Safran : vaste jeu de chaises musicales à la tête des filiales du groupe

 |   |  1012  mots
Le PDG de Safran Jean-Paul Herteman renouvelle la plupart des patrons des filiales du groupe Copyright Reuters
Le PDG de Safran Jean-Paul Herteman renouvelle la plupart des patrons des filiales du groupe Copyright Reuters
Le PDG de l'équipementier aéronautique Jean-Paul Herteman a beaucoup fait évoluer ces dernières années le management et la gouvernance du groupe. Il fait monter une nouvelle génération de managers.

En deux ans, le PDG de l'équipementier aéronautique Safran, Jean-Paul Herteman, a beaucoup fait évoluer le management et la gouvernance du groupe en faisant confiance à une nouvelle génération de patrons. Dans ce contexte, il va complètement renouveler la plupart des PDG des grandes filiales du groupe, selon un communiqué publié mercredi. Les changements interviennent à la tête de Morpho (sécurité), Sagem (défense), Messier-Bugatti-Dowty (trains d'atterrissage), Hispano-Suiza (composants de moteurs), Labinal (câblages électriques) et Aircelle (nacelles de réacteurs). Ces changements sont pour la plupart un jeu de chaises musicales.

Ajustements dans la branche Défense/Sécurité

C'est le cas dans la branche Défense-Sécurité du groupe. Ainsi, le directeur général de Défense/Sécurité de Safran, Philippe Petitcolin (60 ans), devient le nouveau PDG de Morpho et laisse la présidence exécutive de Sagem, la filiale électronique de Défense. Il reste toutefois président du conseil d'administration de Sagem. Il avait été précédémment PDG de Labinal (2004) et surtout de Snecma (2006).Il a rejoint le groupe quand Labinal a été racheté par Snecma en 2000. En 1988, il avait rejoint Labinal comme directeur commercial adjoint avant d'être nommé directeur commercial et marketing de la division Systèmes aéronautiques, dont il devient directeur général en 1995. De 1999 à 2001, il prend le poste de directeur général de la division Filtrauto de Labinal, qu'il cumule avec celui de directeur général de l'activité Matériaux de friction suite au rachat de Filtrauto par Valeo. En mai 2001, il prend la direction générale de Labinal dont il devient PDG en novembre 2004.

Philippe Petitcolin est remplacé à la tête de Sagem par Bruno Even, 45 ans, polytechnicien, qui devient le nouveau patron opérationnel. Il était en charge de la direction générale des Clients Opérateurs chez Turbomeca (turbines d'hélicoptères) depuis 2009. Enfin, Karen Bomba prendra en charge les opérations de Morpho aux Etats-Unis dans des fonctions qui restent à préciser. Elle était auparavant PDG de Labinal depuis 2010 où va se glisser dans son fauteuil Alain Sauret (55 ans), jusqu'ici PDG de Messier-Bugati-Dowty depuis 2011. Il sera notamment en charge du projet de rapprochement Labinal-Safran Power dans le cadre du regroupement des activités électriques du groupe en une seule entité.

Vaste renouvellement des patrons des filiales Equipements aéronautiques

Mais ce sont dans les filiales Equipements aéronautiques que Jean-Paul Herteman a beaucoup remodelé le paysage du management. Ainsi, c'est Vincent Mascré, 55 ans, centralien, PDG d'Aircelle (nacelles moteurs) depuis 2009, qui reprend les commandes de Messier-Bugatti-Dowty après le départ d'Alain Sauret. Vincent Mascré est quant à lui remplacé par Martin Sion, 44 ans, centralien, nommé à la tête d'Aircelle. Il était auparavant directeur de la division Moteurs spatiaux de Snecma depuis septembre 2010.

Enfin, Jean-Paul Herteman n'a pas oublié de promouvoir la gente féminine. Il a nommé Hélène Moreau-Leroy, 48 ans, diplômée de l'Insa Lyon, ancienne directrice des programmes de Messier-Bugatti-Dowty depuis 2011, PDG d'Hispano-Suiza à la place d'Olivier Horaist, qui lui rejoint la maison mère en tant que directeur adjoint des Relations européennes et internationales de Safran (précédemment direction générale internationale). Au sein de cette même direction, Jean-Paul Jainsky (62 ans) est nommé directeur auprès du directeur général des Relations européennes et internationales. Il sera en charge des Nouveaux projets transverses, notamment en Afrique. En 2002, il intègre le comité de direction et devient directeur de la division Sécurité. Lors de la création de Sagem Défense Sécurité, en 2005, il est nommé directeur général adjoint et directeur de la Division Sécurité puis devient PDG de Sagem Sécurité (devenue Morpho) en 2007.

Changement dans les équipes dirigeantes

Outre l'arrivée d'Olivier Horaist et de Jean-Pierre Jainsky, des changements ont aussi été effectués au sein des équipes dirigeantes de la maison mère, notamment dans la direction de la stratégie. Ainsi, Eric Dalbiès, 45 ans, polytechnicien, est promu directeur de la stratégie. Pour sa part, Jean-Pierre Cojan, un historique du groupe Safran, est nommé directeur général adjoint de Safran, en charge de la stratégie et de la transformation. Diplômé de l'Ecole des Mines de Paris (1974), Jean-Pierre Cojan (59 ans), a rejoint le groupe en 1977 au sein de Snecma, en tant qu'ingénieur de calcul des structures. En 1981, il intègre la JV CFM International comme responsable client CFM56 pour les applications militaires puis revient à Paris en 1985 comme responsable de la préparation des nouveaux clients à l'entrée en service du CFM56. En 1988, il est nommé responsable du Support client pour plusieurs compagnies aériennes majeures. En 1990, Jean-Pierre Cojan revient chez Snecma comme directeur du Support technique client, puis directeur du Marketing en 1991. En 1995, il devient directeur du Marché civil, puis directeur général de la division Moteurs civils en 2001. En 2007, il est nommé PDG d'Aircelle et devient en 2009 Directeur général adjoint de Safran, en charge de la stratégie.

Enfin, Yves Leclère (63 ans), un autre historique du groupe, devient conseiller de Jean-Paul Herteman. Il était précédemment directeur général adjoint en charge de la stratégie. Diplômé de Supaero (1973) et du CPA Paris (1982), Yves Leclère a débuté sa carrière au sein du groupe en 1974 chez Messier en tant que responsable de la Coopération internationale puis des Affaires économiques en 1978. Il dirige ensuite les Achats de l'ensemble Messier de 1983 à 1988. Il intègre alors, au poste de directeur général, la société ERAM, filiale de Snecma spécialisée dans les trains d'atterrissage, avec pour mission de restructurer ce domaine d'activité. En 1992, il est nommé directeur de la division Roues et Freins de Messier-Bugatti, puis PDG de la société en 1994. En 2006, il est nommé directeur général adjoint de Safran, en charge de la branche Equipements aéronautiques, et membre du directoire, puis prend, en 2011, le poste de directeur général adjoint du Groupe en charge de la Transformation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2014 à 14:12 :
gâchi de cerveaux dédiés à faire des trucs nocifs.
a écrit le 23/05/2013 à 14:56 :
les elites sont malades...triste gestion

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :