Le radar RBE2, l'arme fatale du Rafale à l'export

 |   |  372  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Dassault Aviation et Thales ont livré mardi à la direction générale de l'armement (DGA) le Rafale C137, le premier chasseur européen doté d'un radar à antenne active, le fameux RBE2 AESA. Ce radar va accroître les chances de l'avion de combat à l'export.

Dassault Aviation et Thales ont livré mardi à la direction générale de l'armement (DGA) le Rafale C137, le premier chasseur européen doté d'un radar à antenne active, le fameux RBE2 AESA (Active Electronically Scanned Array). C'est l'un des plus beaux succès technologiques de l'aéronautique militaire française de ces dernières années à mettre au crédit de Thales et de Dassault Aviation. Le RBE2 AESA va très fortement augmenter les performances opérationnelles de l'avion de combat tricolore, qui rivalise déjà avec les meilleurs appareils, y compris américains.

Ce radar va procurer à l'avion de nombreux avantages, parmi lesquels : une portée augmentée, compatible avec la détection de cibles à signature réduite et avec la pleine utilisation de nouveaux armements tels que le missile air-air Meteor; une fiabilité accrue, (cel permet d'espacer les interventions de maintenance) avec un effet positif direct sur le coût de maintien en condition opérationnelle ; des formes d'ondes plus agiles, capables de générer des images à ouverture de synthèse (SAR). Et surtout le RBE2 AESA va apporter indéniablement un plus au Rafale à l'export.

Le Rafale est déjà craint par les Etats-Unis

Sans le radar RBE2 AESA, le Rafale avait notamment tenu tête fin 2009 lors d'un exercice international, baptisé Air tactical leadership Course (ATLC) aux Emirats arabes unis, au Raptor F-22 de Lockheed Martin, qui est l'actuelle référence dans l'aviation de combat. En six combats, le Rafale n'a été "shooté" qu'une seule fois pour cinq matches nuls. En combat aérien, le RBE2 AESA est capable de poursuivre 40 avions et d'en engager 8 en même temps. Le balayage électronique permet d'assurer simultanément le suivi du terrain et la détection de cibles terrestres ou navales C'est ce qui se fait de mieux en Europe, y compris en Russie, qui n'a pas encore développé ce radar.

A l'export, Dassault Aviation est en négociations exclusives en Inde (126 appareils), les négociations pourraient s'achever avant la fin du mois de mars 2013. L'avionneur négocie également avec les Emirats arabes unis (60), a de bonnes chances de vendre le Rafale au Brésil (36) et au Qatar (entre 12 et 36), et à un degré moindre en Malaisie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2013 à 7:50 :
Il est à noter que le Rafale dès le début possède déjà le seul radar à balayage électronique en Europe de l'Ouest. Mais les perfos en air-air de cette version passive sont moins bonnes que certains radars classiques (balayage mécanique), dû au fait que l'avion doit aussi faire du suivi de terrrain en TBA (très basse altitude) et les technos disponibles ne permettaient pas encore d'avoir un bon compromis air-air et air-sol. C'est désormais corrigé.
a écrit le 19/12/2012 à 20:08 :
Soyons un peu serieux , je rigole de lire que l'inde a besoin d'acheter du rafale (aesa rbe2) pour son T-50 pak-fa . Je rapelle que le t-50 experimente actuellement un radar aesa revolutionnaire avec cinq antennes . L'antenne à balayage actif standard les russes la possede déjà puisqu'elle équipe le mig-35 . elle est effectivement fabriquée par fazotron c'est le même fabricant qui a mis au point le fameux radar SH-121 du T-50 .
Réponse de le 03/02/2013 à 9:48 :
Un haut gradé russe expliquait la défaite du mig 35 en inde face au rafale parce que le asea russe était pas tout à fait opérationnel (alors que celui de l'eurofighter était testé depuis ... Un helico). Côté indien on explique que l' asea russe ne remplissait pas du tout le cahier des charges.
Réponse de le 18/02/2013 à 17:09 :
Le T50 Pak fa est un bel oiseau reste a savoir quels sont ses vraies performances et facultés il ne suffit pas de ressembler à F22 ...Quand au radar ca n a jamais été la grande force des Russes Attendons de voir si ce "fameux" radar est justement si fameux que ca....
Réponse de le 28/02/2013 à 23:35 :
Je rappelle aussi que le T50 n'est pas encore au stade opérationnel. Bien que je fasse confiance au Soukhoi. Je pense que l'Inde a des raisons pour choisir le Rafale. Le T50 se veut "polyvalent", mais je pense qu'à l'instar du F22, il y aura plus des visées air-air pour l'avion Russe. Pareillement pour le Su30Mki. Le Rafale offre une possibilité d'un vecteur nucléaire. Et en plus, une certaine polyvalence qui permet en cas de pépin, à l'Inde de faire un coup de semonce. Le Rafale serait en première ligne, s'occuperait de se débarrasser des cibles au sol et sécuriserait les airs en attendant que des avions plus spécialisés Air-air arrivent. Et assurent la suprématie aérienne. C'est un exemple de scénario.
Réponse de le 01/03/2013 à 6:21 :
En effet l'Inde prend exemple sur les Etats-Unis qui ont toujours eu deux types d'avions un lourd pour la chasse aérien type F15 ou F22 (P51) et un léger qui joue la bête de somme comme le F16 F35 ou (A10-P47). La France, elle n'a jamais eu un gout très prononcé pour les gros avions de combats (à cause du cout et de la faible autonomie nécessaire dans le ciel français) le choix de l'omnirole était donc évident, le rafale est donc très très petit face au mig 35 T50 et autre F22. Toujours est-il que si Thales réussi à mettre au point un radar à annulation active ; bonsoir les F22 et F35, les avions russes eux seront toujours compétitifs.
Réponse de le 01/03/2013 à 8:07 :
Petite rectif: "...le rafale est donc très très petit face au mig 35 T50 et autre F22..." les T50 et F22 oui, le Mig-35 non (EW=11T) comparable au Rafale
Réponse de le 01/03/2013 à 16:16 :
le MIG 35 fait 5 mètres de plus en longueur et en largeur, et sa capacité d'embarquement max et de 5 tonnes de plus mais c'est vrai qu'ils correspondent déjà plus.
Réponse de le 04/07/2013 à 21:54 :
@Wagdoox
- Longueur : Rafale = 15,30 m ; MiG-35 = 17,30 m ==> 2 m de plus, pas 5.
- Envergure : Rafale = 10,90 m ; MiG-35 = 12 m ==> 1,10 m de plus, pas 5 non plus.
Même si le MiG-35 est légèrement plus gros que le Rafale, ce sont deux appareils de la même catégorie de taille.
a écrit le 04/10/2012 à 13:13 :
Franchement, j'avais une opinion négative du Rafale avant d'être amené à travailler dans la mouvance de ce projet et au fur et à mesure que mes connaissances dans le domaine augmentaient, j'ai été amené à revoir complètement mon opinion.
Ce projet est sûrement l'une des plus grandes réussites modernes de notre pays, que ce soit en terme technique (des connaissances rudimentaires suffisent largement à le comprendre)ou de maîtrise des coûts (très peu de dérive, ce qui est très rare de nos jours et quasiment miraculeux quand on compare aux projets F35 et Eurofighter).
Alors oui, il reste un point noir (le dernier): il n'a pas encore été vendu. Mais ça ne saurait tarder, vu la qualité du produit, vu les appels d'offres en cours (l'Inde notamment) et vu ce que sera la concurrence dans les années à venir.
a écrit le 04/10/2012 à 6:32 :
Euh.. combien de rafales vendus `a l'export aujourd'hui?
Réponse de le 04/10/2012 à 13:13 :
C'est pas en ces terme qu'il faut voir, vous confondez ventes de clio et ventes d'armes, la vente d'avions de combat passent obligatoirement par des accords politique avec le pays acheteur a la condition qu'ils n'ont pas d'obligation d'alliance envers les russe, les usa, les chinois,, on ne va pas chez le concessionnaire, l'acheteur dit qu'est ce vous me donner si j'achète votre avion, en clair vous payez pour qu'ils achètent l'avion, les USA sont très fort à ce jeu car ils peuvent toujours surenchérir sur l'offre de la France, c'est ce qu'il essaye de faire au Bresil, mais avec l'inde ca ne marche pas, quand les USA aide militairement et financièrement le pakistan ca passe très mal.
L'inde va être le premier acheteur du rafale, comme pour le Mirage 2000 en son temps, comme pour l'ouragan, n'oubliez pas un avion de combat de nouvelle génération a besoin de 20 ans de réalisation avant d'atteindre sa maturité, on est plus au temps du spitfire, le rafale à atteint sa maturité en 2010, en 2011 il a fait la guerre et il a prouvé qu'il faisait bien les missions et qu'il savait tuer et détruire ses objectifs. ca a changé radicalement la perception d'avion de salon.
Le f35 a été commencé il y a 11 ans, il sera opérationnel vers 2023, en attendant ca sera des prototypes de pre serie, les pays alliés se doivent de respecter leur obligation d'alliance envers les USA et doivent en acheter, ils n'ont aucun choix possible, japon,israel,royaume uni, canada,australie,pays bas,turquie, etc..
La France n'est pas dans cette situation elle ne peut pas imposer un avion un pays, elle doit prouver que l'avion vaut qu'il prétend et a la condition que l'influence russe,américaine,chinois n'est pas suffisamment forte pour dissuader cette vente. L'eurofighter n"a été vendu qu'aux pays partenaire du projet et a un pays amis des anglais, les pays partenaire essayent de se débarrasser des eurofighter qu'ils ont achetés ou de réduire leur commande. La suisse n'a pas pu s'entendre avec les allemands ou les francais pour les évadés fiscaux, résultat le choix s'est reporté sur l'avion ikea par defaut, meme si c'est le plus mauvais de l'evaluation technique et que l'armée de l'air suisse avait fait son choix sur le rafale. Même si un avion est excellent ca ne suffit pas pour le vendre. L'inde c'est plié, c'est bien parti, les USA, les Russes, EADS. ne peuvent plus rien faire, une fois les négociations sur les transferts de technologie seront terminées le contrat sera signé, les partenariats sont déjà lancés.


Réponse de le 24/02/2013 à 12:01 :
Aujourd'hui, certes auncun. Mais demain, vous y avez pensé?
a écrit le 03/10/2012 à 20:13 :
Dans le cadre de l'OSCE, tous les pays qui adhèrent à ce programme savent exactement quels types d'armes sont en activité dans les armées des pays participant. Donc la France sait exactement quels type d'armes peuvent déployer la russie (aui fait partie de l'osce), l'angleterre , etc... Donc si les russes sont en retard ou en avance, tout le mnde le sait. Inutile de se prendre le choux pour ça.
a écrit le 03/10/2012 à 14:39 :
On compare le Rafale au F22, c'est bien. En ce qui concerne les avions russes de dernière génération (T 50 pak fa en particulier), nous n'avons absolument aucune idée de l'issue du test. Radar ou pas radar. D'ailleurs les Russes n'ont peut être pas le merveilleux RBE 2, on peut imaginer qu'ils en ont d'autres. D'autant qu'en la matière ce ne sont pas exactement ce qu'on peut appeler des branques.
Réponse de le 03/10/2012 à 15:13 :
Mais bien sur les russes sont tellement bon niveau technologie actuellement que leur avions tout neuf se casse la gueule.
Ils auront peut être cette technologie rapidement s'ils nous achètent des Rafales, sinon il faudra au moins 10 ou 15 ans pour que cette techno soit véritablement au point et mise à bord de l'un de leur avion de combat.
Réponse de le 18/02/2013 à 17:12 :
@ P des branques non mais c est pas vraiment leur fort aux russes les radars
a écrit le 03/10/2012 à 12:43 :
article totalement a coté de la plaque : il ne s'agit pas de l'ajout du radar RBE 2, ce radar équipe le rafale depuis ses débuts mais de l'ajout d'une antenne active à ce même radar devenu RBE 2-AA.

Réponse de le 03/10/2012 à 12:49 :
faut bien lire : "Le premier chasseur européen doté d?un radar à antenne active, le fameux RBE2".
a écrit le 03/10/2012 à 11:54 :
« C'est ce qui se fait de mieux en Europe, y compris en Russie, qui n'ont pas encore développé ce radar ». Écrivez vous. Je ne vous reprends pas sur le fait que, singulièrement, la Russie soit plurielle mais pour supposer que vous aviez peut être initialement écrit « la Russie et les USA » et que vous auriez éliminé les USA dans un deuxième temps car des avions US seraient DEJA équipés de ce radar.
Mais alors « cela foutrait en l?air »? le Rafale et sa supériorité. Donc votre article.

Réponse de le 03/10/2012 à 12:18 :
encore un francophile !
Réponse de le 03/10/2012 à 12:41 :
En disant la vérité est-on francophobe?
Réponse de le 03/10/2012 à 12:47 :
A Wronski, Merci pour votre vigilance. C'est corrigé. Bonne journée. Michel Cabirol
Réponse de le 03/10/2012 à 16:53 :
En ce qui concerne la Russie, il me semble que Phazotron a bien un radar à antenne active actuellement déployé sur le MiG-35. Même si cet avion ne s'est pas encore vendu, difficile de dire que la technologie n'existe pas en Russie.
a écrit le 03/10/2012 à 10:31 :
Un peu de documentation ne ferai pas de mal a beaucoup qui poste ici, mais sans grande connaissance de cette machine...

http://tmor.rafale.free.fr

Allez jeter un coup d'oeil sur ce lien, et plus particulierement dans la section capteurs où on parle du Radar à Balayage Electronique 2 plans passif et son évolution a un AESA actif.
a écrit le 03/10/2012 à 10:13 :
Personne ne veut du Rafale trop vieux et dépassé,une maintenance trop couteuse ça finira comme le concorde !
Réponse de le 03/10/2012 à 11:03 :
C'est faux!! Non seulement c'est le meilleur avion de combat au monde et son équipement est à la pointe de la technologie, équipé du fameux RBE2 AESA à balayage électronique de dernière génération, va permettre de lui ouvrir les portes de l'export!!
Réponse de le 03/10/2012 à 12:11 :
Les F15 et F16, développés dans les années 70 sont toujours proposés par les USA !! Evidemment il ont été améliorés à de nombreuses reprises, mais ça en dit long sur la capacité d'un appareil tel que le Rafale à s'imposer sur ce marché dans le futur !
Réponse de le 24/02/2013 à 12:06 :
Trop vieux... S'il vous plaît, il vient à peine de venir à maturité. Cependant si vous voulez parler du F35 qui en est toujours à sa conception et qui n'est pas encore opérationnel. Alors oui le Rafale est un "vieux", un "moustachu" qui a connu l'épreuve du feu, comme on dit dans l'armée de l'Air.
A titre indicatif, l'Eurofighter a une heure de vol à 74 000 euros. Contre 40 000 euros, aux tout débuts du Rafale. Ce dernier est depuis à 10 000 euros l'heure de vol.
a écrit le 03/10/2012 à 10:10 :
"A l'export, Dassault Aviation est en négociations exclusives en Inde (126 appareils), les négociations pourraient s'achever avant la fin du mois de mars 2013. L'avionneur négocie également avec les Emirats arabes unis (60), a de bonnes chances de vendre le Rafale au Brésil (36) et au Qatar (entre 12 et 36), et à un degré moindre en Malaisie."

Il est un peu trop optimiste le monsieur à mon sens quand on connait l'état des négociations avec ces pays

L'armée de l'air brésilienne a casé le Rafale en dernière position et si le gouvernement brésilien s?intéresse au rafale, ce serait pour obtenir un rabais sur leurs appareils americains d'occasion
L'inde, une affaire de corruption est en cours et le contorsium Anglo germano italien ( eurofighter ) torpille le projet comme jamais ( accusation de pots de vin, corruption)...je rappelle que ce sont que des contrats cadres qui ont été signées
La suisse a choisi les bons vieux eurofighters
Les EAU se sont fachés avec le gouvernement précédent qui refusaient de se soumette a leurs exigences ( rachat des vieux mirages notamment je crois )
Réponse de le 03/10/2012 à 10:42 :
Inde: En cours, ca avance bien. Les rumeurs de corruption n'ont pas aboutis. la fusion BAE/EADS est en partie du a l'échec cuisant de l'eurofighter.
Brésil: Report continuel du contrat, rien n'indique que le Rafale soit derrière, mais si vous avez des sources vous êtes le bienvenue.
Suisse: L'eurofighter n'a certainement pas gagné, vous devez confondre avec le Gripen.
EAU: Ils n'ont pas besoin de Rafale pour le moment et ne sont pas pressés
Quatar: Liée a la décision des EAU
Réponse de le 13/02/2013 à 8:36 :
Non,la Suisse va acheter le Grippen suédois...
a écrit le 03/10/2012 à 9:59 :
Tout le monde s'accorde à dire que le Rafale est le meilleur avion de chasse au monde mais curieusement personne ne l'achète ?
Réponse de le 03/10/2012 à 11:09 :
il faut bien comprendre que ce genre de marché est très politique et , en sus des qualités de l'appareil (celles du Rafale semblent avérées, puisqu'à chaque fois confronté aux avions américains ou à l'eurofihgter, il s'est montré supérieur : F15 et F16 en corée du Sud, suisse, brésil, etc etc ...) il y a le soutien militaire et diplomatique du pays d'origine, les USA étant la première puissance militaire au monde (et pas la France, curieux ?), ceci explique aussi cela ...
Réponse de le 03/10/2012 à 11:43 :
le fait que le Rafale fasse casiment à présent jeu égal avec le F22 est un gros plus .Faut bien savoir que le Raptor ne sera jamais exporté hors des USA et qu eux meme ne disposent que de 120 appareils Ne parlons pas du F35 qui lui sera disponible à l export mais qui n est qu un erzast du programme ATF , un F22 du "pauvre" (je mets pauvre entre guillemets car quand on voit son prix de vente surtout par rapport à ses performances...) Un bon point pour notre avion
Réponse de le 24/02/2013 à 12:13 :
Si c'était aussi simple que ça. peut-être que le Rafale aurait déjà trouvé acheteur.
a écrit le 03/10/2012 à 9:55 :
Bien, je suis heureux que les histoires à propos du Rafale avance, j'espère bien que l'Inde, EAU, le Brésil et autres pays nous les achètes surtout avec sa nouvelle technologie.
a écrit le 03/10/2012 à 8:02 :
vente avec risque de copies,mais vente quand même(tout du moins,il faut l'espérer)
Réponse de le 03/10/2012 à 14:06 :
Et fabrication dans le pays acheteur...
Réponse de le 03/10/2012 à 19:22 :
1 = vente de 18 fabriqués en France..
2 = Transfert se technologie: ceci ne se fera pas (hop la!) en un jour...Donc on peut raisonnablement supposer que les suivants seront, en moyenne, de fabrication française à 50%
3 Tout ça est mieux que zéro !
Réponse de le 10/11/2012 à 2:46 :
effectivement l'inde achetera le Rafale et son aesa !! d'ailleur , l'inde en a besoin pour le développement du PAK FA , certe avancé en construction mais pas en technologie !!
a écrit le 03/10/2012 à 8:00 :
Fatal dites-vous ..;j'espère que ce nouveau radar ne sera pas fatal dans les ventes à l'export...car aujourd'hui, à part l'armée et la marine françaises, il n'est par parvenu à convaincre beaucoup d'acheteurs....et ceci depuis plus de 30 ans....à contrario, combien ce programme a-t-il couté à l'état et au contribuable ?
Réponse de le 03/10/2012 à 8:26 :
Beaucoup moins cher que le Typhoon n'aura coûté aux contribuables des Allemands, des Anglais, des Italiens et des Espagnols....
(Dassault Aviation a aussi participé à hauteur de 25%...!)
a écrit le 02/10/2012 à 22:45 :
Le Rafale même muni de ce Radar a de forts problèmes à l'export. Quand un pays veut s'équiper d'un avion de combat et que derrière la Fance ou les US promettent de le soutenir en cas de conflit. Devinez qui remporte le marché... Question de puissance. Maintenant dire que ce fameux Radar est un atout je n'irais pas aussi loin. Primo, même équipé de ce Radar, on sait ttrès bien que les pays amis ont/auront les contre-mesures nécessaires en cas de conflit (voir guerre en IRAK). Si le Radar était si performant, il y aurait un droit de préhemption de l'état Français et interdiction d'export. Les performances du Rafale? Bonnes, très bonnes certes mai de là à crier Cocorico. D'autres font aussi bien, si ce n'est mieux sans se prendre pour Superman. Effet typiquement Français, mais les résultats sont là.... Export : 0 en 30 ans d'existence.
Réponse de le 03/10/2012 à 8:50 :
Pas dans le cas de l'inde ils auront tout, l'enjeu stratégique est tel, que le transfert de techno sera complet,
les sociétés de partenariat franco/indienne sont en cours de création en Inde, c'est ce qui indique que le contrat va se faire. HAL a investi 108 millions pour préparer l'accueil de la chaine de production rafale.
les 126 rafale n'est que l'arbre qui cache la foret, la Chine à multiplier par 3 son air force avec des avions relativement moderne, il faut s'attendre à 69 rafale de plus, puis à d'autres tranche, j'en vois 600 à terme. autant avec des SU30, des tejas, plus tard des T50, mais les russes vendent aux indiens autant qu'au chinois, les USA aident financièrement et vende des armes au Pakistan allié de la Chine, la Chine fait de nombreuse intrusion et de provocations à la frontière du Tibet. Pour l'inde l'heure est à la course militaire pour rattraper son retard et doit dissuader la chine de continuer ses pressions. Pour la France ca assure son marché d'armement, DCNS,Dassault,Safran,Thales,Nexter, tout y passe. 1000 milliard à gratter.
L'inde a besoin de s'appuyer sur un allié fiable et relativement indépendant, c'est le cas de la France, c'est pour nous le nouveau eldorado, c'est pas le cas de la Chine, avec nous ils rattraperont une grande partie de leur retard, on a la techno mais pas d'argent, ils ont l'argent, mais pas nos techno, un contrat gagnant gagnant.
Tout se passe pour le mieux, BAE accuse le coup et voit son avenir contrarier et tente d'intégrer EADS après une réunion sur l'échec de l'eurofighter en inde et sur toute ses conséquences, ca va jusque la. il ne peut plus assurer son devenir, il en retard partout sur le rafale, il n'a toujours pas d'aesa et il n'a pas d'argent pour financer et les états partenaire revendent sur le marché d'occasion les eurofighters dont ils n'ont plus besoins à bas prix.
Ca sent super bon. Pour les EAU ou le Bresil, ils attendent, on les aura après la signature de l'inde. le Ministère de la défense, à l'autorisation de commander les rafale une fois les négociations sur le transfert de techno terminée.
Réponse de le 03/10/2012 à 10:05 :
xxx et en terme d'emplois sur notre sol ? Pour l'essentiel Dassault devra faire appel à des sous traitants locaux qui sont déjà encours d'audit .
Réponse de le 03/10/2012 à 10:22 :
@pNv6wY : le chiffre de 50% de la charge de travail totale si l'emsemble du TOT arrive à son terme a ete avancé par les francais
Réponse de le 03/10/2012 à 12:44 :
En terme d'emploi, comme dans ma boite, 40% europe, 60% india dans le cadre de cooperation franco/indienne, je ne travaille pas dans l'aeronautique. mais dans une grosse multi nationale du meme genre. j'ai déjà de l'avance sur ce qui va se passer. le fanco francais, ca ne marche pas sinon on ne vend pas et on a rien. c'est un echange qui doit etre correctement réparti.
a écrit le 02/10/2012 à 20:33 :
lollll j'aurais aimé savoire combient depuis ca creation ont était exporter ?
Réponse de le 02/10/2012 à 21:19 :
C'est ce type de commentaire qui me gène à La Tribune. Non pas par souci d'élitisme, mais de pollution ...
Réponse de le 02/10/2012 à 21:31 :
L'Eurofighter exporté en Autriche et en Arabie Saoudite (bon avec quelques commissions) va être produit à 700 exemplaires !!! et coutera plus cher par unité que le Rafale produit à 300 exemplaires !!!! Sans parler du F35 qui lui sera produit a 3000 exemplaires (enfin peut être) et qui coute lui aussi unitairement plus cher que le Rafale !!! Alors maintenant que le Rafale est le moins cher et qu'il est au top avec ce nouveau radar , oui il sera vendu à l'étranger c'est sûr et même si c'est un achat ou le rôle des politiques plus important que le cout ou la technique (et pour cela les américains auront toujours plus de poids que la France).
Réponse de le 02/10/2012 à 21:35 :
et toi j aimerai savoir pourquoi tu parles pas mieux le Français
Réponse de le 03/10/2012 à 6:12 :
@Sokhoï : En russie, on parle pas bien le francais, à ce que je vois ;-)
Réponse de le 03/10/2012 à 10:17 :
Tout le monde sait bien que c'est l'orthographe et la grammaIre de Boileau et de Vaugelas qui permettent à la technologie française de se développer et de mieux se vendre à l'export, mais alors pourquoi autant d'échecs dans le développement économique et industriel des start up en général, même si de brillantes exceptions peuvent parfois, mais hélas trop rarement exister ?
Nos manageurs et nos financiers ne maîtriseraient-ils pas assez bien le Français ?
Ne devraient-ils pas plus et plus souvent s'intéresser aux détails techniques, commerciaux ou administratifs plus élaborés et plus pragmatiqes qui permettent de forcer les succes?

a écrit le 02/10/2012 à 20:15 :
Le Rafale avec son nouveau radar ... bizarrement les américains ne voudront plus faire de concours du type "Air tactical leadership Course" .... c'est pas une belle preuve de réussite ?? si c'est une belle preuve de réussite !!!
a écrit le 02/10/2012 à 19:34 :
En espérant que le développement d'entrelacement des modes et du GMTI/T va être fait rapidement ou e déjà était fait. C?était après tout un point important des EAU.
a écrit le 02/10/2012 à 19:32 :
Et comme nous faisons partie de l'otan, les US savent contrer la détection...
Réponse de le 03/10/2012 à 9:41 :
Pour le moment, nous y sommes à nouveau ( Merci l'inféodation de Nicolas)...mais plus pour très longtemps... (merci l'intégration européenne).
a écrit le 02/10/2012 à 18:54 :
c'ets vraiment ce qui manquait à l'appareil il a réellement des chances en plus.reste la crise...
a écrit le 02/10/2012 à 18:36 :
en definitive , malgré tous les effets d'annonce , on ,n'en a pas encore vendu un
Réponse de le 02/10/2012 à 20:11 :
C'est pas ce que disent les anglais !!! lol ... l'Inde leur a fait mal, très mal ...même si ce n'est pas totalement finalisé le fait que le Rafale soit premier les a révulsé ...
a écrit le 02/10/2012 à 18:28 :
Ouais, enfin bon pour les EAU, tout le monde sait que ça n'a pas bougé depuis la présidentielle. Go Hollande, go !
a écrit le 02/10/2012 à 18:27 :
Sur l'écran radar.. toujours pas de traces de commandes .. même toute petite .. proche ou distante ... rien ! ... écran vide ..
Réponse de le 02/10/2012 à 19:12 :
FAUX ! comment peut-on dire des stupidités dans le genre ? C'est fou comme le français moyen aime se dénigrer cracher sur les fleurons de son industrie, de son savoir-faire et de sa technologie. Car oui, qu'on se le dise, le Rafale est un appareil exceptionnel qui présente des capacités uniques.
Réponse de le 02/10/2012 à 22:40 :
Je pense que ce commentaire à loupé sa cible !! .. (erreur de radar?) sans cracher sur la techno.. où sont les commandes ??? .... fermes et en cours de livraison ??? alors.. écran vide ??
Réponse de le 04/10/2012 à 1:12 :
objectivement, elles se préparent lentement mais surement
a écrit le 02/10/2012 à 18:15 :
Cette technologique qui nous donne un relatif avantage militaire doit elle être exportée? oui si ça crée des emplois en France...mais non au transfert de technologie pour quelques contrats (conne c'est trop souvent le cas), même si cet avantage en termes de technologie militaire est très relatif. Une guerre entre puissances étant presque impossible. La crise actuelle Japon Chine le prouve: la mondialisation rend les nations tellement interdépendantes économiquement parlant que toute guerre contre devient inenvisageable.
a écrit le 02/10/2012 à 18:06 :
Il était plus que temps que le Rafale "marche au radar"....
a écrit le 02/10/2012 à 18:05 :
le bruit court que le F22 aurait de gros bugs logiciels .. du style "oubli d'envoyer de l'oxygène au pilote" :-))
Réponse de le 02/10/2012 à 20:12 :
Je croyais que c'était le F35 ... ?
Réponse de le 03/10/2012 à 11:51 :
le F35 et F22 partagent un certain nombres de technologies ...et de bugs entre autre un plutot problématique qui empéche l ouverture des voutes d armement comme meme le canon de 20mn est sous voute ca laisse l appareil sans défense ....Plutot problématique ...J ai vu deux trois choses assez inquiétantes également sur le F22 et son programme de suivit de terrain
a écrit le 02/10/2012 à 17:51 :
"Le Rafale est déjà craint par les Etats-Unis" non mais qu'est ce qui faut pas entendre. les USA ne vedent pas des avions grace a leur qualité/perf mais grace au pouvoir du gouvernement US; on peut pas en dire autant de la France. ps: "vendre le Rafale au Brésil (36) " non ça c'est mort
Réponse de le 02/10/2012 à 19:16 :
"vendre le Rafale au Brésil (36) " non ça c'est mort : FAUX, si on ne suit pas l'actualité et que l'on n'y connait rien ---> on ne dit rien de si catégorique.
Ceci est une simple règle d'honnêteté intellectuelle.
Réponse de le 02/10/2012 à 20:13 :
Pour ce qui concerne le fait que le rafale soit craint par les EUA ce n'est pas vraiment sur le point commercial mais plutot au niveau des capacités de ce dernier qui va jusqu'a dépasser les avions américains dans bien des domaines (notament au niveau de l'agressivité face au F16).
Pour les ventes les américains restent suffisament influent pour ne pas craindre le rafale même muni du RBE2.
Réponse de le 03/10/2012 à 10:51 :
@omegatron: l'honnêteté intellectuelle serait de laisser s'exprimer les autres! je pense que le Bresil n'achetera pas la rafale et on en reparlera plus tard si vous voulez qd la decision sera definitive. en tous cas c'est vous qui n'y connaissez rien dans la politesse de base! si vous voulez me contredire vous le pouvez mais sans etre agressive pour autant.
Réponse de le 04/10/2012 à 20:13 :
ah ah que vous êtes drôle ! Comment ne pas être irrité par quelqu'un qui affirme sans aucune preuve -ni certainement beaucoup de connaissance dans le domaine- quelques chose qui sera décidé dans 1 an voire plus ? C'est comme ça que le Rafale bashing continue. C'est absolument ridicule.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :