Défense : Saft monte à bord d'un programme de l'armée américaine

Le leader mondial de la conception et de la fabrication de batteries de haute technologie pour l'industrie a remporté le contrat avec Lockheed Martin pour la fourniture de systèmes de batteries Li‐ion e6T pour le programme Joint Light Tactical Vehicle (JLTV).

3 mn

Saft monte à bord du Joint Light Tactical Vehicle de l'armée américaine et du corps des Marines
Saft monte à bord du Joint Light Tactical Vehicle de l'armée américaine et du corps des Marines

Saft a réussi un très joli coup aux Etats-Unis. Il pourrait être à terme un coup de maître si son partenaire Lockheed Martin remporte le contrat final. Pour l'heure, le leader mondial de la conception et de la fabrication de batteries de haute technologie pour l'industrie a remporté le contrat avec le leader mondial dans le domaine de la défense, Lockheed Martin, pour la fourniture de systèmes de batteries Li?ion e6T pour la phase d'industrialisation et de fabrication des pré?séries du programme Joint Light Tactical Vehicle (JLTV). Outre Lockheed Martin, le fabricant des célèbres Hummer et Humvee, AM General, et Oshkosh Defense représentent les deux équipes de développement concurrentes. Si Lockheed Martin est sélectionnée, Saft pourrait fabriquer des batteries e6T pour la production du programme JLTV au cours des huit prochaines années.

L'armée américaine prévoit d'acquérir environ 49.000 JLTV et les Marines 5.500 exemplaires, qui devront être livrés à partir de 2015. Le coût  de ce véhicule est d'environ 250,000 dollars (194.000 euros). Ce programme produira toute une gamme de véhicules capable d'assurer de multiples fonctions lors d'une mission. Ces véhicules seront conçus pour fournir une protection, un soutien et une mobilité en réseau. Les objectifs de ce programme sont de fournir une protection et une performance supérieures à la flotte existante, de minimiser le coût d'exploitation en optimisant les synergies, l'efficacité énergétique, la fiabilité afin d'assurer une performance compétitive durant le cycle de vie complet.

59 batteries livrées à Lockheed Martin

Le système de batteries Li?ion e6T de Saft est conçu avec des matériaux légers et offre les dimensions d'une batterie au plomb classique, ce qui permet une intégration optimale dans le véhicule. Par ailleurs, le système fournit l'énergie pour le démarrage, l'éclairage et l'allumage, ainsi que pour les missions de
surveillance silencieuse, tout en offrant la puissance nécessaire à la recharge d'appareils électroniques tels que les viseurs de nuit et les systèmes GPS. La batterie 25.5V dispose d'une technologie de communication CANBus qui relaie des informations indispensables telles que l'état de charge de la batterie, la tension et la température des éléments ainsi que les diagnostics de la batterie.

Saft livrera au total 59 batteries à Lockheed Martin pour équiper les 22 véhicules prototypes durant les 33 mois de la phase d'industrialisation. Cette phase sera suivie d'une sélection finale qui se conclura par la signature d'un contrat de production en 2015. La phase d'industrialisation et de fabrication des pré?séries du contrat prévoit une livraison des systèmes batteries par Saft en 2013. Le programme JLTV permet à Saft de confirmer les capacités de fonctionnement de son système batterie e6T sans maintenance pour les véhicules militaires terrestres déjà démontrées dans le programme IBS (Système Batterie Amélioré) du Corps des Marines. « Travailler sur le programme JLTV avec Lockheed Martin nous offre une opportunité unique de continuer à fournir les solutions les plus puissantes à l'armée américaine » a estimé le directeur général de la division Specialty Battery Group de Saft, Thomas Alcide.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 19/05/2013 à 14:15
Signaler
Bonjour, un véhicule ARavis de l'armer de terre coûte dans les 500 000 euros, le JLTB vaux moins de 200 000 euros, il n'y a pas un problème avec le prix de vente des véhicules français.... Serte ce n'est pas tout à fait la même chose, mais quant même...

à écrit le 16/05/2013 à 20:33
Signaler
Encore une grande entreprise Allemande "SAFT" qui cartonne aux USA. Pourquoi pas acheter des batteries francaises de marque "Leclanche"?

à écrit le 15/05/2013 à 22:35
Signaler
Ce que l'article n'indique pas, c'est que Saft est une société française historique (créée en 1918).

le 15/05/2013 à 23:58
Signaler
Ben c'est justement le propos de l'article ...

le 16/05/2013 à 8:02
Signaler
Oui mais ça n'apparait effectivement pas dans l'article...

le 16/05/2013 à 8:57
Signaler
On ne va pas faire l'historique à chaque fois qu'on parle d'une société... même si elle est française. Vive le chauvinisme... ps: scandale! il n'est pas indiqué la date de création de que Lockheed!

le 16/05/2013 à 9:15
Signaler
C'est pourtant bien par chauvinisme qu'un tel article est publié...alors autant préciser qu'il s'agit d'une société fr.

le 16/05/2013 à 9:51
Signaler
Le principale message, c'est juste que Saft travaille avec Lockheed sur un programme intéressant. Idem pour l'article suivant: MBDA et Lockheed.

le 16/05/2013 à 11:01
Signaler
Sauf cher Wembley que vous, comme tant d autre passez votre temps a critiquer perpetuellement l economie Francaise, son systeme....bref toujours la pour enfoncer ce qui "ne marche pas selon vos gout".... Et ca c est un mal Franco-Francais! Donc oui i...

le 16/05/2013 à 12:18
Signaler
Si les américains ont "trop " besoin de saft ils feront carrément une opa dessus, il semble que le fond stratégique d'investissement n'y soit pas.

le 16/05/2013 à 15:00
Signaler
Cher Chris, je ne pense pas avoir critiqué l'économie française travaillant moi aussi dans une PME électronique française travaillant pour Saft, MBDA et Airbus... Je confirme le principale message de cet article, c'est juste que Saft travaille avec ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.