Fimalac cède 30% de Fitch Group pour 2 milliards de dollars

La société financière française Fimalac garde 20% du capital de la célèbre agence de notation financière. Hearst a pris un droit de préemption sur cette participation résiduelle.
Fimalac était l'actionnaire principal de Fitch Ratings, une des trois agences de notation financière à envergure mondiale.
Fimalac était l'actionnaire principal de Fitch Ratings, une des trois agences de notation financière à envergure mondiale. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Fimalac va céder 30% de Fitch Group au groupe américain Hearst, spécialisé dans les médias audiovisuels. Un accord signé entre Hearst et la société financière française Fimalac vient d'être approuvé par leurs conseils d'administration respectifs. La transaction s'élève à 1,965 milliards de dollars, ce qui valorise le groupe de notation financière à 6,55 milliards de dollars, soit sept fois le chiffre d'affaires (981 millions de dollars), et 32 fois le bénéfice net (205 millions de dollars).

Droit de préemption

Fimalac, dont l'actionnaire principal est Marc Ladreit de Lacharrière, conservera 20% de Fitch Group. Hearst a posé un droit de préemption sur cette participation.

"Fimalac continuera en effet à détenir des droits importants dans la gouvernance, la stratégie, la gestion, l'animation et le contrôle de Fitch Group, quasi-identiques à ceux dont elle bénéficie actuellement", explique le groupe dans un communiqué.

"Marc Ladreit de Lacharrière demeurera jusqu'en 2020 Chairman du Conseil d'Administration de Fitch Group, composé à parité entre membres de Fimalac et membres de Hearst", précise le communiqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 16/12/2014 à 9:09
Signaler
CE TYPE DE BOITE çA NE VAUT RIEN, CE NE SONT QUE DES LARBINS DES INTERËTS US et DES AUTRES.

à écrit le 13/12/2014 à 9:27
Signaler
quand l'état bougera t il pour éviter la multiplication de ces situations a force de taper sur les riches , ils en tirent les conséquences..ou ne trouvent pas preneur à bon prix

à écrit le 12/12/2014 à 23:14
Signaler
Ladreit vend les bijoux avant de mourir. Il a son hochet, il est a la botte des US, il est content. RIP

à écrit le 12/12/2014 à 22:50
Signaler
Les pays de la Zone Euro récupèrent leur or et les rats quittent le navire. Comme on dit en Bretagne : "Ca va tanguer..."...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.