une des clefs de la réconciliation des jeunes générations Y avec la finance. En rendant le processus de recrutement plus interactif par exemple, les entreprises de la finance pourraient très rapidement redevenir attractives » explique James Bennett, directeur général d'eFinancialCareers.fr.

La femme reste un oiseau rare dans les banques

Selon une seconde enquête de ce site d'offres d'emploi, les banques peinent également à recruter des femmes. Très présentes dans les domaines des ressources humaines, de la communication financière ou encore du juridique, rencontrer une femme dans une salle de marché serait en revanche presque équivalent à chercher une aiguille dans une botte de foin. En effet, seulement 16% des candidatures reçues pour des postes de trading sont féminines.
En outre, 90% des sondés (hommes ou femmes confondus) s'accordent à dire que les femmes ont plus d'obstacles à surmonter que leurs homologues masculin pour accéder à un poste de direction. Pourtant, la loi Copé-Zimmermann impose un quota de 20% de femmes dans les conseils d'administration d'ici à 2014, et de 40% d'ici à 2017. Alors, pour s'y conformer, les acteurs de l'industrie financière rivalisent aujourd'hui d'inventivité. Dans ce sens, des programmes de « mentoring » ou encore de parrainage se développent. Mieux épaulées, les femmes élargissent leur carnet d'adresse et peuvent ainsi se mettre davantage en avant.
 

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 07/08/2012 à 22:05
Signaler
Taranis a totalement raison, l'emploi en zone rurale, notamment dans le Limousin et la Creuse est particulièrement affecté. Il n'est pas normal que ces régions qui sont en zone Terre souffre de la déficience globale du système par Ben Bernanke et Oba...

à écrit le 07/08/2012 à 18:21
Signaler
hey mais vous etes un robot ou quoi? Vos propos n'ont ni queue ni tete! Vraiment trop étrange!

le 08/08/2012 à 9:17
Signaler
Vous pouvez critiquer mon incantation naïve, mais souhaiter plus d humanité et vouloir que la monde politico-financier s intéresse à ce que veulent les citoyens au lieu de s autoproclamer maîtres du monde n a rien à voir avec la robotique J exprime...

à écrit le 07/08/2012 à 16:48
Signaler
Ce qui ferait rêver un jeune de la génération Y c'est de décrocher un cdi payé smic avant 30 ans et de payer la moitié de son salaire pour pouvoir louer un 30m2 en banlieue parisienne et vivre avec son smartphone et son facebook...

à écrit le 07/08/2012 à 10:25
Signaler
La génération Y découvre que la planète Finance et le la planète Terre c est l e même astre sur lequel nous sommes tous embarques, ne pas relancer les mécanismes sans modifier les travers qui ont précipités la crise, montre une certaine maturité a ...

le 07/08/2012 à 13:30
Signaler
Y a du boulot surtout a Lyon et Nantes, c est pas gagné du tout, au contraire, ça empire.

le 07/08/2012 à 14:15
Signaler
Désolée je n ai pas compris. J ai des lacunes pour m exprimer mais mon optimisme ne dit pas que quelque soit votre pensée que les choses sont faciles. Si vous n avez pas compris je suis dans la lutte contre les violences et les discriminations en...

le 07/08/2012 à 15:10
Signaler
@taranis : Mais quel rapport avec l'article ci-dessus? Il n'est pas lieu ici de faire un discours boiteux sur la mondialisation, la discrimination des femmes, ou le racisme...Quant a vos commentaires sur la finance, svp laissez les a nos medias innef...

le 07/08/2012 à 15:18
Signaler
Y a du boulot contre les discriminations, surtout à Lyon et Nantes.

le 07/08/2012 à 16:11
Signaler
@sigmundK : Encore un totalitariste qui ne sait pas lire et qui détient l absolue vérité, j ai bien précisé que c était un espoir personnel et non pas un propos moralisateur, en plus j ai précisé que la haine je n en voulais pas. J estime l absen...

le 07/08/2012 à 18:32
Signaler
@taranis: reviens sur Terre, justement. Il n'y a aucune discrimination. Pourquoi? Parce que dans la finance (peut-être plus qu'ailleurs), un sou est un sou. Entre un homme incompétent, et une femme compétente, bosseuse, efficace et qui rapporte de l...

le 08/08/2012 à 8:49
Signaler
OK professeur, mais il ne suffit pas de prendre un contre exemple pour un faire une généralité.. Je parle de la situation de l?égalité professionnelle en France et c'est bien de cela qu'il est question dans l'emploi dans les banques. Évidemment un lo...

à écrit le 07/08/2012 à 10:20
Signaler
encore des journalistes qui font l'amalgame entre les banques de marché et d'affaires et les plus importants employeurs que sont les banques de détail où l'on trouve des femmes à la pelle !

le 07/08/2012 à 10:44
Signaler
Si vous aviez lu l article certes écrit par une femme donc a vos yeux incompétente vous auriez compris que l on parle de déficit dans l industrie financière et pas dans l administration, la banque d affaire et le banque de dépôt étant la même c est ...

le 07/08/2012 à 11:50
Signaler
Chère Taranis, merci pour vos propos aggressifs dignes de la plus farouche des amazones, mais vous êtes hors sujet. Le fait est qu´on assiste à un désintérêt de la génération Y pour le monde de la finance. Et ca, c´est indubitablement une bonne nouve...

le 07/08/2012 à 12:53
Signaler
@ Coucaracha ;mille pardons mais je défendais simplement une journaliste qui éthiquement ne peut le faire. Quand à votre hors sujet sur cet échange je ne comprends pas ou vous n avez pas pris la peine de lire les propos émis par des femmes. Je vous r...

le 07/08/2012 à 14:27
Signaler
@ Taranis: vous devriez essayer de vous re-lire. Votre style est tres lourd et manque de clarté.

le 07/08/2012 à 15:18
Signaler
@romain :Je vois que les contradicteurs sont a bout d'arguments. Continuez de faire semblant d'ignorer le contenu. Mes propos ont quand même un sens pour celui ou celle qui accepte de les recevoir sans arrières pensées. Critiquer ceux qui essaie mal...

à écrit le 07/08/2012 à 10:10
Signaler
C'est quoi les "jeunes", ceux qui sortent d'une école de commerce, de Fac, qui ont un Cap...? Article de type "clichés" autant inutile que bidon.

le 07/08/2012 à 10:58
Signaler
Monsieur Gordon il fallait travailler à l école pour prétendre à un poste de trader. Vous avez raison 10% de la jeunesse n a pas de diplôme et notre société est élitiste, mais je pense que c est un autre sujet. C est votre commentaire qui est bidon m...

le 07/08/2012 à 13:32
Signaler
Je pense que Gordon a raison, dans le sens où on ne peut mettre toute une génération (idem : quelle définition, pour génération ? à partir de 30 ans et 1 mois, vous n'y êtes plus ?) dans le même panier. Ici, les propos sont trop généralisés...

le 07/08/2012 à 13:59
Signaler
Vous êtes gentils les amis mais ne réécrivez pas l article Génération Y = 18 à 26 ans ; ensuite l article se penche sur les offres d' emploi dans l industrie financière qui peinent à trouver preneurs. Je suis pas très instruite mais je trouve le fi...

à écrit le 07/08/2012 à 9:19
Signaler
le reve est justement le probleme des jeunes donc tant mieux s'ils arretent et qu'ils reviennent à la réalité (je parle par exemple des salaires mirobolants que leurs enseignants leur font miroiter)

le 07/08/2012 à 10:21
Signaler
le vrai problème c'est qu'il n'y a plus grand chose qui fait rever ...

à écrit le 07/08/2012 à 2:02
Signaler
La femme française est un oiseau rare dans les JO... ainsi les métiers difficiles sont méprisés au profit des métiers faciles et surtout fonctionnaires, puisque le privé ne rapporte plus.

le 07/08/2012 à 9:20
Signaler
+100. Je pense que ce genre d'article est fait pour que les fonctionnaires se rassurent.

à écrit le 06/08/2012 à 23:33
Signaler
Faut arrêter avec ces articles mensongers et qui ne reflètent pas la vrai réalité, dans la Banque tout le monde ne gagne pas des salaires mirobolants, les bonus ne sont pas pour tous, La Banque n'est pas moins bien lotie en terme d'équilibre vie pri...

le 07/08/2012 à 10:23
Signaler
mouais, en attendant génération X,Y,Z jeunes ou pas demandent tous la même chose : travailler le moins possible en étant payé le plus possible et le plus près possible de son domicile et avec des garanties d'évolutions salariales et fonctionnelles. b...

le 07/08/2012 à 14:23
Signaler
Vous préférez peut-être le valium, tranxene, xanax ?

à écrit le 06/08/2012 à 22:27
Signaler
N'importe quoi ...ces métiers continueront à faire rêver des lors qu'ils rapporteront beaucoup d'argent ! Certains jeunes sont passionnés par les sportifs parce qu'ils gagnent beaucoup d'argent ... et surtout pour cela !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.