Un avion de ligne peut-il être détourné à partir d'un simple smartphone ?

Un hacker, ancien pilote, a créé une application sur Android qui serait capable de prendre le contrôle d'un avion de ligne en plein vol. Les professionnels affichent leur scepticisme.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : .robert Flickr)

Prendre le contrôle d'un avion de ligne avec? un smartphone! De la science-fiction? Pas d'après Hugo Teso, un ancien pilote de ligne qui vient de faire la démonstration de cette incroyable et effrayante prouesse informatique, à Amsterdam à l'occasion de la conférence Hack in the Box. Hugo Teso a passé trois ans à mettre au point un code et une application baptisée PlaneSploit qui fonctionne sur le système d'exploitation pour mobile Android. Avec cette application, il affirme être capable de prendre le contrôle complet du système de vol du pilote. De son smartphone, il peut tout...piloter : le système de vol, les signaux radio, la vitesse, l'altitude, la direction, jusqu'au masques à oxygènes pour les passagers.

D'après Hugo Teso, la faille réside dansr le fait que le système de communication entre le tableau de bord et les équipes au sol, appelé Acars, n'est protégé par "aucun système de sécurité (...), l'avion n'a aucun moyen de savoir si les messages qu'il reçoit sont valides ou non", explique l'ex-pilote de ligne reconverti dans le hacking. Le système d'information du trafic aérien ne serait pas non plus sécurisé, d'après Hugo Teso. Le pirate malveillant peut dès lors récupérer les informations qui lui permettront d'identifier et cibler un avion.

Les doutes des professionnels

Mais du côté des professionnels, le scepticisme domine. Des organisations de sécurité aériennes et des compagnies contactées par le magazine américain Forbes ont mis en doute la réalité de ce scénario. D'abord et essentiellement parce qu'Hugo Teso a travaillé sur des simulateurs de vol. Le hacker a rétorqué que ces simulateurs réutilisent exactement les mêmes formats et codes utilisés dans les avions de ligne. Un porte-parole de l'équipementier aéronautique Honeywell a toutefois annoncé "prendre cette affaire au sérieux et vouloir travailler avec Hugo Teso pour évaluer les risques réels". Hugo Teso a transmis les informations les plus sensibles aux directions de l'aviation civile américaine et européenne dans le but d'améliorer la sécurité aérienne.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 13/04/2013 à 20:37
Signaler
c'est de la science fiction. Le système ACARS est utilisé pour des communications, et ne peut en aucun cas véhiculer des informations pour le contrôle des commandes. Mr Teso sait très bien que même si cette théorie pouvait exister, le pilote a à sa d...

à écrit le 13/04/2013 à 19:05
Signaler
fgf

à écrit le 13/04/2013 à 18:13
Signaler
Peut-on me dire si c'est si c'est aussi possible avec FS2004 ( ou FSX?). J'aimerai essayé la prochaine fois que je prendrai Ryanair Merci d'avance

à écrit le 13/04/2013 à 10:16
Signaler
C'est loin d?être rassurant ! Nouvelle mesure que les passagers soient à poil dès l' enregistrement !

à écrit le 13/04/2013 à 9:39
Signaler
Si l'info est vrai, est-il utile que tout les journaux en parle au risque que certains se penchent vraiment dessus? Après c'est le moyen pour faire pression et reellement verifier et corriger s'il y a faille. Mais ce n'est très rassurant.

à écrit le 13/04/2013 à 9:21
Signaler
Ouais, et bien moi j'y crois pas. En revanche, le hacker a réussi son coup car: " Un porte-parole de l'équipementier aéronautique Honeywell a toutefois annoncé "prendre cette affaire au sérieux et vouloir travailler avec Hugo Teso pour évaluer les r...

le 13/04/2013 à 13:13
Signaler
Un tel know how c est 800k a 1 millions de $ annuel.

à écrit le 12/04/2013 à 21:12
Signaler
Je doute qu'on utilise les mêmes fréquences pour transmettre des données qu'un gsm. Pour arriver à envoyer des signaux à l'avion il faut tout d'abord utiliser une antenne spécifique dans un premier temps ensuite viendra l'étape du "hack" à propremen...

le 12/04/2013 à 21:58
Signaler
Il est vrai que dans les communications sol/avion on utilise de la vhf, de la hf et du datalink. C'est grâce à ce dernier que l'on peut accéder aux système de bord car les données transit via une liaison internet puis par satellite pour arrivée à l'a...

le 13/04/2013 à 14:38
Signaler
quand j'etais petit, j'avais un talkywalky et j'arrivais a parler aux pilotes (qui m'embrouillaient direct! )

le 13/04/2013 à 16:55
Signaler
t serieux?

le 08/07/2013 à 16:21
Signaler
Moi aussi quand j'était enfant j'avais un talkywalky et j'arrivais a Entendre les pilotes parler a la tour de contrôle.!

à écrit le 12/04/2013 à 20:16
Signaler
Heureusement que les Nord-Coréens ne possèdent pas de smartphone adaptés, sinon ils auraient déjà détourné non seulement les avions mais aussi les missiles américains,...

le 15/04/2013 à 16:24
Signaler
si le Kim Jung machin il a un samsung galaxie tab 2....ça a fait la une des journaux il ya quelques mois!!!!

à écrit le 12/04/2013 à 20:12
Signaler
C'est malheureusement exact. Le protocole ASCAR n'est pas sécurisé et on peut suivre les avions (civils, pas militaires) avec des applications comme fligthradar...

le 12/04/2013 à 21:03
Signaler
Y'a une difference entre suivre et détourner/controler;..

le 12/04/2013 à 21:33
Signaler
Un ordinateur (Pc ou Mac) un Icom, le protocole (en open source) une bonne antenne, et le tour est hélas joué... ;)

le 13/04/2013 à 6:21
Signaler
Ce qui est sur c'est que la sécurité et très très négligé au service du profit par les industriels !

le 13/04/2013 à 7:53
Signaler
Net, épargne nous tes analyses style "Café du Commerce" et retourne à l'école pour apprendre l'orthographe.

le 13/04/2013 à 15:43
Signaler
ASCAR n'a rien a voir avec les sites comme flightradar qui utilisent l'ADS-B qui est fait justement pour suivre les avions...(l'avion transmet sa position et des informations de vols, mais ne recoit pas avec ce systeme) bref arretons de dire n'import...

le 14/04/2013 à 11:01
Signaler
Effectivement Filghtradar utilise l'ADS-B et par contre, l'ASCAR n'existe pas, ce sont les ACARS !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.