Pourquoi la Belgique est-elle devenue le 3e pays détenteur de dette américaine ?

 |   |  305  mots
La Banque centrale russe aurait viré une partie de ses actifs américains vers la société de services financiers Euroclear. (Photo : Reuters)
La Banque centrale russe aurait viré une partie de ses actifs américains vers la société de services financiers Euroclear. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Au total, 341,2 milliards de dollars d'obligations du Trésor américain étaient détenus en février dans le pays, troisième au classement des plus gros obligataires derrière la Chine et le Japon. La plupart seraient détenus par une société recevant de financement russes.

Au classement des plus gros détenteurs de bons du Trésor américain, la Chine et le Japon sont au coude à coude. Mais derrière ces deux puissances asiatiques, le podium est complété par un invité surprise : la Belgique, qui est restée pour le deuxième mois consécutif le troisième plus gros détenteur de ces titres, selon des données publiées mardi par le département du Trésor des Etats-Unis.

Fin décembre 2013, un groupe de six pays des Caraïbes (dont les Caïmans, Panama etc.) occupait cette position.

70% du PIB belge

Au total, 341,2 milliards de dollars de titres de dette américaine étaient détenus en février dans le pays, une hausse de près de 10% par rapport à janvier et de plus de 80% sur un an. Si la somme représente l'équivalent de plus de 70% du PIB belge (483,2 milliards de dollars en 2012), la Belgique reste loin derrière la Chine, premier détenteur de bons du Trésor depuis 2008, avec 1.273 milliards de dollars et du Japon (1.210 milliards de dollars).

La Belgique ne détient pas ces bons

Comme l'expliquait le Département du Trésor au journal belge L'Echo, le montant des obligations américaines est dû à "l'aspect névralgique de la Belgique, sa concentration en institutions financières, au même titre que le Luxembourg, la Suisse ou le Royaume-Uni"

Selon le quotidien, la Russie "transférerait des milliards de dollars d'actifs" des Etats-Unis vers la Belgique pour se protéger d'un éventuel embargo américain sur les avoirs russes, des suites de la crise en Ukraine. La Banque centrale russe aurait ainsi viré une partie de ses actifs américains vers la société de services financiers Euroclear, dont le siège se trouve à Bruxelles, assurait le 10 avril le journal belge.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2018 à 0:44 :
... un conseille : vendez vendez vendez
quitté le bateau avant qu'il coule ....
a écrit le 17/04/2014 à 3:45 :
Le spin est bon, mais les chiffres ne collent pas. On parle d'un ordre de grandeur de différence entre l'historique de détention de bons du trésor US par la Russie et ceux détenus au travers d'Euroclear. Ou alors, de nombreuses cessions d'actifs ont eu lieu sans avoir été repérées par les marchés.
Il s'agit soit de plusieurs acteurs importants (mais hormis le cas russe, pourquoi?) ou de la FED elle-même, ou de la BCE, mais là encore pourquoi?. La plupart des gros opérateurs ont une fenêtre dédiée au Trésor US, la dernière en date étant la Chine, ce qui permet une certaine opacité. Donc qui seraient ces ces acheteurs?
La Russie est un bon candidat pour le romanesque de la situation, mais la FED semble nettement plus crédible, car au moins en ce qui la concerne, on se doute de l'intérêt de la chose.
Réponse de le 14/10/2014 à 14:08 :
Bonjour,
votre analyse est intéressante, mais il y manque le glossaire pour le grand public: "une fenêtre dédiée au Trésor US"?
But de la manoeuvre : soutenir le dollar?

merci
a écrit le 16/04/2014 à 23:46 :
Poutine qui pense au bien de son pays ? Vous voulez certainement parler de ses copains oligarques mafieux, non ?

Parce que si vous parlez du peuple alors allez voir ce qu'il se passe dans ce grand pays, vous risquez d'être déçu du soit-disant bien qu'il fait...
a écrit le 16/04/2014 à 11:03 :
Quand la Russie va vendre en blocs ses bons du trésor et que la Chine laissera faire, les USA apparaitront tels qu'ils sont vraiment: tout nus!

Poutine est loin d'être bête, c'est un stratège très fin qui ne pense qu'au bien de son pays contrairement à nos dirigents européens pour qui le bien des USA est supérieur à celui de leurs peuples (soit-disant souverains).
Réponse de le 16/04/2014 à 12:05 :
Quand la Russie va vendre en blocs ses bons du trésor, elle les vendra à perte au vu du nombre. Du coup, les acheterus seront gagnant et la Russie perdra encore plus d'argent.
Et dans l'hypothèse qu'il y ait une guerre, la Russie aura des bons à 0$.
Poutine fait de grosses erreurs stratégiques: les riches du pays sont se rebeller bientot si ce n'est pas le peuple russe.
Son comportement est un signe de faiblesse du pays. C'est comme les caniches: cela aboye bcp mais cela ne mord pas.
Réponse de le 16/04/2014 à 16:26 :
Que ferait la Russie de l'argent de la vente de ces bons??
Réponse de le 16/04/2014 à 19:01 :
D'autres dans l'Histoire qu'on aurait dû arrêter avant étaient loin d'être bêtes aussi ! La Russie devient dangereuse pour tous ses voisins et pour l'Europe; il est temps de stopper ce genre de nationaliste poutinien avant qu'il n'aille trop loin... Qui après l'Ukraine, jusqu'où va-t-on laisser faire ces va-t-en guerre ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :