Wells Fargo : rebondissement dans l'affaire des comptes fictifs

 |   |  336  mots
(Crédits : © Shannon Stapleton / Reuters)
La banque américaine Wells Fargo a annoncé jeudi qu'elle avait découvert 1,4 million de comptes supplémentaires ouverts par ses employés à l'insu des clients et potentiellement frauduleux, portant leur total à 3,5 millions.

La découverte de nouveaux comptes fictifs est le fruit d'une enquête approfondie s'étalant sur une période plus longue. Initialement, sur 93,5 millions de comptes ouverts au total sur la période mai 2011/mi-2015, Wells Fargo avait découvert 2,1 millions de comptes frauduleux. Les nouveaux chiffres portent sur 165 millions de comptes ouverts au total de janvier 2009 à septembre 2016.

Sur les comptes identifiés comme potentiellement frauduleux, 190.000 se sont vu prélever des frais de tenue de compte et autres prélèvements au lieu des 130.000 estimés précédemment. Wells Fargo va également porter à 6,1 millions de dollars les restitutions aux clients lésés au lieu des 3,3 millions initialement prévus.

Wells Fargo cherche à tirer un trait sur le scandale

Outre les comptes fictifs, l'enquête, menée par une partie tierce, a également permis de découvrir 528.000 inscriptions potentiellement illicites au service de paiement des factures en ligne de la banque. Celle-ci va rembourser 910.000 dollars aux titulaires qui ont été victimes de charges et prélèvements indus.

Au total, les restitutions aux clients lésés par les comptes fictifs ou le paiement en ligne s'élèvent désormais à 152,7 millions de dollars, a précisé la banque jeudi.

Après la découverte de celles-ci en septembre 2016, 5.300 employés ont été licenciés et Wells Fargo a écopé d'une amende de 185 millions de dollars. John Stumpf, son PDG au moment de la découverte du scandale, a démissionné.

La banque a également remanié son conseil d'administration en nommant à sa tête une ancienne gouverneure de la banque centrale américaine, Elizabeth Duke.

> Lire aussi: Wells Fargo remanie son conseil d'administration sur fond de fin de scandale

L'action Wells Fargo perdait 0,68% à 51,01 dollars vers 14h45 GMT jeudi.

Wells Fargo a également été touchée ces derniers mois par un scandale concernant plus d'un demi-million de ses clients qui ont payé des primes d'assurance superflues sur leur crédit automobile et une autre affaire concernant des prêts hypothécaires.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2017 à 10:25 :
"L'action Wells Fargo perdait 0,68% à 51,01 dollars vers 14h45 GMT jeudi"

Ça va donc, ils peuvent continuer de magouiller tranquillement les actionnaires ne leur en veulent pas, et pour cause.
a écrit le 01/09/2017 à 5:26 :
Ayez confiance.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :