Les taux des crédits immobiliers à nouveau en repli

 |  | 830 mots
Lecture 4 min.
Copyright Reuters
Les taux moyens sont en baisse sur toutes les durées et plus particulièrement sur 30 ans. Une bonne nouvelle pour ceux qui veulent acheter ou renégocier leur crédit

Si l?immobilier fait toujours figure de placement refuge pour bon nombre de Français, la chute des transactions des biens anciens depuis le début de l?année, n?est pas sans les inquiéter (voir article de la Tribune.fr du mardi 14 août). Evolution qui tient surtout à la paralysie du marché née de la volonté des acheteurs d?attendre une baisse des prix avant de passer à l?acte et de la réticence des vendeurs à accepter de brader leur propriété. Du coup, le flux habituel s?est largement tari ces derniers mois, d?aucuns redoutant un repli des valeurs quand d?autres ne les voient absolument pas venir.
Dans ce contexte plutôt morose, de bonnes nouvelles interviennent pourtant. Le comparateur de crédits et d?assurance, Empruntis.com, qui publie un baromètre régional régulier des taux d?intérêt en vigueur, vient ainsi d?annoncer un nouveau recul des taux des crédits. « Le mois d?août a été marqué par le retour des taux moyens sous la barre des 4%. Une première depuis 2010, confirme Maël Bernier, directrice de la communication chez Empruntis.com. L?Ile de France reste la seule région à afficher un taux moyen à 4% ». A noter, en effet, que le point bas historique est intervenu en octobre 2010.

Des replis sur toutes les zones géographiques et sur toutes les durées

D?une manière générale, les taux moyen (c?est-à-dire ceux se situant dans le milieu de la fourchette des taux pratiqués dans les différentes régions par les banques) sont en repli sur toutes les zones, mais aussi sur toutes les durées, et particulièrement sur 30 ans (à 4,65% contre 4,8% le 1er août). Sur 15 ans, le taux moyen ressort à 3,45%. Sur 20 ans, à 3,85%. Sur 20 ans toujours, la région Ouest détient toujours le record du meilleur taux à 3,75%. Elle est rejointe dans le classement par la région Nord (voir la carte détaillée à la fin de l?article).

Une bonne nouvelle aussi pour ceux qui veulent renégocier leur prêt

La poursuite de ce mouvement baissier est une bonne nouvelle à double titres. D?abord parce qu?elle permet logiquement aux candidats à l?accession à la propriété de payer moins cher leur projet. Et ce, d?autant plus que la grande majorité des banques octroient actuellement une décote par rapport aux taux affichés publiquement lorsque le demandeur offre un profil jugé satisfaisant. Mais aussi à ceux qui ont des engagements à taux fixe de renégocier avantageusement leur crédit. « Mais pour que l?opération soit intéressante, il faut en être aux premières années de remboursement du prêt et bénéficier d?une différence de taux d?au moins 0,8% », prévient la porte parole d?Empruntis.com. De fait, au début de la période de remboursement, l?emprunteur ne paye que les intérêts, il est donc plus intéressant pour lui de voir son banquier à ce moment là. Tous ceux qui ont souscrit un crédit l?an passé ou en 2009 ont tout intérêt à tenter de revoir les modalités de leur prêt. Il n?est d?ailleurs pas obligatoire de n?en parler qu?à son banquier. D?autres banques pourront être partantes pour racheter des crédits en offrant de meilleures conditions à leurs détenteurs. En moyenne, les niveaux de taux actuels permettent de réaliser une économie de 25.000 euros ou 3 années de remboursement.

Les banques ont quasiment réalisé leur quota de crédits

Certes, les taux des crédits ne font pas tout. Mais ils constituent un sérieux coup de pouce dans un projet d?acquisition. Projet qui s?inscrit en outre dans la durée. Revers de la médaille, si les taux sont aujourd?hui si bas, c?est parce que la conjoncture n?est pas bonne. Et qu?ils suivent les taux directeurs, eux-mêmes au tapis afin de relancer la croissance. Et cette situation fragilise bien évidemment la surface financière des emprunteurs potentiels qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se lancer actuellement dans une aventure lourde de conséquences. Tous les signaux ne sont donc pas au vert.
A la rentrée, prévient Maël Bernier, il n?est pas dit que les taux des crédits demeurent aussi bas. « Nombre de banques ont quasiment réalisé leur quota assigné, et il est fort à parier qu?elles seront moins accommodantes pour offrir des taux aussi attractifs que ceux constatés au mois d?août ». Bémol que l?on doit toutefois nuancer puisque même si les établissements bancaires relèvent de quelques points de base leur crédit, ceux-ci demeureront à des niveaux historiquement faibles.

 

Nos outils pour aller plus loin :

Faire une simulation de crédit immobilier

Nos calculettes crédits

Les prix de l'immobilier dans votre rue

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2012 à 0:29 :
Salut la compagnie, vous me connaisez tous je suis sur pour tous ceux qui syuivent l'immo de pres.. Et oui je suis le fameux toine, la terreur des sites immobiliers de France!

Jai remis a leur place plus de'un soi disant expert immo: agence immo, promoteur, notaire, marchands de biens..meme combat...

je vois que certains ici se sont inspies fotement de mon style et cets tant mieux.

le vent a tourne pour de bons.. les vieux c.. de proprios vont commencer a transpirer et d ebeaucoup d'autant plus que cest la canicule!!!!! Et si cette canicule nous faisait un petit krach immobilier avant le gros annonce bientot?

je deconne chers vieux c... profitez en encore de vois a nnonces hors de prix, la grande braderie arrive a grand pasm et elle aura lieu partout en France, pas qu'a Lilles!! Cest le premier de vous qui baisera de beaucpup son prix qui pourra esperer denichier un pigeon! les autrres attendront des annes comme des c... et leur espoir de villa dans le sud s'eteindra a jamais...

bien a vous. et lisez la vie immo et tout autre site immo: cest moi le vrai le dure l'Toine..
Bonne vacances et continuez d'etre patients chers primos: on les tients cette fois ci! et continuez de suivre mes consiels sur les arnaques immobilires. je [revois d'aileleurs de sortir un livre qui va decoiffer!
Réponse de le 20/08/2012 à 9:28 :
Tu te la donnes grave toi...

Curieusement, je ne me souviens pas t'avoir lu sur bulle-immobilière.org, le forum de référence sur le sujet ?
a écrit le 19/08/2012 à 12:49 :
Toujours la même rengaine ! les taux sont bas donc cela devient un argument pour dire "c'est le moment d'acheter" ! la réalité est que dans un marche tendu, tout ce qui peut aider à solvabiliser les acheteurs (PTZ, aides ou alloc etc...) alimente la hausse des prix ! Pour l'acheteur ça ne change rien, puisque bénéficier d'un meilleur taux va juste lui permettre d'emprunter plus pour une même mensualité ! Même à un taux 0, la majorité des ménages ne pourront pas emprunter pour acheter dans certaines zones !
Donc cher journaliste arrêtez de vous faire le relais des argumentaires des organisations professionnelles de l'immobilier (FNAIM et consorts) qui eux ne veulent qu'une chose : que le marche soit actif pour que chacun puisse faire son biz. la pire chose qui puisse leur arriver est un marche bloque sans transaction, et donc sans commission. Or c'est ce qui se passe en ce moment: les acheteurs attendent, les vendeurs attendent ... alors il faut communiquer pour débloquer ça et convaincre encore et toujours " oui c'est le moment d'acheter" et "oui c'est le moment de vendre" !
Réponse de le 22/08/2012 à 12:27 :
D'accord. Attendons alors. Mais après avoir attendu que faudra-t-il faire ? Acheter ?
a écrit le 18/08/2012 à 15:16 :
Je crois que beaucoup d'entre vous oublis la motivation première pour un achat : ne pas avoir de loyer ou de dettes arrivé à la retraite. Je ne vois pas le souci pour un jeune de 25/30 ans (dont je fais parti) d'être endetté sur 25 ans si arriver à la retraite le pret est payé. Quelle est l'alternative ? Payer un loyer (souvent plus cher que la mensualité du crédit) tout au long de sa vie et continuer encore après la retraite alors même que les revenus baissent drastiquement à ce moment ?
Réponse de le 18/08/2012 à 16:57 :
Vous croyez que les prix immos vont encore monter pendant 25 ans ? Vous savez combien coûte un crédit (intérêts) sur 25 ans ? Conseils aux jeunes : soyez patients, attendez 5 à 10 ans que les premiers boomies partent en maisons de retraite, vous aurez l'embarras du choix...
Réponse de le 18/08/2012 à 17:38 :
@ chich: ça dépend de ce que tu veux acheter, mais à la base 30 ans ça craint. Regarde le cout total du crédit: si tu achètes trop cher, tu empruntes trop et tu payes trop au final un truc qui ne sera pas revendable parce que hors marché (vu que si tu revends tu voudras surement faire une +value pour compenser les frais de notaire). A un certain moment, mieux vaut payer qq loyer de plus et attendre la bonne occasion
a écrit le 18/08/2012 à 11:35 :
beaucoup de jeunes ménages se sont vus trop beaux trop tot:s'endetter sur 25 ans a 1000 euros par mois pour un cube en béton avec 250 m2 de jardin,il fallait peut etre réfléchir avant.avant de prendre ma retraite j'avais déja fini de payer ma résidence principale.depuis j'ai pu investir dans une résidence secondaire et un camping car.j'ai la chance d'avoir une retraite confortable,ce que je souhaite a tous les jeunes et moins jeunes encore au travail.un seul conseil:économisez pour vous payer votre logement et soyez généreux dans la vie(associations,ong),la vie vous le rendra!
Réponse de le 18/08/2012 à 13:22 :
il faut réfléchir 10 fois - avant d'acheter - la gôche veut établir le loyer spécial si on a déjà terminé le remboursement de prêt immobilier. donc un propriétaire sans crédit va faire comme s'il ne l'étais pas et payer le "loyer" pour renflouer les caisses d'état. qui à cette condition voudra être propriétaire?
Réponse de le 18/08/2012 à 15:32 :
Ben oui, soyez généreux m enfin !!! Elle est bonne celle là , encore un clown a la retraite du service public qui confirme qu on lui file trop de blé chaque mois et que du coup il en fait bénéficier des assoc !!! Amusant cette manie des improductifs demagos de gauches qui nous font la leçon !!! Et si on leur prélevait 30 % de leur grasse retraite pour directement aider nos pauvres ???
Réponse de le 19/08/2012 à 17:00 :
@snowkite:je constate que les jeunes sont moins altruistes que notre génération.les bénévoles qui s'occupent des associations sont tous des retraités.votre génération devrait réapprendre le partage.l'accumulation de richesses n'est pas une fin en soi!
Réponse de le 20/08/2012 à 7:34 :
@initié
Quelles richesses ? votre génération a tout pris et nous laisse les dettes !!! Facile d'être généreux avec le pognon des autres qui suivent...
Si l'accumulation n'est pas une fin en soi, vendez votre résidence secondaire et le camping car et donnez le tout aux assos
On rêve...
Réponse de le 20/08/2012 à 9:09 :
Dans le cas de "sur 25 ans a 1000 euros par mois pour un cube en béton avec 250 m2 de jardin" c'est niet, par contre j'ai acheté il y a 1 an bientot, pour 800 euros par mois sur 25 ans 180m²+garage+terasses sans aucuns travaux avec 1500m² de terrain, vu sur la plaine....

Il suffit de sortir de Paris et des grandes agglomérations, il y a toujours eu des biens accessibles à tous budgets...
a écrit le 18/08/2012 à 10:57 :
En tout cas, galerez bien, les jaloux, entre le chômage, nos dettes à rembourser et fini les planques dans l'administration ou les grosses boîtes, les 35 heures, les 5 semaines de congés, la sécu, les services de proximité, vous n'aurez rien de tout ça, il faut passer à la caisse, nous avons organisé le système politique pour qu'il nous protège, nos acquis, etc, on vous a escroqué légalement, mais je ne me fais aucun soucis, je vais mettre en location un studio à Montrouge qui va se libérer et je sais déjà que je serai assailli de coup de téléphone par tous ces trentenaires qui veulent dépenser la moitié de leur paie de bac+5 pour 35 m2, pour gagner le droit de signer le loyer , veuillez envoyer CV, lettre de motivation, lettre de recommandation, âge et revenus de vos garants.
Réponse de le 18/08/2012 à 15:17 :
Et ca ne vous viendrez pas à l'esprit de proposer un loyer correct sans tenir compte du marché ? Ba non il vous faut aussi plein d'argent....
a écrit le 18/08/2012 à 10:33 :
En tout cas, galerez bien, les jaloux, entre le chômage, nos dettes à rembourser et fini les planques dans l'administration ou les grosses boîtes, les 35 heures, les 5 semaines de congés, la sécu, les services de proximité, vous n'aurez rien de tout ça, il faut passer à la caisse, nous avons organisé le système politique pour qu'il nous protège, nos acquis, etc, on vous a escroqué légalement, mais je ne me fais aucun soucis, je vais mettre en location un studio à Montrouge qui va se libérer et je suis que je serais assailli d'appels par tous ces trentenaires qui dépenseront la moitié de leur paie de bac+5 pour 35 m2, pour gagner le droit de signer le loyer, veuillez envoyer CV, lettre de motivation, lettre de recommandation, âge et revenus de vos garants, si vous êtes une jolie demoiselle, alors vous êtes en bonne position.
a écrit le 18/08/2012 à 10:24 :
Exemple d'incohérence des prix dans le neuf (pour le coup les retraités que certains semblent tenir pour responsables), sur Marseille un T2 peut monter jusqu'à 350 k? et un T3 jusqu'à 500 k?, alors que pour 1 000 k?, certains ont accès à des maisons d'architecte de 200 m² avec piscine. Il y a encore quelques années l'écart entre ces types de biens qui ne s'adressent pas à la même clientèle, était bien plus important. Les promoteurs affichent des tarifs indécents. Du moment qu'ils trouvent du monde pour s'endetter sur 25 ans. Avec un crédit sur 25 ans à 4,15% ce T3 à 500 k? va leur coûter combien au final, tout ça pour avoir le privilége de dire "nous sommes propriétaires".
a écrit le 18/08/2012 à 0:10 :
Gardez vos baraques pourraves où tout est à refaire pour un prix exorbitant et continuez de croire que l on ne peut pas connaître parfaitement les prix du marché. Messieurs les retraités vous êtes la honte de la France pour les nouvelles générations
Réponse de le 18/08/2012 à 0:57 :
Ton discours est dure mais tu n'as pas vraiment tort... Ils ont profité de TOUT et ne s'en rendent même pas compte !
Réponse de le 18/08/2012 à 8:44 :
Plutôt que de faire votre mai 68 dans les forums et "l conflit des générations" comme disait J Brel essayez de m expliquer en qoui les retraités sont responsables du coût de la construction : 1350 euros du m2 en moyenne pour un pavillon neuf ?
Réponse de le 18/08/2012 à 9:08 :
Bah le problème n'est pas tellement le neuf (quoi que... L'escroquerie de la défiscalisation et la raréfaction volontaire du foncier par des élus de connivence) mais l'ancien avec effectivement pléthore de taudis mal situés, pas isolés et pas aux normes, que les Ponzi boomies ont acheté entre 100 et 300.000 francs et espèrent revendre entre 100 et 300.000 euros à des gogos endettés sur 25 à 30 ans !
Réponse de le 18/08/2012 à 10:56 :
@henri : Si justement c est le prix du neuf qui influe sur l ancien car si j achète dans le but de louer ou même les primo accédants comparent toujours le neuf à l ancien et l erreur que vous faîtes en permanence est de croire que l immobilier réponds simplement à l offre et la demande . Il répond a bien d autres critères comme dabord le coût de la construction ,la fiscalité , les normes écolo , handicapés .. ex le coût d une maison est passé de 1200 e à 1350 e en moyenne du fait de la norme BBC .Je vous accorde que les promoteurs ont su se gaver grace aux dispositions fiscales type scellier et ont beaucoup contribué à l augmentation des prix ( neuf et par conséquent ancien).
Réponse de le 19/08/2012 à 18:16 :
@Henri: ce sont en effet les gogos qui achètent à ces prix là...et les gogos, ce sont les jeunes qui ont en plus le culot de pleurrnicher que c'est trop cher, alors que personne ne leur tenait le stylo quand ils ont signé :-)
a écrit le 17/08/2012 à 19:27 :
Bah on est en plein dans le phénomène dit "trappe à liquidités" : on aura beau prêter à taux négatif que ça ne fera pas repartir le bazar ! PS : en écrivant ça, je sens que mon Jojo va me reprendre...
a écrit le 17/08/2012 à 18:04 :
" il n'est pas dit qu'a la rentrée les taux vont rester bas" une raison de plus pour attendre quelques mois, car si plus rien ne se vend avec des taux très bas suite à une conjoncture européenne exceptionnelle, je vous laisse deviner l?évolution du marche immobilier quand c'est derniers vont remonter
je sors de ma banque (BNP) , message de mon conseiller , attendre ... patience , cela vient ... le taux d'un crédit cela se renégocie par le prix d'achat une fois le compromis signé.
a écrit le 17/08/2012 à 17:33 :
Des taux bas, c'est bien, mais endetter des emprunteurs sur 30 ANS, en général des jeunes soumis aux aléas de la conjoncture économique, à qui on prédit qu'ils devront dans leur vie changer plusieurs fois d'emploi, de région, voire de pays est un non-sens et le plus sûr moyen de jeter des gens dans la rue.
Réponse de le 17/08/2012 à 21:55 :
Et tu fais comment? A moins d'être fonctionnaire il faut avouer que tout le monde est au même régime. Le patron d'une PME investit sur plusieurs années sans garanties de résultats, les employés investissent sur plusieurs années sans garantie d'emploi fixe, les banques investissent sur lui sans garantie de remboursement etc.... C'est la VIE!!! Venir au monde est un grand risque, alors l'assumer le plus longtemps possible je ne te dis pas!
Réponse de le 18/08/2012 à 7:57 :
Il vaut parfois mieux être un locataire riche qu'un propriétaire pauvre (surtout quand on est propriétaire ...de dettes et locataire de sa banque pour trente ans...)
Réponse de le 18/08/2012 à 8:29 :
Et si mon cher @henri on fait un peu de philosophie se rappeler que l on est jamais propriétaire car mortel !
Réponse de le 18/08/2012 à 9:09 :
Bah manifestement certains Ponzi boomies ont l'ambition d'être les plus riches du cimetière !!
Réponse de le 18/08/2012 à 15:04 :
@Henri : plus je vous lis plus j'ai des doutes sur vos capacités à mener une réflexion correcte.
Réponse de le 19/08/2012 à 16:29 :
@Paris: les banques ne prennent aucun risque et ne prêtent pas sans être à 300 % sûre d'être remboursées.
a écrit le 17/08/2012 à 17:23 :
Franchement, vu les prix dans certaines régions, même avec des taux à 0% il serait impossible d'acheter pour les classes moyennes.
Réponse de le 17/08/2012 à 17:41 :
tout à fait d'accord avec vous
Réponse de le 18/08/2012 à 18:03 :
huh?
a écrit le 17/08/2012 à 17:01 :
Faut arrêter avec les prix de l'immobilier. Certes Paris, la RP (pas partout) et d'autres grandes villes sont assez chères (Paris est loin derière Londres, NYC ou Moscou... encore!) mais en banlieue en province etc... les prix sont dans la moyenne de ce que l'on a en Europe à situation similaire. Alors, oui la famille de 4 avec un revenu de 50K/an ne peu, ne pourra pas et n'a jamais pû acheter un appartement dans le VI ou à Neuilly sur Seine. Cà pose un problème aujourd'hui car tout est centralisé (voir Paris et RP) et beaucoup de salariés sont obligés de prendre les transports en communs mal étudiés, jouissant d'un très mauvais service etc... Mais n'oubliez pas qu'à Londres par exemple où les transports en communs (Train et métro) sont nuls, beaucoup de comuters font 2 à 3 heures de trajet par jour pour avoir une petite maison à 40km du centre.
Réponse de le 18/08/2012 à 0:09 :
La politique du "il y a pire ailleurs" n'est pas une consolation. Si on part de ce principe alors rejouissons-nous de tout comme des benêts et ne changeons rien ! Inspirons-nous du meilleur.
Réponse de le 18/08/2012 à 15:03 :
@Blononor : +1. Et c'est vrai pour tout, les salaires, les prestations sociales, etc... . Arrêtons de comparer avec des pays qui font moins bien que nous (et qui s'en sortent à peine mieux) et soyons à la pointe du progrès social et économique comme nous l'avons souvent été au cours de l'Histoire. La Chine n'est pas un modele, l'Allemagne et l'Angleterre non plus.
Réponse de le 18/08/2012 à 18:33 :
@ Chich Tout à fait raison, continuons sur notre lancée, "Aux armes citoyens!..." Vive la France et ses assistés, ses 35 heures, ses 5 semaines de congés agrémentées de jours fériés et ponts en tout genre, de la retraite à 60 ans etc. Vive la politique de l'autruche "je vais bin tout va bien". Expulsons tous les prfiteurs, retraités, cadres moyens, patrons, riches!!!! La France est LE modèle pour tout ceux qui profite à fond du système et des impôts des autres.
Réponse de le 19/08/2012 à 16:32 :
@benvoyons: retraite à 60 ans sous certaines conditions, dont celle d'avoir travaillé 41,5 ans. Alors, fais ton temps et reviens nous parler de ce coup qui te paraît facile :-)
Réponse de le 19/08/2012 à 23:23 :
Certes, mais je ne sais pas si vous avez remarqué : la France est assez peu suivie dans le monde actuel... 35 heures, retraite à 60 ans pour tous de 81 par exemple pour ne citer que 2 très gros trous dans le budget public français !
a écrit le 17/08/2012 à 16:23 :
Bien sur a la rentree les taux vont remonter, le CAC sera au dessus des 4000 et le chomage a 5 ou 6%. Les taux faibles c'est le seul moyen d'eviter a big deep dans l'immobilier ce qui ne serait profitable a personne et en particulier pas aux preteurs hypothecaires... Par ailleurs merci d'arreter avec cette fumisterie des taux regionaux. Cdlt
Réponse de le 17/08/2012 à 17:07 :
PTZ (bien que recentre sur le neuf) + APL + programmes de défiscalisation + taux bas = prix artificiellement hauts. Gare au retournement...
a écrit le 17/08/2012 à 16:16 :
La France où la bulle immobilière continue en asphyxiant les salariés et en engraissant les retraités, où le coût dépensé au logement impacte directement le coût du travail donc la compétitivité, on en parle ? Car la France sera l'Espagne en pire et je doute que nos chers investisseurs du Qatar achèteront des studios à 300 000 euros dans le XIX parisien ou des résidences secondaires à Quimper pour 800 000 euros ...
Réponse de le 17/08/2012 à 18:11 :
Surtout que ce qui a été construit ces dernières années c'est pas du haussmannien mais plutôt du genre espagnol qui va vite se dégrader.
Réponse de le 19/08/2012 à 23:18 :
Le terme de bulle est inadéquat à la situation immo actuelle.
Une bulle est un dysfonctionnement du marché.Un truc artificiel, sans explication rationnelle.
Dans notre système de marché, quand une denrée se raréfie elle devient automatiquement chère, rien là d'anormal. Si on trouve ça anormal, alors il faut opter pour l'économie planifiée, souvenons-nous des fameux plans quinquennaux de feu l'ex-URSS, où il n'était pas rare d'attendre 15 ans pour entrer dans son nouveau logement ou 7 ans pour toucher son nouveau véhicule automobile... personne ne veut plus de ça sur terre aujourd'hui !
Mais revenons aux années Jospin où les mises en chantier de logements neufs se sont écroulées (alors que le contexte économique était favorable et que l'accroissement des divorces (toujours en cours) indiquaient clairement qu'il fallait soutenir la construction immo. C'est en partie ce que nous payons encore aujourd'hui. Mais, on le sait, la gauche n'aime ni les propriétaires, ni les investisseurs et ne peut donc pas, compte tenu de son logiciel inadapté à l'économie de marché (on attend d'ailleurs toujours que la gauche française fasse son "Badgodesberg"), soutenir de telles initiatives. Bien que les ténors du PS soient à la tête d'un patrimoine immobilier tout à fait respectable. Et nous entrons dans une nouvelle ère de gauche, 5, 10, 15 ans on ne sait pas, saura-t-elle cette fois prendre les décisions qui s'imposent ? inciter les particuliers et les investisseurs locatifs à construire les logements qui nous font si cruellement défaut? j'ai bien peur que non et, dans ce cas, la pénurie ne fera que croître et les prix immo de monter.
a écrit le 17/08/2012 à 16:05 :
Youpi les prix pourront continuer à grimper. La France sera bientôt une des nations où le m2 de la pierre sera le plus cher au monde.
Réponse de le 17/08/2012 à 16:27 :
oh que oui !
Réponse de le 17/08/2012 à 17:03 :
Pas vrai partout, il suffit de constater que les délais de vente s'allongent dans certaines régions.
Réponse de le 19/08/2012 à 21:05 :
Beaucoup de critiques... mais au final est il vraiment plus rassurant de rester locataire?? L'investissment est enrichissant à tous les niveaux. Une primo acquisition sera en général revendue avant 10 ans... le pret de 25 ou 30 ans soldé par la vente et un nouveau pret viendra remplacer le précédent peut etre sur une durée plus courte. Quoiqu'il en soit, arriver à la retraite avec un toit sur la tete est déjà une sacrée épine hors du pied... d'autant plus vu les retraites futures!!
En cas de doute, pourquoi ne pas voir un courtier en crédit immobilier pour faire le point sur le cout de crédit et les avantages et inconvénients d'un pret immo.
Lorsque le marché immobilier est au ralenti comme en ce moment, la négocitation de prix est plus aisée. Pas mal d'acquéreurs s'en sortent donc avec une belle négociation sur le prix de vente et un taux d'intérets bas: le duo gagnant!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :