Moscou renonce à l'option de deux Mistral supplémentaires

 |   |  259  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Russie devait construire ces deux navires de guerre, mais le projet était jugé trop couteux. La commande ferme de deux Mistral construits à Saint Nazaire n'est pas remise en cause.

La marine russe ne s'équipera finalement que de deux Mistral d'après le journal russe "Vedomosti". Le gouvernement russe, qui avait passé commande de ces deux bâtiments militaires français renoncerait à l'option qui ajoutait deux navires supplémentaires. Le montant de la transaction était estimé à un milliard de dollars lors de la signature du contrat en juin 2011. En vertu du contrat, c'est la Russie qui devait prendre en charge la construction des deux bâtiments supplémentaires dans ses propres chantiers navals. Les deux premiers sont actuellement en cours de construction aux chantiers navals de Saint-Nazaire (STX). Mais pour le ministère de la Défense russe, la construction de ces bâtiments de guerre s'est avéré plus compliqué que prévu, et surtout plus cher. D'ailleurs, cette option ne semble avoir jamais rencontré l'approbation des cadres militaires russes d'après le quotidien russe.

Une décision qui intervient après le limogeage de Serdioukov

Cette décision intervient quelques semaines après le limogeage du ministre russe de la Défense accusé de fraude dans une opération de vente de bien public. Anatoli Serdioukov venait de confirmer l'option de deux navires supplémentaires. Le Mistral est considéré comme un des fleurons de la marine militaire française et sa vente à la Russie avait été critiquée par les pays baltes et la Géorgie qui entretiennent des relations très compliquées avec Moscou. Washington avait également manifesté ses réserves sur la vente de matériels militaires sensibles par son allié, Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/12/2012 à 22:35 :
Ria Novosti annonce un report de la construction est non un renoncement.

Faut savoir les journalistes.
a écrit le 21/12/2012 à 22:13 :
ca a été immédiatement démenti ! hier soir. parfois, il réagisse vite pour peu qu'ils peuvent prendre les media occidentaux en défaut.

http://fr.rian.ru/defense/20121221/197008424.html
a écrit le 21/12/2012 à 15:09 :
il n'était pas besoin d'etre devin pour connaitre la suite de ce contrat "mirobolant'! maintenant les russes ont les plans pour construire une flotte complète !....
Réponse de le 21/12/2012 à 15:18 :
Après le Concordoff, le Mistraloff ?
Réponse de le 21/12/2012 à 15:27 :
@Tupolef: qui a copié qui ? les gens un peu informés savent qu'à un moment donné de l'histoire tout le monde utilise sensiblement les mêmes technologies. Alors, certains en France disent que les Russes ont copié et certains en Russie disent que les Français ont copié :-) On dirait Apple et Samsung actuellement :-)
Réponse de le 21/12/2012 à 17:35 :
l'avion russe avait ete quand meme devoilé avant le concorde... il s'etait meme ecrasé avant que le concorde soit assemblé. !
Réponse de le 21/12/2012 à 18:03 :
@ Patrickb tu ne connais pas l' histoire de Michelin qui sepoudrait la piste avec des résidus de gomme bidon
dont les Russes récoltaient discrètement pour fabriquer leur pneus...avec les soucis et retards évident...
Dans l' espionnage industriel la France n' est pas le n° 1.....
a écrit le 21/12/2012 à 14:58 :
On nous retire deux MISTRAL et on nous dit que tout va bien dans le meilleur des mondes aussi c'est la poudre aux yeux et que nos serons dans une mouise infernale pendant toute l année 2013 et l on nous seront plutot dans un marasme incommensurable.
a écrit le 21/12/2012 à 12:49 :
je pense que c'est la faute à sarko !!!!!
Réponse de le 21/12/2012 à 15:36 :
@dtc: dors-tu avec une photo de Sarko au dessus de ton lit pour être aussi traumatisé par son départ :-)
a écrit le 21/12/2012 à 11:05 :
Va-t-on arriver à leur vendre 2 Mistrals de plus...fabriqués en France ? (Puisqu'ils ne remettent pas en cause l'intérêt des navires mais seulement leur capacité à reproduire les 2 navires) !!!????
Réponse de le 21/12/2012 à 15:34 :
@lyon69: je crois comprendre que ce n'est pas leur capacité, mais le manque de budget parce que les 2 premiers navires ont crevé les poches du grand argentier russe. On aurait dû leur dire qu'en Occident, un contrat de xx dollars se traduit toujours par le budget initial multiplié par au moins 10 :-)
a écrit le 21/12/2012 à 10:49 :
Dommage pour les Russes.

Ils ont payés 2 navires construits en France sans pouvoir mettre en application ce qu'ils ont appris avec les 2 suivants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :