Les Airbus d'Angela Merkel auront des systèmes anti-missiles

Les deux Airbus ACJ319 (version jet d'affaires des A319) utilisés par la chancelière Angela Merkel sur les vols court-courriers seront équipés d'un système de protection contre les attaques de missiles. Les appareils disposeront d'un système de « contre-mesures » conçu par Northrop Grumman.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Les deux Airbus ACJ319 (version jet d'affaires des A319) utilisés par la chancelière Angela Merkel pour des vols court et moyen-courriers (elle dispose d'autres appareils notamment un A340 pour les long-couriers) seront équipés d'un système de protection contre les attaques de missiles. Les appareils disposeront d'un système de « contre-mesures » conçu par Northrop Grumman, a indiqué le département de la Défense américain, cité par Bloomberg. « Lorsqu'un missile est tiré, il est autoguidé par le rayonnement infrarouge de l'avion. Si ce dernier tourne, le missile le suit. Un système de contre-mesures est un système électronique qui perturbe le rayonnement infrarouge de l'avion que le missile ne comprend pas », explique un expert interrogé par La Tribune.

Un contrat à 26 millions de dollars
L'installation sur les avions allemands sera finalisée d'ici au 31 mars 2016. Le contrat s'élève à 26 millions de dollars. L'A330 du chef de l'Etat français dispose lui aussi de systèmes de contre-mesures. Interrogé, Airbus n'a pas fait de commentaires. Northrop Grumman a déjà signé des contrats similaires pour équiper les appareils des chefs d'Etat omanais et qatarien. L'Arabie saoudite ou le Maroc ont également un tel équipement. Ce système peut déjouer tout type de missiles, selon le groupe industriel.

En 2002, deux missiles tirés depuis le sol avaient visé un Boeing B757 de la compagnie charter israélienne Arkia Israeli Airlines lors de son décollage de Mombasa, au Kénya. Le tir avait manqué sa cible et l'avion avait poursuivi sa route. En 2003, un Airbus A300 de DHL avait été touché par un missile sol-air alors qu'il se trouvait à moins de 3000 mètres d'altitude, et avait dû se poser en urgence à Bagdad.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 26/05/2013 à 9:36
Signaler
Le choix du fournisseur comprend un élément de prix. Comme le dollars US est à rabais par rapport à l'Euro, cela peut avoir influencé la décision.

le 27/05/2013 à 8:55
Signaler
N'empêche, ça reste curieux pour un système d'autoprotection de type 'Head of State', d'opter pour un produit étranger. A priori, il s'agit juste de contre-mesures contre les missiles à guidage infrarouge, donc plusieurs fournisseurs européens étaien...

à écrit le 25/05/2013 à 15:40
Signaler
Je croyais que la chancelière voyageait sur ligne régulière lufthansa.....pour économiser les sous du contribuable Allemand !!

à écrit le 25/05/2013 à 14:20
Signaler
C'est normal que ce soit Northrop Grumman le fournisseur... ils sont trop forts!

à écrit le 24/05/2013 à 18:30
Signaler
Bonjour, je reste surprie que les constructeurs de canon européen ( EADS, Talés) ne soit pas capable de fabriquer se type de produit....... Ses vrais il faut mieux faire travailler les américain, ses mieux..... Pauvre de nous.

le 24/05/2013 à 18:44
Signaler
C'est vrai Rogger...

le 25/05/2013 à 10:55
Signaler
Ce qu'il faudrait faire travailler plus en France, c'est surtout l'orthographe!!

le 26/05/2013 à 5:20
Signaler
plus nécessaire, on va passer à l'anglais .....

à écrit le 24/05/2013 à 16:10
Signaler
C'est aux mesures de protection que l'on voit à quel point les dirigeants sont "aimés"... Malaise, non..??

à écrit le 24/05/2013 à 16:00
Signaler
Et donc elle a choisi Northrop Grumman... Bonne valorisation européenne! A moins que l'appel d'offres ait été très loyal et que les prix des produits européens (EADS?) n'aient été vraiment plus chers! A voir.

le 24/05/2013 à 16:16
Signaler
Tout comme l'avion du président français, mais personne ne le dit : secret défense.

le 24/05/2013 à 21:15
Signaler
de sauver sa peau, Angela préfère américain.

à écrit le 24/05/2013 à 15:25
Signaler
Dommage!

à écrit le 24/05/2013 à 15:20
Signaler
ils ont ça en Israel depuis des dizaines d'années, en fait le système envoie des leurres pour tromper les missiles

le 25/05/2013 à 11:04
Signaler
C'est la quasi-norme depuis l'attentat contre le Falcon 50 de Habyarimana en 1994...

à écrit le 24/05/2013 à 15:02
Signaler
"Ce système peut déjouer tout type de missiles, selon le groupe industriel." Et bien moi, je ne prendrai pas le risque d'un essai en conditions réelles...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.