Le Crédit Immobilier de France en état d'urgence

L'agence de notation Moody's a dégradé ce mardi de 3 crans la note du Crédit immobilier de France (CIF). Si l'Etat ne trouve pas rapidement une solution pour le sauver, le CIF ne pourra plus accorder de crédits immobiliers.
nsi des crédits à l'habitat à 400 000 particuliers et organismes HLM.
nsi des crédits à l'habitat à 400 000 particuliers et organismes HLM.

La situation devient préoccupante. Faisant face à de lourdes difficultés de refinancement, le Crédit immobilier de France (CIF) a vu sa note dégradée de trois crans par l?agence de notation Moody?s. La note de sa dette long terme tombe ainsi de "A1" à "Baa1". Et celle de sa dette court terme est du coup abaissée à "Prime 2".  Or le CIF éprouvait déjà de grandes difficultés à se refinancer sur les marchés depuis plusieurs mois. Il lui est dorénavant presque impossible de le faire.

Le CIF se refinance presque exclusivement sur les marchés

La situation du CIF est d?autant plus alarmante que ce spécialiste du crédit à l?habitat tire la très grande majorité de ses ressources des marchés financiers, sa base de dépôts étant très faible. A fin juin 2011, son bilan pesait ainsi 41,6 milliards d?euros, pour 33 milliards d?euros d?encours de crédits.  Et pour ne rien arranger, il doit trouver les fonds pour honorer le remboursement d?une émission sécurisée de 1,75 milliard d'euros arrivant à échéance en octobre 2012. Pour Moody?s, si la situation n?évolue pas, "une assistance de la banque centrale pour assurer sa liquidité sera probablement nécessaire".

Moody's met la pression sur l'Etat français

Un adossement du CIF à un groupe bancaire en capacité d?assumer le refinancement de ses prêts est du coup évoqué. L?Etat français s?y attelle depuis le début de l?année, comme il l?avait déjà fait au début des années 2000. Si Moody's se dit confiante dans la capacité de l'Etat français à soutenir le CIF, elle indique nénamoins que dans le cas contraire, la note du CIF pourrait chuter de neuf crans supplémentaires ! Ce qui signerait son arrêt de mort. En clair, sans repreneur, les difficultés structurelles du CIF le contraindront à ne plus accorder de crédits, et à gérer uniquement les prêts en cours jusqu?à extinction. Un tel scénario pourrait selon Moody?s, contraindre les pouvoirs publics à apporter un soutien financier au Crédit immobilier de France.

La Banque Postale, candidat numéro un

L?Etat a du coup poussé la Banque Postale, une banque publique, à regarder le dossier du CIF. Mais depuis l?ouverture de la "data room" il y a plusieurs semaines, une étape inhérente à toutes reprises de sociétés, la Banque Postale n?a pas manifesté d?intérêt pour l?adossement du spécialiste du financement hypothécaire. Un silence qui n?a pas échappé à Moody?s.
La filiale à 100% de la Poste est occupée par un autre dossier chaud : elle attend l?aval de la Commission européenne pour la reprise des activités de financement des collectivités locales de Dexia. Moody?s a ainsi remarqué que le management de la Banque Postale était aujourd?hui « concentré sur plusieurs projets importants ».

Les revenus modestes pourraient subir la déconfiture du CIF

Les premiers perdants d'une éventuelle déconfiture du CIF seront les clients de la banque. Contrôlé par des sociétés coopératives, elles même détenues par des sociétés HLM, le CIF octroie ainsi des crédits à l?habitat à 400 000 particuliers et organismes HLM. Sa disparition serait donc un coup dur pour l?accession à la propriété des revenus modestes.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 03/09/2012 à 20:18
Signaler
Françoise ne répond plus .. Ouh ouh ?

à écrit le 03/09/2012 à 11:08
Signaler
Ainsi donc, les personnes qui ont payé 8000 euros le m2 font défaut et la banque qui leur a prêté est en faillite... Quelle surprise !

à écrit le 02/09/2012 à 19:22
Signaler
Confirmation des autorités, ce sera un run off, autrement dit une gestion en extinction. Les 4 milliards de garantie de l'état ne sont accordés qu'en échange d'un runoff. Aucun nouveau prêt accordé (donc fermeture des agences). Les créances déjà tit...

le 03/09/2012 à 1:44
Signaler
Sachant que j'ai répondu à une offre d'emploi pour intégrer une agence CIF, à vous lire il vaut mieux que je reste tranquille dans mon job actuel ...

le 03/09/2012 à 12:24
Signaler
Si c'est un poste vente ou gestion, en effet, ca risque de durer moins que l'été. Si c'est un poste de spécialiste en extinction, y'a à faire.

à écrit le 02/09/2012 à 15:45
Signaler
Boursorama le décrit très bien un certain autisme a poussé le CIF dans le mur. A vouloir tout garder entre ses mains et ne s'allier avec personne, le brillant conducator a cassé la machine. Pauvre Inside Woman et ses collègues, qui insistent avec ...

à écrit le 30/08/2012 à 22:13
Signaler
Test

à écrit le 30/08/2012 à 8:48
Signaler
Adieu le cif

le 30/08/2012 à 9:27
Signaler
Du calme on est pas encore mort, vous risquez d'être fort surpris ! Dommage pour vous, tant mieux pour nous !

le 30/08/2012 à 9:27
Signaler
Du calme on est pas encore mort, vous risquez d'être fort surpris ! Dommage pour vous, tant mieux pour nous !

le 03/09/2012 à 1:50
Signaler
Inside woman, bravo pour votre optimisme. Cependant, j'ai été démarcher pour rejoindre une agence CIF alors que je suis en poste dans une banque. J'ai l'impression que je prendrai un trop gros risque à changer pour le CIF ...

à écrit le 30/08/2012 à 8:34
Signaler
Bien fait pour le CIF !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 29/08/2012 à 13:08
Signaler
Dexia 2 le retour.

à écrit le 29/08/2012 à 11:23
Signaler
Ne vous inquiétez pas, l'état socialiste (c'est à dire nous tous), va donner les milliards qui manquent. Que ne ferait on pas pour endetter les gens un peu plus.... surtout les plus pauvres, qui rêvent de devenir comme le péquin moyen, avec sa petite...

le 29/08/2012 à 13:09
Signaler
Ha c'est ca le social. Cela explique tout.

à écrit le 29/08/2012 à 7:40
Signaler
Le CIF vous connaissez sûrement sinon dépêchez vous le compte à rebours à commençait ? Dégradation de moody's, affaire appolonia , procès IBM  Imputables a la loi  des séries ou manque de vision stratégique voir inexistance de vision stratégique ...

le 29/08/2012 à 9:00
Signaler
En tous cas vous n'avez pas été embauché(e) pour vos qualités orthographiques ...

le 29/08/2012 à 11:22
Signaler
@Néophyte L'orthographe est la science des ânes et vous en êtes un beau : "en touS cas (...)" écrivez-vous...

le 29/08/2012 à 12:13
Signaler
attention a l'ortographe!sinon,vous ne me ferz pas pleurer sur les employés des banques,qui systématiquement volent illégalement les plus faibles,sous la contrainte de leur direction.si j'étais banquier,j'aurais honte de le dire

le 29/08/2012 à 23:37
Signaler
@neo je suis salariée du CIF et non pas employée de banque comme vous semblez le confondre. ET J'EN SUIS FIERE ... et Na. C'est quoi votre boulot ? De quoi être fier ? Moi quand je vois combien de temps je bosse (40h/50h / semaine) et quand je vois m...

à écrit le 28/08/2012 à 23:40
Signaler
A force d'allonger les durées de crédit pour que les gens - déjà pris à la gorge - puissent boucler les dossier et acheter des biens a 5, 6, 8, 10.000 euros le m2 qui font le bonheur des spéculateurs, des promoteurs opportunistes, des vendeurs a la d...

le 29/08/2012 à 8:59
Signaler
Le Foncier a été racheté par les BPCE.... nous parlons du CIF. Je vous invite également à vous plonger dans le dossier un peu plus longuement avant de commenter une situation qui vous dépasse.

le 29/08/2012 à 9:26
Signaler
@Cemy, vous avez raison mais on en revient au même, en adossant le CIF à la banque postale comme c'est évoqué, c'est encore le contribuable qui payera cette gestion hasardeuse ...

le 29/08/2012 à 9:49
Signaler
@Baboul51 La banque postale est devenue une banque privée, elle est simplement lié à l aposte traditionnelle par les locaux qu'elle occupe

à écrit le 28/08/2012 à 20:39
Signaler
Heureusement que la Banque Postale est là pour ressusciter tous les cadavres qu'on découvre ! Du moins jusqu'à ce qu'elle se fasse dégrader à son tour...

le 28/08/2012 à 21:24
Signaler
Des cadavres qui font 80 millions d'euros de bénéfices et qui ont 2,5 milliards de fonds propre .... comme vous y allez Superman ! Regardez plutôt qui est derrière Moody's et ses "analyses" .... On en reparle après.

le 29/08/2012 à 1:08
Signaler
On ne conduit pas les yeux dans les rétroviseurs. Si le CIF est solide, aucun intervenant financier n'hésitera à prêter de l'argent, et à un taux intéressant. Quant aux agences de notations, elles suivent bien plus souvent les mouvements qu'elles ne ...

à écrit le 28/08/2012 à 19:24
Signaler
s'ils gerent les prets jusqu'a extinction ils vont refaire leur tresoreie dans le temps; maintenant c'est derangeant pour eux, cette situation, s'ils avaient prevu de preter de l'argent a n'importe qui... dieu merci ils n'ont pas la taille de fanny m...

à écrit le 28/08/2012 à 18:16
Signaler
on est dans la merde!! La banque postale doit nous racheter!!!

le 28/08/2012 à 19:38
Signaler
La situation devient tendue !!! Très tendue !!!! "Moody's m'a tuer"allons nous pouvoir dire, on ne demandaient rien à personne et au passage nos bénéfices était de 60 à 80 millions d'euros. Autrement dit inutile de nous cracher dessus. Il doit y avoi...

le 29/08/2012 à 0:39
Signaler
Vous ne faites pas n'importe quoi mais prenez plus de risques, notion fondamentale du crédit. Sur des périodes de crise c est plus dangereux. En revanche les tarifs pratiques élevés n en sont pas la seule cause: les autres etablissements bancairesa...

le 26/01/2013 à 14:35
Signaler
Le CIF est réputé pour accorder des prêts à une catégorie de clients recalés par la majorité des banques?Depuis trente ans les marches financiers, « délivrés » de toutes les règles de prudence qui «entravaient» le système bancaire traditionnel ont en...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.