Défense : quand le Danemark est séduit par le "Made in France"

 |   |  336  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le Danemark veut acheter 18 systèmes Caesar, un canon autotracté fabriqué par le groupe public d'armements terrestres, Nexter. Un contrat évalué autour de 90 millions d'euros.

C'est une très bonne nouvelle pour Nexter à l'exportation. Après l'Indonésie qui s'est offert cet été le Caesar (37 exemplaires), c'est au tour du Danemark, lequel n'achète pas beaucoup français, de vouloir absolument acquérir 18 Canon Equipé d'un Système d'Artillerie (Caesar) du groupe public d'armements terrestres. Soit un contrat de l'ordre de 90 millions d'euros, le coût unitaire de ce système étant de l'ordre de 5,5 millions d'euros.

Séduits par les performances de ce système, les Danois, qui ont approché Nexter en juin lors du dernier salon Eurosatory, ne veulent que le Caesar et le veulent même très vite. A tel point qu'ils ont demandé à la France un contrat d'Etat à Etat, selon des sources concordantes. Ce que Paris a poliment refusé car contraire au droit européen depuis une directive en vigueur depuis peu de temps, Copenhague en faisant une lecture différente des Français au départ des discussions. Aujourd'hui, la France et le Danemark tentent de trouver le meilleur moyen pour satisfaire rapidement les besoins opérationnels de l'armée danoise.

Près de 200 exemplaires vendus à l'export

Le Caesar se compose essentiellement d'un canon de 155 millimètres de grande longueur, fabriqué par Nexter, installé sur un châssis de camion 6X6 issu de la gamme civile, mais renforcé, construit par Renault Trucks Défense (RTD), capable d'emporter une équipe de cinq hommes dans une cabine protégée des tirs d'armes légères, avec une réserve de 36 munitions. Il a été développé sur fonds propres à la fin des années 1990 par Giat Industries, devenu Nexter. Le canon Caesar rencontre un certain succès à l'exportation avec la vente de 175 exemplaires, en Arabie saoudite (132 exemplaires), Thaïlande (6) et Indonésie (37).

De nombreux prospects existent aujourd'hui grâce à sa conception originale et à son efficacité opérationnelle prouvée par son emploi par l'armée de terre française (77 exemplaires commandés), notamment en Afghanistan. C'est notamment le cas en Asie (Inde, Malaisie...) et en Pologne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2013 à 14:46 :
Je suis ravi pour la france, un contrat miltaire pour notre industrie de 90M ..quelle aubaine.Sur cette lancee j'espere que le Rafale (avion militaire) va se vendre bientot et enfin.
Je vais sortir le drapeau tricolore francais tout de suite et me crisper desus.
a écrit le 21/09/2012 à 16:13 :
Nom bien choisi et Mordrakheen... vous chipotez pour rien, c'est CAmion Equipé d'un Système d'ARtillerie et pas canon.
http://en.wikipedia.org/wiki/CAESAR_self-propelled_howitzer
a écrit le 19/09/2012 à 16:44 :
Un "canon équipé d'un système d'artillerie"?
Ce ne serait pas un peu un pléonasme ça ?
Dassault aurait pu appeler le Rafale Avion équipé d'ailes et de moteurs, AEAM, imprononçable, ouf !!
Réponse de le 20/09/2012 à 11:14 :
si on veut chipoter on peut dire qu un canon n est pas forcement une piéce d artillerie L artillerie suggére des tirs indirects un canon peut aussi tirer en tir tendu :)
Réponse de le 20/09/2012 à 23:41 :
En général, en France on essaie d'abord de trouver un nom qui va bien (Caesar) et ensuite on trouve les mots qui correspondent aux lettres. Sinon, on peut penser que le système d'artillerie désigne le système de pointage et celui de rechargement. Un canon à la base, c'est un truc ou on pointe le tube au jugé, à la main, et on tire manuellement. Ici le système de pointage est sans doute automatique (via GPS ?) et le tir est commandé depuis la cabine du camion, et le rechargement est automatique. Donc oui, c'est bien un canon équipé d'un système d'artillerie, pas de pléonasme, juste de la sophistication.
a écrit le 19/09/2012 à 14:31 :
Etape suivante: trouver un prétexte pour bombarder ses voisins ! Mais attention rappelons que toute guerre se devra d'être propre, juste et les agresseurs tenus de déclarer (avant d'envoyer le premier boulet) avoir Dieu à leurs côtés !!! Une bénédiction des canons serait même souhaitable avant un premier usage !!
Réponse de le 19/09/2012 à 16:12 :
frahchement le risque que le Danemark rentre en guerre contre l Europe me semble assez réduite ( y a bien un obscur écrivain anglais qui a dit qu il y avait quelque chose de pourri dans ce royaume mais bon :)
Réponse de le 19/09/2012 à 17:08 :
Le Danemark a fourni un contingent important en Afghanistan compte tenu de la petite taille de son armée: 750 hommes (sur une armée d'active qui comte un effectif d'un peu plus de 10.000 hommes), dont plus de 40 sont tombés en Afghanistan. Le matériel acquis a vocation a être utilisé en opérations extérieures. Vos propos sont insultants envers ceux qui sont allés se battre et qui y ont laissé leur peau.
a écrit le 19/09/2012 à 14:12 :
90 ME, ce n'est pas beaucoup mais c'est toujours cela de gagné si le contrat est signé,en particulier d'un client qui n'achète pas français au dire de l'article. Cela dit, restons modeste car en effet, si l'on compare à nos voisins d'outre Rhin qui ont conclu un accord avec l'Arabie-Saoudite pour lui vendre des centaines de chars Leopard 2, ce pour plusieurs milliards d'euros, sachant que notre Leclerc n'est même plus produit à priori, il reste beaucoup de travail ... Ceci dans un contexte où l'on parle de rapprochement du secteur de la défense en Europe. Nexter ne part pas gagnant face à RheinMetal sur ce plan. heureusement, qu'il y a le VBCI mais quid à l'export ?
a écrit le 19/09/2012 à 12:53 :
La portée de ce canon permet d'atteindre l'Allemagne et la Suède depuis le Danemark,...
A quand une guerre entre ces pays pour que GIAT/Nexter puisse vendre des pièces détachées et des munitions???
Réponse de le 19/09/2012 à 14:23 :
Dans la Baltique, il y a un pays riverain dont les dirigeants ont menacé de déployer des missiles contre leurs voisins . Ces derniers font partie de l'OTAN comme le Danemark, qui peut donc légitimement se sentir menacé lui aussi . Même si ce n'est pas le cas de la France, qui construit actuellement quelques navires amphibies pour ce pays...
Réponse de le 19/09/2012 à 14:24 :
en se situant à la frontière, même un lance pierre suffit...
Réponse de le 19/09/2012 à 16:09 :
ah oui Tahi maiis avec un lance pierre il va vous peter a la figure l obus de 155 mn :)
a écrit le 19/09/2012 à 12:29 :
Bonne nouvelle.
Pas le contrat du siècle mais les petits ruisseua font les grandes rivières.
Et puis c'est un système franco français vendu à un client qui na pas l'habitude de nous acheter.
EN plus un quasi voisn avec lequel on ne risque pas de voir les canons se retourner vers nos troupes.
donc c'est une bonne nouvelle.
Réponse de le 19/09/2012 à 14:29 :
en effet, les budgets nationaux pondèrent sans doute excessivement l'arme aérienne... Pourtant, l'artillerie est toujours une valeur sure quand il s'agit d'occuper ou libérer un endroit... Peut être qu'au final le poids de l'histoire est décisif dans le succès commercial des fabricants d'arme (le canon pour la France, le char et le sous-marin pour l'Allemagne, etc...)?
Réponse de le 20/09/2012 à 11:17 :
sans compter l effet psychologique d un barrage d artillerie surtout que le systeme "ceasar" est reconnu comme étant extremement précis permettant un déploiement rapide un tir rapide et un retrait qu il l est tout autant
a écrit le 19/09/2012 à 9:40 :
On travaille sur une version low cost pour l ' armee Francaise, un canon de 20mm sur plateforme Dacia.
Réponse de le 20/09/2012 à 23:46 :
Vous plaisantez, mais les véhicules genres canon antiaérien à tir rapide utilisés en version antipersonnel ont toujours été redoutablement efficace. Une canon de 20mmm crachant 2000 coup minutes, à courte et moyenne portée ça arrose bien plus qu'un canon de 155 qui tire du 6 coup/minutes, c'est bien plus puissant qu'une pétoire individuelle de 5,56 ou de 7,56.
Réponse de le 22/09/2012 à 11:55 :
Certes ..que l'on commence déjà par remplacer nos vénérables 12.7mm par la version DeFNder.TH de la FN Herstal afin de porter sa cadence de tir a 2000 cps/mn et nous pourrons rêver au canon de 20 ou au M134.
Nous venons a peine de remplacer "une partie" de cette daube d'ANF1 par la la FN.MAG, c'est dire !
a écrit le 18/09/2012 à 22:13 :
Pendant ce temps, l?Allemagne vend des centaines de chars léopard. Il est temps que GIAT NEXTER se réveille.
Réponse de le 18/09/2012 à 23:17 :
À qui?
Réponse de le 19/09/2012 à 7:04 :
On parle de modèles réduits bien entendu.
Réponse de le 19/09/2012 à 11:19 :
a l Arabie Saoudite
a écrit le 18/09/2012 à 21:10 :
nous avons du mal , a nous rappeler les chiffres de SATORY 1,c'etait fort!
a écrit le 18/09/2012 à 19:18 :
Bonjour, il y a un accords européen sur une priorité d?achats de matériel de provenance en interne a l?union, mais malheureusement seul les petits pays non producteur achète sur le marché européen. Les gros état ne sont pas capable de suivre cette exemple, même un échange de bon procéder n?as pas été possible ( je te vents des VBCI « transport infanterie a roue » et moi je te prends des VCI « transport infanterie a chenille ») .
Malheureusement il y à bien peu en communs dans nos armées européenne et l?Europe de la défense est depuis plus de 20 ans au point mort. Pour pouvoir avancer, l?union devra mettre un budget de fonctionnement pour enfin parler de défense collective de nos valeurs.
A réfléchir car le monde change a grande vitesse?
a écrit le 18/09/2012 à 18:24 :
Wahou... 90 millions d'euros le contrat du siecle
Réponse de le 22/09/2012 à 11:59 :
Peu importe, ce pays n'a jamais été séduit pas notre production d'armement - Au delà de ce contrat modeste, il peut créer, si ce Caesar donne satisfaction à l'usage, une nouvelle ouverture pour d'autres perspectives -Cela fonctionne aussi comme cela...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :