L'A320 Neo donne des ailes à Airbus

 |   |  350  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Airbus)
Le constructeur européen a déjà reçu plus de 500 commandes pour les seuls A320 Neo. Depuis l'ouverture lundi du 49ème Salon aéronautique du Bourget, ces commandes s'accélèrent. L'avion, qui est censé consommer 15% de carburant en moins, séduit les compagnies aériennes.

C'est la star du Bourget. Au salon de l'aéronautique, l'A320 Neo d'Airbus s'envole. Depuis le lancement commercial de l'A320 Neo (New engine option), l'avionneur toulousain a déjà obtenu plus de 260 commandes pour des modèles de cette famille de moyen-courriers. En tout, ce sont déjà 544 exemplaires de ces avions qu'Airbus devra livrer à partir de 2015.

"Nous avions dit plus tôt cette année que nous allions obtenir 500 commandes d'ici à la fin du salon du Bourget. Nous avons atteint cet objectif avec trois jours d'avance" s'est félicité John Leahy, directeur commercial du constructeur européen. Mardi, la compagnie américaine JetBlue Airways, l'entreprise américaine de leasing CIT ainsi que la compagnie aérienne TransAsia ont annoncé avoir opté sur cet appareil. La veille, soixante A320 Neo avaient été commandés par le loueur GE Capital Aviation, trente-six par l'américain Air Lease et  trente autres par la compagnie scandinave SAS.

Au total, les protocoles officialisés par Airbus pour l'A320 et les autres modèles pendant le Salon du Bourget lui permettraient d'engranger 25,9 milliards de dollars.

Des ailettes pour économiser du carburant

Sa conception, avec le bout des ailes recourbés, des ailettes appelées "sharklets", est censée faire économiser de l'énergie. L'appareil permettrait ainsi de consommer jusqu'à 15 % de carburant en moins, ce qui représenterait une réduction de 3.600 tonnes d'emissions de CO2. Ces avantages plaisent aux acheteurs. "C'est le bon appareil au bon moment" a ainsi justifé C. Jeffrey Knittel, directeur de la branche transport au sein de l'entreprise CIT. "Cet avion réduira les coûts en carburant et réduira l'empreinte carbone", a-t-il ajouté.

Pour les concurrents d'Airbus aussi, les commandes pleuvent. Boeing a ainsi placé, pendant ces deux jours, plus de 60 appareils pour un montant de 8,435 milliards de dollars. Parmi les acheteurs, Aeroflot, et Qatar Airways ont opté pour des 777-300ER,  Air Lease a choisi quatorze 737-800 et quatre 787-9 Dreamliner  Une cinquantaine d'avion ont aussi été commandé à Bombardier dont trente CSerie par Korean Air.

Vidéo de présentation pour le lancement de l'A320 Neo (Airbus industrie) :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2011 à 7:11 :
Au Bourget il semble que le 777 de boeing se vend bien plus que le 330 d'Airbus.
Que doit faire Air France pour ne pas ètre ridicule????
a écrit le 22/06/2011 à 7:03 :
avec 120 appareils : sans doute Airbus recrute !!
a écrit le 21/06/2011 à 21:00 :
C'est drole! mais moi je croyais que c'était Louis Gallois le PDG d'Airbus ,ancien directeur de la SNCF.On ne doit pas lire les mêmes journaux que Mr Splasch !
Réponse de le 22/06/2011 à 1:02 :
Mr Splasch a parfaitement raison puisque Louis Gallois dirige EADS. Airbus, filiale de EADS, est dirige par un allemand. (Thomas Enders)
a écrit le 21/06/2011 à 17:46 :
Normal! Airbus est dirigé par un Allemand. On devrait recruter des dirigeants allemands pour manager nos grands groupes et faire de nos PME des panzers!
Réponse de le 23/06/2011 à 16:21 :
Pour info, Airbus n'est pas "que" Français, c'est un groupe européen, principalement Franco-Allemand......
Réponse de le 24/06/2011 à 6:50 :
Et bien ne sommes nous pas pour l'Europe
a écrit le 21/06/2011 à 15:36 :
Faire du neuf avec du vieux on se croirait chez renault quel cout de marketing chez Airbus !
a écrit le 21/06/2011 à 12:43 :
encore des gens qui connaisse pas la crise eux au moins il pourront partir en vacances nous impossible
a écrit le 21/06/2011 à 12:22 :
Ce n'est pas un A320 sur l'image attachée à l'article
Réponse de le 21/06/2011 à 13:31 :
Airbus le présente pourtant comme tel sur la partie dédiée à la presse de son site. Mais nous allons vérifier.
Réponse de le 21/06/2011 à 15:21 :
Effectivement, Airbus le présente comme tel sur son centre presse. Il s'agit pourtant d'un Airbus A330 sur l'image, également commandé par AirLease durant le salon.
Réponse de le 21/06/2011 à 15:56 :
Après vérification auprès du service photo d'Airbus, c'est bien une erreur du centre de presse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :