Anne Lauvergeon met déjà EADS en ébullition

Avec l'appui de l'Elysée, Anne Lauvergeon s'imagine dans le fauteuil du président du conseil d'administration d'EADS. Ce qui fait grincer les dents au sein du groupe d'aéronautique et de défense, qui a obtenu en décembre une nouvelle gouvernance censée réduire l'influence des Etats.
Anne Lauvergeon crée la polémique au sein d'EADS Copyright Reuters
Anne Lauvergeon crée la polémique au sein d'EADS Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Crise de nerfs chez EADS... Pas encore nommée au conseil d'administration, l'ancienne PDG d'Areva, Anne Lauvergeon, fait déjà grincer les dents au sein du groupe aéronautique. Cela promet. Chez EADS, on n'apprécie pas - et c'est le moins qu'on puisse dire - qu'Atomic Anne, avec l'appui de l'Etat français, s'imagine déjà dans le fauteuil du président du conseil d'administration du groupe européen à la place d'Arnaud Lagardère sur le départ. "Le conseil d'administration d'EADS est souverain", insiste-t-on au sein du groupe. Et de rappeler que Paris a accepté la nouvelle gouvernance du groupe, qui est censée réduire l'influence des Etats dans la gestion du groupe ainsi que dans ses décisions stratégiques. "L'Etat français n'est pas au conseil d'EADS, donc il ne nomme, ni n'élit personne à la présidence du conseil", fait-on valoir.

Mais chasser le naturel, il revient au galop. Ainsi le gouvernement français est favorable à la nomination d'Anne Lauvergeon à la présidence non exécutive d'EADS à la place d'Arnaud Lagardère, selon l'agence Reuters. "En tant qu'actionnaire, nous pensons qu'elle a toutes les qualités requises pour être présidente non exécutive d'EADS, selon les services du Premier ministre interrogés par Reuters. Les Allemands sont sur la même ligne et sont d'accord avec ce choix". De quoi donner une crise d'urticaire à la direction d'EADS, qui est en rage. A l'image de Berlin, qui a revendiqué plus de charge de travail chez Airbus en Allemagne il y a quelques jours, Paris tente d'imposer Anne Lauvergeon à la présidence du conseil. EADS n'en a pas encore fini avec les exigences des Etats. En mars, l'assemblée générale extraordinaire devrait pourtant valider l'accord obtenu en décembre sur une nouvelle gouvernance à la suite de l'échec du rachat de BAE Systems par EADS provoqué par Berlin.

Anne Lauvergeon et Jean-Claude Trichet au conseil  

Dimanche soir, l'Agence des participations de l'Etat a indiqué avoir "reçu, vendredi 25 janvier, de Tom Enders, Chief Executive Officer d'EADS, une lettre demandant l'approbation de l'Etat français sur les noms de trois administrateurs proposés pour siéger dans la holding de défense française prévue par les accords de gouvernance signés en décembre 2012". Conformément à ces accords, deux de ces administrateurs devront être retenus pour figurer dans la liste de douze administrateurs composant le conseil d'EADS et soumise à l'approbation de l'assemblée générale de la société. Les trois administrateurs proposés sont Anne Lauvergeon, Jean-Claude Trichet et le général Bernard Thorette, l'ancien chef d'état-major de l'armée de terre. "Une réponse approuvant ces trois nominations sera adressée à EADS dans les prochains jours", a précisé l'APE. La lettre de Tom Enders indique que "le comité des nominations du conseil d'administration d'EADS a d'ores et déjà retenu Anne Lauvergeon et Jean Claude Trichet comme administrateurs d'EADS dans l'hypothèse où cette approbation serait transmise".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 92
à écrit le 29/01/2013 à 16:25
Signaler
Encore une des promesses de campagne de MoiJe 1er qui n'est pas tenue !!!! Encore un petit copain (pine en l'occurence) ,nommée à un poste clef

à écrit le 29/01/2013 à 14:05
Signaler
Plus de charge de travail en Allemagne contre la présidence du C.A. pour cette dame. C'est du pile je gagne, face tu perds.

à écrit le 29/01/2013 à 10:18
Signaler
trichet et lauvergeon et pourquoi pas elie semoun et sabatier...du grand n importe quoi ces socialos...

à écrit le 29/01/2013 à 3:24
Signaler
PHILIPPE CAMUS serait un bien meilleur président: le clan Lagardère serait toujours représenté. C'est Ph CAMUS qui a le plus poussé à la naissance de ce géant franco-allemand (espagnol). Il a malheureusement été victime d'ambitions personnelles de Fo...

à écrit le 28/01/2013 à 19:10
Signaler
si l'incompétence et la servilité à la couleur politique sont les "qualités requises" pour diriger cette entreprise, elle a effectivement toutes ses chances dans notre royauté démocratique. Messire, faites donc, il suffit...

à écrit le 28/01/2013 à 19:04
Signaler
des références mondialement connues, c'est beaucoup plus que le petit pois qui s'envas, avec son nano cerveau non ?

à écrit le 28/01/2013 à 18:31
Signaler
Quelle est la spécialité d'une république bananière ? D'avoir des bananes.

à écrit le 28/01/2013 à 18:11
Signaler
J'ai une grane admiration pour cette Dame, toutefois je ne supporte pas "le fait du Prince" qu'il soit de droite ou de gauche. Les entreprises doivent SEULES décider de qui fait quoi et non être aux ordres. Mais soyons honnêtes, dans le même " choix"...

à écrit le 28/01/2013 à 17:42
Signaler
Anne, cette bombe a(na)tomique éprouverait-elle soudain le besoin de s'envoyer en l'air ? "Toute ma vie j'ai rêvé d'être une hôtesse de l'air,toute ma vie j'ai rêvé d'avoir... les f... en l'air " disait en son temps Mr crac boum hue !!!

à écrit le 28/01/2013 à 17:40
Signaler
Le gouvernement se moque du monde. Souhaitez nommer une personne de qualité certes mais qui a fait la prestigieuse école des mines et ne connaît rien à l'aviation à la tête de EADS c'est comme nommer une personne de 73 ans à la tête d'une institution...

à écrit le 28/01/2013 à 17:11
Signaler
Pas de chance elle aurait pu rejoindre quivousavez sur une chaine de télé....Comment? ah bon EADS est donc une affectation plus prestigieuse?

à écrit le 28/01/2013 à 14:38
Signaler
Que de haine et que d'incompétence. Anne Lauvergeon n'a rien d'une fonctionnaire ; c'est une normalienne, ingénieur des Mines, brillante, qui connaît très bien l'industrie et a fait d'Areva, envers et contre tous, le premier groupe mondial de l'atom...

le 28/01/2013 à 15:02
Signaler
bien vu "bon Français"on ne peux que enorgueillir d'avoir une pointure pareille dans les rangs des dirigeants, Francais, je l'imagine sans peine à la tête d'EADS, mais alors qu'en aurait il été à la tête d'EDF j'en saliverai d'avance, cette grande da...

le 28/01/2013 à 15:30
Signaler
Bon français Cette personne ne semble pas connaître les dossiers URAMIN et ERAMET. Des milliards de l'Etat évaporés. Doit on considérer que la politique minière d'AREVA a été un succès au cours de ces dix dernières années ? Vous avez bien précisé Ing...

le 28/01/2013 à 15:39
Signaler
Son bouquin, c'est de l'auto-promotion... Belle référence, en vérité. Plutôt que d'affirmer un amour suspect, il conviendrait de donner des références externes précises plutôt que de vagues affirmations sur ses compétences internationalement reconnue...

le 28/01/2013 à 15:43
Signaler
d'accord avec toi "bon français"nous avons la chance d'avoir une exception et reconnaissons la en tant que telle ,et admirable par son sens de la france, c'est si rare de nos jours de la part des grands dirigeants.

à écrit le 28/01/2013 à 14:10
Signaler
Une fois de plus la France privilégie le placement des copains.....ici...copine....aux postes de prestige et/ou bien payés. Les allemands eux, privilégient la charge de travail dans leurs usines.....Fin de l'histoire : je soutiens Lauvergeon.....en "...

le 28/01/2013 à 16:56
Signaler
La République des copains et des coquins prospère Dans moins d'un an on aura le noyautage complet des structures de l'Etat par les dévots et les suppôts socialistes Ce n'est plus la République France c'est République Socialiste Française et on ...

à écrit le 28/01/2013 à 14:09
Signaler
Au moins elle ne bradera pas les intérêts français, elle sait tenir tête.

le 02/02/2013 à 23:37
Signaler
A part que grâce à cette dame le travail part un peu plus en Allemagne. Merci hollande de monter des usines au Maghreb et de nous fournir beaucoup de nouveaux chômeurs. Nous courrons de plus en vite vers la prospérité... des autres.

à écrit le 28/01/2013 à 13:59
Signaler
Volià une entreprise qui fonctionnait bien tant que les fonctionnaires de service n'y mettaient pas leur nez. Boeing doit se réjouir. C'est une bonne nouvelle pour eux, dans 2 ou 3 ans EADS sera à terre rongé par des dissensions internes comme saven...

le 28/01/2013 à 15:26
Signaler
absurdie : complètement "absurde" ton commentaire. Voir plus haut le commentaire de "Bon français" : "Anne Lauvergeon n'a rien d'une fonctionnaire ; c'est une normalienne, ingénieur des Mines, brillante, qui connaît très bien l'industrie et a fait d...

le 28/01/2013 à 15:40
Signaler
Bref, c'est une pantouflarde... donc ex-fonctionnaire...

à écrit le 28/01/2013 à 13:48
Signaler
je suis estomaqué que notre président veuille mettre des femmes partout c'est vraiment qu il n a pas confiance aux hommes qui sont autour de lui alors il a excusez moi qu il va finir en vizir comme on en fait dans les pays du sud et je ne sais pas c...

le 28/01/2013 à 14:08
Signaler
partout, Anne Lauvergeon c'était qui à votre avis ?

le 28/01/2013 à 14:11
Signaler
jalousie

à écrit le 28/01/2013 à 13:36
Signaler
Comme elle n'accepte autour d'elle que les béni-oui-oui, ça va tanguer, chez EADS !

le 28/01/2013 à 14:09
Signaler
dans une entreprise...

le 28/01/2013 à 15:43
Signaler
Beaucoup, en fait. Ceux qui sont issus du sérail savent où ils mettent leurs pieds... Celle qui est parachuté, n'ayant aucune légitimité, se sent obligée de faire le vide pour prendre des décisions acrobatiques : voyez Aréva à son arrivée...

à écrit le 28/01/2013 à 13:29
Signaler
L incompétence est récompensé. Bientôt on aura lepen et on l aura bien mérite La gauche et la droite même combat les copains d abord

le 28/01/2013 à 13:38
Signaler
La mission historique de flanby est de rendre tous les pouvoirs à la droite, en espérant qu'il n'en donnera pas trop au front national... On a vu comment ça s'est terminé en 1936...

à écrit le 28/01/2013 à 13:23
Signaler
Bon, Anne c'est fait. Reste maintenant Ségolène et Florence Cassez à recaser ! Y'a pas à dire: Il bosse Normal 1er !

à écrit le 28/01/2013 à 13:17
Signaler
Si c'est la même réussite qu'AREVA avec le dossier URAMIN, l'équipe des cadres EADS a du souci à se faire. Va-t-on trouver un poste pour M FRIC, son époux ? Pourquoi l'état cherche-t-il à mettre une de ses proches à la tête d'un groupe privé importan...

le 28/01/2013 à 14:01
Signaler
Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Uramin est un sacré passif! Cela a coûté cher au contribuable français!

à écrit le 28/01/2013 à 13:03
Signaler
Au fait, il sert à quoi le président du Conseil d'Administration d'EADS ? Le précédent était bien absent...

le 01/02/2013 à 7:17
Signaler
Il sert juste a recuperer 240 000 euros par an plus les jetons de presence pour chaque meeting...

à écrit le 28/01/2013 à 12:31
Signaler
Cela fera une chômeuse de moins! C'est peut-être pour ça?

à écrit le 28/01/2013 à 12:24
Signaler
Comme d'hab, rien de nouveau sous le soleil, c'est qu'un jeu de chaise musicale et nous retrouvons toujours les même incompétents...

à écrit le 28/01/2013 à 11:31
Signaler
Il faudrait d'abord qu'elle rende des comptes pour sa gestion calamiteuse d'Areva. Elle n'a de toutes évidences aucune des qualités requises pour présider un groupe comme EADS.

le 28/01/2013 à 12:31
Signaler
+1, Mais avant qu'elle coule EADS il y a de la marge. C'est Arnaud L quelle remplace non? Ca devrait pas être trop dur. Bonjour le crédibilité vis avis des allemands avec ses "administrateurs" pantouflards.

à écrit le 28/01/2013 à 11:30
Signaler
La France possède donc si peu de personnes de talent qu'il faille toujours faire appel aux mêmes Lavergon, Trichet, Attali, etc... Nous appellerons celà "l'exeption française" .... celle qui nous enferme dans un corporatisme rétrograde que la 'Républ...

le 28/01/2013 à 12:33
Signaler
Oui il faut la caser visiblement. Chez EADS on peut espérer que ça fasse pas faillite tout de suite, même avec ses "compétences".

à écrit le 28/01/2013 à 11:24
Signaler
Elle sans doute proposer des ailes d'avion en uranium ... question de stabilité au sol !!!!!!!

à écrit le 28/01/2013 à 11:21
Signaler
STOP aux escrocs aux manettes du pouvoir. Elle a été impliquée dans l'une des plus grande escroquerie semi publique puisque argent de l'état avec une perte de plus d'un milliard d'euros. Et le gouvernement la renomme c'est UNE HONTE.

à écrit le 28/01/2013 à 11:20
Signaler
ça ressemble à du copinage "d?élites".... cette nomination !

à écrit le 28/01/2013 à 11:18
Signaler
L incompétence est une marque de fabrique en france!

à écrit le 28/01/2013 à 11:16
Signaler
Après avoir amené AREVA au bord de la faillite et probablement conduit l'industrie nucléaire française à une situation catastrophique complétement ignorée des politiques et des média comment se fait-il qu'elle ait encore de tels appuis? De deux chose...

le 28/01/2013 à 11:28
Signaler
savez-vous qu'elle est actrice de buzz médiatique? Au demeurant je l'estime tout à fait compétente et au-dessus de la mêlée.

le 28/01/2013 à 12:36
Signaler
ha ça pour planer elle plane. Est-ce suffisant pour diriger un fleuron de l'aéronautique, mystère...

à écrit le 28/01/2013 à 11:14
Signaler
Un crâne d'oeuf ne fait pas nécessairement un bon dirigeant d'entreprise. Ça c'est la première chose. Ensuite À Lauvergeon laisse AREVA avec un bilan financier plus que mitigé pour le contribuable. Enfin il faut cesser cette politique de "points de c...

à écrit le 28/01/2013 à 11:07
Signaler
Je ne comprends pas le titre Anne à la tête d' Eads ! C'est Tom Enders qui est "CHIEF EXECUTIVE OFFICER D'EADS"

le 28/01/2013 à 11:26
Signaler
Elle vise le poste de présidente du conseil d'administration, donc un poste non exécutif. Tom Enders reste quoi qu'il arrive président exécutif.

à écrit le 28/01/2013 à 10:58
Signaler
Le sensationnel étant le terreau du métier de l'information, cet article n'y déroge pas, pas plus qu'au maniement des contradictions. Quelles dents grincent ainsi chez EADS ? alors que Tom Enders a fait ses propositions vraisemblablement pas à l'insu...

le 28/01/2013 à 11:29
Signaler
EADS n'a pas envie de se laisser dicter quoi que ce soit dans sa gouvernance depuis l'accord arraché en décembre sur la réduction de l'influence des Etats au sein d'EADS. Et le fait que l'Etat décide et surtout dégaine trop vite, en faveur d'Anne Lau...

à écrit le 28/01/2013 à 10:55
Signaler
Sans doute un juste retour de la magnifique prestation sur l'achat de la mine d'uranium.. qui n'avait pas d'uranium...!!

à écrit le 28/01/2013 à 10:47
Signaler
La copine des copains qui n'y connaît rien sauf pour mettre le foutoir, voir ses "exploits" chez AREVA.

à écrit le 28/01/2013 à 10:46
Signaler
Parachutage et copinage qui montrent a nouveau les derives calamiteuses lorsque l'Etat a son mot a dire dans la gouvernance d'une entreprise...

à écrit le 28/01/2013 à 10:26
Signaler
Le Président "normal" installe ses copains "normaux" dans le fromage. Normal !

à écrit le 28/01/2013 à 10:25
Signaler
En Allemagne on ne comprend pas pourquoi quelqu'un qui ne connait rien à l?aérospatiale et l'aéronautique est bombardée au conseil de surveillance du leader européen du secteur. Vraiment un choc culturel entre la France et l'Allemagne: d'un côté on e...

le 28/01/2013 à 11:30
Signaler
Votre commentaire est tellement vrai que l'allemagne a fait nommer Tom Enders qui connaissait tout à l'aéronautique. C'est toujours pareil avec vous autres. Tout ce que les autres font est génial et tout ce que la France fait est stupide. Heureusemen...

le 28/01/2013 à 12:13
Signaler
Enders était pilote d'avion de combat, ce qui donne quelque compétence en matière d'avions, de navigation, d'équipement aéronautique etc.. Peut-être savait-il sauter en parachute (utile en avion) et doré (utile dans l'entreprise), mais c'est un autre...

le 28/01/2013 à 12:54
Signaler
Navré de vous contredire mais Tom Enders n'a jamais été pilote d'un quelconque avion, et encore moins de combat. Il a par contre été parachutiste dans la Bundeswher. Il est d'ailleurs fort instructif de suivre son parcours eut égard à sa formation. ...

à écrit le 28/01/2013 à 10:24
Signaler
"Chassez" le naturel ainsi que les fautes d'orthographe, s'il vous plait.

à écrit le 28/01/2013 à 10:21
Signaler
on se croirait en Chiraquie ou en Mitterandie bonjour la Presidence Normal nous sommes en 2013 pa en 1981

à écrit le 28/01/2013 à 10:17
Signaler
nous sommes entres dans une ere socialiste, dictatrice, la main sur tout à n'importe quel prix. Messieurs les journalistes tous les ministres ont des casseroles impunies, ppourquoi tout est etouffé. L estribunaux mangent aussi dans la main du preside...

à écrit le 28/01/2013 à 9:55
Signaler
Qu'en pensent les Allemands. Celà va sûrement aider aux relations Merkel/Hollande !!!!

le 28/01/2013 à 12:37
Signaler
Ils on déjà fait savoir que la liste des français pressentis était une liste d'incompétents (en langage diplomatique).

à écrit le 28/01/2013 à 9:41
Signaler
Au secours. Après la casse d'Areva, qui organise en remettant en place Anne Lauvergeon la chute d'EADS?

le 28/01/2013 à 10:30
Signaler
ah bon tu croix vraiment ce que tu dis ..... lol

à écrit le 28/01/2013 à 9:40
Signaler
EST CE QUE QUELQU'UN SE RAPPELLE du scandale Areva dans lequel cette brave dame (avec tant de qualités) a acheté des mines pour 2.5 milliards et celles-ci ont vu leur valeur subitement fondre à quelques centaines de millions. Résultat Areva a du all...

le 28/01/2013 à 10:03
Signaler
Franchement, ils auraient tord de se priver. A l'instar des monarchies moyen-ageuses, ils font ce qu'ils veulent, le royaume leur appartient, ils prélèvent un peu plus d'impot sur les gueux quand les caisses sont vides, et vivent dans un univers prot...

à écrit le 28/01/2013 à 9:25
Signaler
Notre chère "Anne-Atomique" a manifestement tous les arguments requis pour réussir son entretien d'embauche...

à écrit le 28/01/2013 à 9:18
Signaler
Genial, Il faut mettre la mettre responsable de la fermeture de Fessenheim, on sera tranquille pour 10 ans...!

à écrit le 28/01/2013 à 8:59
Signaler
bon..... j'ai un peu l'impression que ce conseil d'administration est une sorte de.... chambre de pré-retraite dorée.... et que la Présidence non exécutive est un peu un truc du même ordre...... ce qui fait que rien n'avance vraiment, ce sont les éta...

à écrit le 28/01/2013 à 8:58
Signaler
Lauvergeon & Trichet sont effectivement les + au Top sur les sujets Aeronautiques vu leurs cursus respectifs, la France est vraiment incorrigible...

à écrit le 28/01/2013 à 8:57
Signaler
La Sheraton socialiste ferait mieux de créer une entreprise avec les 1,5 millions d euros qu elle a touché en quittant AREVA MADAME SI vous faisiez comme nous mettre vos capitaux au service du pays

à écrit le 28/01/2013 à 8:49
Signaler
C'est étrange ces personnalités élues à tout les râteliers... et après le fmi ?

à écrit le 28/01/2013 à 8:46
Signaler
Du capitalisme de copinage.... On se croirait presque en ex-URSS.... Ce ci me donne la nausée....

le 28/01/2013 à 9:07
Signaler
Si seulement on pouvait encore utiliser un conditionnel

le 28/01/2013 à 12:43
Signaler
+1, Apres on critique les Russes et leur système oligarchique. Il y a si peu de différence que l'on pourrait facilement leur proposer un partenariat. A quand les Russes dans l'UE, pour un "moteur" franco-russe?

à écrit le 28/01/2013 à 8:41
Signaler
Les quatre candidats proposés par la France ? Un quarteron de papy essayant de se recaser pour se persuader qu'ils sont encore jeunes.

à écrit le 28/01/2013 à 8:23
Signaler
Une bonne nouvelle pour Boeing !

à écrit le 28/01/2013 à 8:19
Signaler
de FH pour services rendus

à écrit le 28/01/2013 à 8:14
Signaler
Mme Lauvergeon sort d'un passage catastrophique chez Areva... Catastrophique n'est pas un mot usurpé. Mais bon... Le carnet d'adresse est encore le meilleur moyen de retrouver un autre job en haut de l'affiche.

à écrit le 28/01/2013 à 7:58
Signaler
ne jamais oublier que ce sont les Etats Français et Allemand qui ont fait ce que EADS est aujourd'hui. EADS n'est pas une entreprise comme les autres elle ne peux être totalement indépendante des Etats. EADS est une entreprise stratégique pour l'Euro...

le 28/01/2013 à 9:26
Signaler
raison de plus pour ne pas la confier à une incapable arriviste prétentieuse, qui a tellement "attraper la grosse tete" chez Areva qu'on en était arrivé à lun management stalinien ou plus personne n'osait sortir de "la ligne du parti". Elle refera le...

le 28/01/2013 à 9:36
Signaler
oui mais pourquoi d'un seul coup Anne Lauvergeon alors que Philippe Camus était considéré comme le candidat idéal : il connait bien l'industrie aéronautique et surtout la maison et en plus il a de grandes qualités managériales et il était apprécié de...

le 28/01/2013 à 11:32
Signaler
@wars : peut-être que Mme Lauvergeon a été moins gourmande que M. Camus... dont le premier passage par EADS a coûté 1/2 milliard en provision pour sa retraite chapeau (déjà acquise) ?

à écrit le 28/01/2013 à 7:52
Signaler
Et voilà comment les grosses citrouilles vont détruire la dernière industrie qui fonctionne encore en France...

le 28/01/2013 à 8:21
Signaler
+1000000000000000

à écrit le 28/01/2013 à 7:36
Signaler
Encore une "parachutée" !!! Quel rapport y-a-t-il entre le nucléaire et l'aéronautique ? L'Etat actionnaire, c'est n'importe quoi !!!

à écrit le 28/01/2013 à 6:50
Signaler
Hé bien dis donc, Lauvergeon et Trichet au conseil ... Je préfère ne pas développer, les internautes auront sûrement la bonne idée d'aller éplucher leurs "merveilleuses" réussites respectives.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.