Secteur bancaire : les conseils de Joseph Stiglitz à Pierre Moscovici

Dans un programme diffusé hier soir, Joseph Stiglitz se met dans la peau de Pierre Moscovici et livre les actions qu'il mettrait en œuvre s'il était à Bercy. Le ministre de l'Economie, lui, souhaite lancer la réforme bancaire d'ici à la fin de l'année.

2 mn

Joseph Stiglitz, Copyright Reuters
Joseph Stiglitz, Copyright Reuters

Que ferait le prix Nobel d?économie Joseph Stiglitz, s?il était notre ministre de l?Economie? La question lui a été posée pour l?émission Le Monde d?après consacrée aux banques et diffusée lundi 8 octobre sur France 3.
A cette question, Joseph Stiglitz répond par un programme spécialement concocté pour encadrer les mauvaises pratiques bancaires: "Je ferais beaucoup de choses. Je commencerais par m?occuper par exemple de ces fonds d?investissement, qui encouragent les comportements à court terme et les prises de risque excessives. Je m?occuperais des banquiers prédateurs, des pratiques abusives sur les cartes de crédit. Je ferais quelque chose à propos des banques "too big to fail» (trop grandes pour faire faillite», trop imbriquées, et tellement liées entre elles qu?elles créent un risque systémique. Je ferais quelque chose contre les pratiques anticoncurrentielles, trop répandues dans l?industrie bancaire et qui coûtent si cher au consommateur. Je ferais quelque chose pour améliorer la transparence des banques, notamment en matière de produits dérivés. Pour finir, je dirais aux banquiers: la finance c?est très important, on compte sur vous, nous pensons que vous êtes très nécessaires, mais vous devez vous remettre au service de la société."

Ne pas faire une réforme molle

Sur la séparation des activités bancaires et la régulation du secteur, l?économiste est plutôt pessimiste: "Je pense que les grandes banques doivent être scindées. Il peut y avoir des différences entre les pays. Aux Etats-Unis, on s?est rendu compte qu?on ne pouvait pas réguler les grandes banques. Nous savons notamment que le poids politique de certaines grandes banques est si important que nous n?arriverons jamais à une bonne régulation. Il y a peut-être des pays qui arriveront à réguler les très grandes banques, mais je ne suis pas très confiant. Ce qui est clair en revanche, c?est que si on ne peut pas les réguler efficacement, une mesure sage, c?est de les couper en deux."
Justement, concernant la réforme bancaire, Pierre Moscovici, ministre de l?Economie et des Finances, présent sur le plateau, a expliqué qu?il ne voulait pas d?une coupe franche des activités bancaires: "Cette réforme bancaire aura lieu et elle séparera les activités spéculatives des activités dont les Français ont besoin. Mais le modèle français de banque universelle a été plutôt résistant en période de crise. Et j?ai peur que si l?on sépare les banques, on risque de fragiliser les deux activités. Nous voulons remettre la finance au service de l?économie réelle. Je ne veux pas une réforme molle, je veux une réforme profonde. Elle aura lieu avant la fin 2012."
 

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 43
à écrit le 10/10/2012 à 7:14
Signaler
"Je ferais quelque chose à propos des banques ... tellement liées entre elles qu?elles créent un risque systémique." Mr S. semble oublier que le premier souci de refinancement des banques reste le Marché Interbancaire, les liant automatiquement entre...

à écrit le 09/10/2012 à 19:01
Signaler
Mais comment les couper en deux si elles ne se laissent déjà pas réguler ? M. Stiglitz est un tantinet utopiste dans ses positions. Demander aux banques de se mettre au service de la société c'est oublier que les banques sont au service de ses action...

à écrit le 09/10/2012 à 18:59
Signaler
Stiglitz a également prévenu en janvier 2012 que les pays qui sortiront les premiers de la zone euro s'en sortiront le mieux. La preuve par 3 : - Les pays qui devaient entrer dans l'Euro (Roumanie, Bulgarie) se refusent maintenant à le faire - Le...

le 09/10/2012 à 19:17
Signaler
Correction : la Norvège fait partie de l'U.E mais pas de l'euro !

le 09/10/2012 à 20:17
Signaler
Sauf l'Angleterre dans le marché unique, pas dans l'Euro et en récession.

le 09/10/2012 à 21:10
Signaler
Exact. L'Angleterre est en récession car, me semble-t-il, son économie est atone, exsangue puisqu'elle est uniquement basée sur la City. Une économie productive est seule capable de produire des richesses réelles. Revenons aux fondamentaux de la p...

le 09/10/2012 à 22:29
Signaler
ce qui fait que ces pays vont mieux, c'est qu'ils ont un deficit budgetaire faible et une dette faible ,une retraite a un age superieur à 65 ans et n'ont pas les 35 heures. en consequence, onon seulement ils 'en tirent mieux, mais on investit plus ch...

le 10/10/2012 à 4:13
Signaler
Exact realiste.

à écrit le 09/10/2012 à 17:42
Signaler
Stigliz tout prix nobel qu'il soit n'a jamais rien dirigé, il n'est considéré nulle part, ni comme politique, ni comme managern ni comme conseiller mais seulement comme un excellent specialiste de micro economie. Il est par contre un gourou pour nos ...

le 09/10/2012 à 20:18
Signaler
Ernest Antoine Selliere ! Un dirigeant d'entreprise , un manager, un vrai ... votons tous Selliere !

le 09/10/2012 à 22:02
Signaler
@realiste:Revenez publier des comments quand vous maitriserez un minimum les sujets. Stiglitz a ete membre de la banque mondiale Bonne soiree

le 09/10/2012 à 22:10
Signaler
oui, c'est de l"humour, mais a l'age de stigliz quand on a rien dirigé on devrait etre modeste, Les banques sont la pour faire leur metier, les politiques pour fixer les regles et les faire respecter.Les economistes sont des inspecteurs des travaux f...

le 09/10/2012 à 22:17
Signaler
stiglitz a une carrière brillante d'universitaire. mais Il a été conseiller non écouté de clinton, un des as de la deregulation bancaire, il n'a eté chef economiste a la banque mondiale que 3 ans en tout autant dire rien et en est parti avc fracas en...

le 09/10/2012 à 22:54
Signaler
@realiste:Il est parti avec fracas parcequ'il etait en desaccord avec la politique de cette institution,peut on lui donner tort?....Et il etait en desaccord a vec le fmi,qui jugeait que les regles qu'il imposait allez toujours dans le sens pour privi...

à écrit le 09/10/2012 à 17:36
Signaler
On comprend que les gouvernants sont des marionnettes dans les mains de la grosse finance . Le bulletin de vote c' est une plaisanterie de démocratie . Même si ce n' est pas une découverte , Stiglitz l 'affirme ouvertement et personne ne moufte !

le 09/10/2012 à 21:00
Signaler
Quand Stiglitz affirme ouvertement une chose, c'est habituellement un mensonge.

le 09/10/2012 à 23:17
Signaler
Venat d'un expert ...

à écrit le 09/10/2012 à 17:12
Signaler
Le mec serait du cote de la finance,tout le monde l'ecouterait mais comme il dit les 4 veritees a ce systeme qui marche sur la tete,les neo liberaux crient a l'imposture et a l'incompetence d'un mec prix nobel d'economie....A cote l'etat desastreux d...

à écrit le 09/10/2012 à 15:53
Signaler
Stiglitz conseille Moscouvici ! Bien joué, les gars ! Entre guignols, forcément, il y a moyen de s'entendre. Décidément, Fr3 s'y connaît en programmes comiques.

à écrit le 09/10/2012 à 15:40
Signaler
Étonnant qu'avec un tel palmarès il n'ait pas été directement nommé à la place des ministres des finances par l'ONU... Trop occupé probablement... Il a dû refuser.

le 09/10/2012 à 16:56
Signaler
Il ne l'as pas ete tout simplement parce qu'il est nul en macro economie...

à écrit le 09/10/2012 à 15:39
Signaler
La solution c'est de revenir à la bonne paye à la semaine du patron au salarié et en espèces, ce qui nous permettra de faire un gros bras d'honneur aux banques.

le 09/10/2012 à 22:59
Signaler
Décidément Nabjar toujours le mot pour rire. Personne ne vous oblige à garder vos sous en banque, videz votre compte après la paye et faites votre bras d'honneur. Personne ne vous oblige non plus à avoir une voiture, marchez ou pédalez et faites un b...

à écrit le 09/10/2012 à 15:32
Signaler
Moi aussi j'ai des idées : fini les agences gouvernementales de ceci ou cela (50 milliards par ans), c'est les ministères qui doivent se charger de leurs domaine de compétence. écrêtement des retraites (ex 1800 euros) pour revenir à l'équilibre. Une ...

le 09/10/2012 à 16:04
Signaler
Bien, Aka. Aka ... Manque de bol, les barrages sont en cours de vente à des sociétés privées et les études de climat montrent une diminution prévisible des pluies sur les pays méditerranéens. Dont les 3/4 de la France...

le 09/10/2012 à 16:30
Signaler
et les possibilités d energie hydrolique en france sont épuisées ou presque (98%)

le 09/10/2012 à 16:34
Signaler
Les derniers chiffres d'EDF on été sauvés par l'hydraulique du fait d'une pluviométrie plus importante que prévue. De nombreux sites ne sont pas exploités en France. Sans compter les sites adaptés à de la micro hydraulique qui sont en France dispo pa...

à écrit le 09/10/2012 à 14:35
Signaler
Ca coule de source, mais ce qui m'inquiète surtout concerne l'enfermement des gouvernements successifs dans leurs dogmes pour ne pas dire leurs schizophrénie, persuadés qu'ils sont à prendre les bonnes décisions pour le bien commun... Lorsque même un...

le 09/10/2012 à 15:17
Signaler
Parce qu'il serait là pour nous "sauver", Lutner. Il veut juste poser des rustines sur son système, c'est tout.

le 09/10/2012 à 16:24
Signaler
cela fait belle lurette que les rustines et les bouts de ficelles ne suffisent plus à rafistoler un rafiot qui fait eau de toute part!...Les rustines sont posées par les gouvernements, certains "experts" de la BCE et dans certains cas par le FMI. Sti...

le 09/10/2012 à 16:55
Signaler
Stiglitz est prix nobel pour des travaux realisés en MICRO-ECONOMIE ce qui veux donc dire qu'il peut etre tres nul en Macro economie, ce que je pense d'ailleurs... En ce qui concerne sa facon de voir les choses sur le secteur bancaire je pense qu'il ...

à écrit le 09/10/2012 à 14:23
Signaler
Stiglitz/Moscow,2 vrais marxistes.

le 09/10/2012 à 16:39
Signaler
On doit pas avoir la même définition du marxisme..

le 09/10/2012 à 22:04
Signaler
ben si je suis d'accord avec lemans

à écrit le 09/10/2012 à 14:12
Signaler
"mais vous devez vous remettre au service de la société." ... Là, il est clair qu'il faut qu'il arrête de rêver. "Elle aura lieu avant la fin 2012" Et là, c'est encore pire. Dire que la solution nous a déjà été donnée par F.Lordon : nationaliser les ...

le 09/10/2012 à 15:44
Signaler
Nationalisé les banques permetterais a l'etat de produire sa monnaie pour sa dette... Je vous garantis que tout les pays d'europe seront contre et qu'ils auront raisons....

le 09/10/2012 à 16:53
Signaler
Quand le total de bilan d'une de nos banques faits 100% du PIB

le 09/10/2012 à 17:10
Signaler
Et où donc avez vous vu que nos banques sont déjà en faillite ? D'un coté on proclame qu'elles font trop de bénéfices et de l'autre on nous les déclare en faillite. Bref selon l'argument fallacieux que l'on essaye de défendre on choisit l'un ou l'aut...

le 09/10/2012 à 17:12
Signaler
Je comprends rien à ce que vous avancez, pouvez vous développer l'idée ou est ce encore un commentaire creux, juste pour faire croire que l'on y comprend quelque chose ?

le 09/10/2012 à 17:31
Signaler
Finalement Yvan, ne tournez pas autour du pot, la situation des marchés financiers ne doit surtout pas être controlée, n'est ce pas?

le 09/10/2012 à 17:53
Signaler
Je m'explique. Par la dette proposer a ses client une banque créé indirectement de la monnaie "virtuelle" dans le systeme. C'est d'ailleurs le role de la BCE de controler ce flux de monnaie créée. Si les banques etaient nationalisées cela voudrait di...

le 09/10/2012 à 21:04
Signaler
Juste une question... Et aussi quelque part une réponse à @yvan. Et l'Irlande, vous en pensez quoi..?? Car leurs banques sont nationalisées, elles. Ce qui ne l'empêche pas de souffrir comme tout le monde à cause de la crise mondiale, par ailleurs. Ma...

le 10/10/2012 à 9:05
Signaler
Leur banques saines ont ete nationalisée avant faillite a cause du risque systemique des mauvaises... La differance est que l'irlande a laisser couler les mauvaise comme l'islande d'ailleurs. Cela a donner un coup au bonne et depuis elle s'efforcent ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.